Russie
V-11
Page Précédente

En 1940, le développement d'un second affût bitube désigné V-11 est lancé et en 1944 le prototype entre en essais. Ceux-ci se révèlent positifs et l'engin est alors accepté pour le service en 1946. La production du V-11 dure jusqu'en 1957 et un total ...

V-11

En 1940, le développement d'un second affût bitube désigné V-11 est lancé et en 1944 le prototype entre en essais. Ceux-ci se révèlent positifs et l'engin est alors accepté pour le service en 1946. La production du V-11 dure jusqu'en 1957 et un total de mille huit cent soixante douze engins est construit.

Ces armes n'ont rien d'exceptionnels mais elles fonctionnent correctement et constituent entre 1942 et 1955 la principale arme automatique soviétique. Aussi bien les pièces de marine que les pièces terrestres sont utilisées dans tous les conflits de la seconde partie du XXe siècle.

Le tube est monobloc avec une culasse de type lame qui ouvre vers le bas. Les affûts de 70-K sont refroidis par air alors que ceux des V-11 sont refroidis par eau. Les munitions sont approvisionnées par lamelles de cinq coups.

Les munitions sont développées à partir de celles utilisées avec le Colt-Browning américain de 37mm. Les américains estiment que la munition de 37mm est inférieure à celle de 40mm Bofors.

V-11
Dimensions
Poids du canon : 126kg
Poids de l'affût : 3400kg
Longueur du tube : 2.729m avec le cache-flamme et la culasse, longueur de l'âme : 2.315m, 62.5 calibres, 16 rayures sur 2.054m
Longueur du recul : 175mm
 
Performances
Cadence de tir : 320 à 360 coups/min
Type
HE-FRAG
AP-T
Poids de la munition
1.496kg
1.522kg
Poids du projectile
0.732kg
0.758kg
Poids du propulsif
0.210kg
0.210kg
Longueur du projectile
4.7 calibres
4.5 calibres
Vitesse initiale
880 m/sec
880 m/sec
Durée de vie du tube : 2000 coups
Unité de feu :  1150 coups
Portée théorique : 8400m, plafond maxi : 5000m, plafond effectif : 4000m
Elévation de -15° à +90°, vitesse d'élévation : 12.64°/sec
Azimut : 360°, vitesse de rotation : 16.7°/sec