Russie
Winchester obr.1895
Page Précédente

Dans les années 1890 Winchester a réalisé un commerce extrêmement réussi avec les fusils à action par levier. Les réalisations de son ingénieur en chef de l’époque, John Browning, modèles 1886, 1892 et 1894 sont très populaires et Winchester qui a vu ...

Winchester obr.1895

Dans les années 1890 Winchester a réalisé un commerce extrêmement réussi avec les fusils à action par levier. Les réalisations de son ingénieur en chef de l’époque, John Browning, modèles 1886, 1892 et 1894 sont très populaires et Winchester qui a vu l’intérêt des nouvelles munitions à poudre sans fumée demande le développement d’un fusil pour tirer ces nouvelles munitions.

Ce fusil devient le Model 1895 et il est d’abord proposé au calibre .30-40 ainsi que plus tard en .38-72 et en .40-72 à poudre noire.

Le Model 1895 incorpore plusieurs nouveautés suite à l’adoption de la nouvelle munition sans poudre.

Il y a d’abord un chargeur de cinq cartouches à la place du traditionnel chargeur tubulaire. Ce chargeur autorise l’emploi de projectile pointu car les pointes ne risquent plus d’être endommagées par les frottements sur les autres cartouches. L’arme utilise également un système de verrouillage renforcé et de l’acier de meilleure qualité pour supporter les plus grandes pressions des explosions.

Le Model 1895 est finalement commercialisé en 6mm USN, .30 Army, .303 British, 7.62mm x 54R, .35 WCF, .38-72 WCF, .40-72 WCF, .405 WCF, .30-03 et .30-06.

En 1915, la Russie est en grand besoin de fusils et d’armes légères en général. Remington et New England Westinghouse sont approchés pour produire des fusils Mosin-Nagant alors que Winchester reçoit une commande pour trois cent mille fusils Model 1895 chambrés en 7.62mm x 54R. L’adoption de cette munition entraîne un léger changement dans la forme du chargeur

Toutes ces armes sont livrées avant le déclenchement de la révolution.

Les fusils russes se distinguent par la possibilité d’utiliser des lames-chargeurs de Mosin-Nagant pour regarnir le chargeur sur le fusil. Pour cela le fusil reçoit un guide spécial sur la carcasse.

Les fusils construits pour la Russie ont un canon allongé avec un tenon porte-baïonnette et cette nouvelle longueur entraîne également l’allongement du garde-main.

Les Winchester obr.1895 sont principalement affectés aux unités russes affectées en Finlande et dans les Pays Baltes, en particulier en Lituanie. Au moins neuf mille de ces fusils seront transférés par l’Union Soviétique aux Républicains Espagnols en 1936.

Winchester obr.1895

Cependant le Winchester Model 1895 n’a jamais été prévu pour être une arme de combat et il va très fortement souffrir des conditions sous lesquelles il est employé ainsi que du manque d’entretien dont il fait l’objet.

Dans les autres armées ce fusil n’est que très rarement croisé. L’US Army utilise près de dix mille M1895 chambrés en .30/40 Krag lors de la guerre contre l’Espagne mais cette guerre s’arrête avant que les premières livraisons ne soient effectuées. Ces fusils se distinguent par la présence des lettres US sur la carcasse ainsi que par celle d’une baïonnette identique à celle du M1895 Lee Navy. Une centaine de ces fusils sont alors employés lors de la guerre contre les Philippines et les neuf mille neuf cent fusils restants sont pratiquement tous vendus à Cuba en 1906. Certains de ces derniers fusils se retrouveront plus tard au Mexique aux mains des troupes de Pancho Villa.

Après la Première Guerre Modiale, la Finlande va utiliser ces fusils capturés dans les arsenaux russes. A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, les allemands équipent certaines unités du Volksturm avec d’anciens fusils récupérés dans les arsenaux polonais, russes et finlandais

Winchester obr.1895

Calibre : 7.62mm x 54R
Approvisionnement : chargeur de cinq cartouches
 
Dimensions
Longueur totale : 1175mm
Longueur du canon : 710mm
Poids à vide : 4.20kg