Russie
Zaitsev PPS-3
Page Précédente

Après les essais infructueux avec ses deux premiers modèles,  l’OKB-16 autorise Zaitsev à poursuivre ses développements pour participer à une seconde compétition qui a lieu entre avril et mai 1942. Le modèle de troisième génération diffère des deu ...

Zaitsev PPS-3

Après les essais infructueux avec ses deux premiers modèles,  l’OKB-16 autorise Zaitsev à poursuivre ses développements pour participer à une seconde compétition qui a lieu entre avril et mai 1942.

Le modèle de troisième génération diffère des deux précédents par les points suivants :

Les parois du canon et de la carcasse sont réduites, le canon emporte un support pour baïonnette, sur l’avant du chargeur, une poignée est positionnée, la méthode d’attache de la plaque de couche est modifiée, le cran de sécurité est déplacé et le levier d’armement est transféré sur le côté droit.

Ces changements permettent de diminuer le poids total du système de 3.80kg à 3.05kg.

Pourtant ces efforts sont vains car deux modèles sont déjà sélectionnés, le déjà familier Bezruchko-Vysotsky et le presque inconnu Sudaev.

La conclusion des tests est sans appels et le modèle de Zaitsev n’apporte aucun avantage sur les autres modèles. Le seul point positif des modèles originaux, la simplicité de construction, est réduit à néant par le constructeur lui-même qui introduit d’avantage de complexité dans son troisième modèle.

Sur la base de ces multiples tests, l’Armée Rouge adopte en été 1942 le modèle d’A.I. Sudaev.