Russie
U-3, У-3
Page Précédente

Obusier de 203mm développé pour l’Armée Rouge dans la seconde moitié des années trente lorsqu’après dix à quinze ans de retard, le calibre 203mm est adopté. A cette époque-là, le B-4 s’avère trop lourd, trop cher et d’une mobilité réduite pour l’arti ...

U-3, У-3

Obusier de 203mm développé pour l’Armée Rouge dans la seconde moitié des années trente lorsqu’après dix à quinze ans de retard, le calibre 203mm est adopté. A cette époque-là, le B-4 s’avère trop lourd, trop cher et d’une mobilité réduite pour l’artillerie de corps, l’E-16 se révèle trop vieux et ses tests révèlent de nombreux défauts.

Aussi en février 1938, un cahier des charges est transmis aux usines N°172 et UZTM à Sverdlovsk pour le développement d’un obusier de 203mm sur roues.

UZTM développe l’obusier U-3 sous la direction de l’ingénieur V.N. Sidorenko, les premiers comparatifs avec le M-40 orientent plusieurs modifications dont l’installation de roues de plus grand diamètre, en passant de 920mm à 1060mm et la mise en place de roues jumelées pour une meilleure tenue au sol.U-3, У-3

En janvier 1939, un prototype est construit avec des spécifications modifiées et la possibilité de tirer selon deux modes qui permettent deux hauteurs deligne de mire différente, la supérieure étant de 1.68m et l’inférieure de 1.415m. Dans la partie supérieure, l’angle d’élévation peut dépasser 50° et dans la partie inférieure la hauteur entre la culasse et le sol peut ne pas dépasser 150mm. Cette seconde méthode offre plus de stabilité pour des tirs à faible élévation. Les essais d’usines ont lieu en octobre 1939 et les essais de campagne en juillet 1940.

Avec une pleine charge l’obusier se révèle supérieur au M-40 et avec une charge 5 au B-4 avec une vitesse initiale de 446 m/sec. Il est impossible de tirer depuis le train roulant et une plate-forme de tir doit obligatoirement être installée. En avril 1942 un nouvel engin avec un tube de 25-calibres est présenté et des tests comparatifs sont menés avec le BL-39 entre mai  et juin 1942. Pour un obus de 100kg, la portée avec pleine charge est de 13.215m pour une vitesse initiale de 450 m/sec, de 4200m avec charge 1 et vitesse initiale de 360 m/sec et 270m/sec avec charge 2.

Tracté par un Voroshilovets l’engin peut atteindre la vitesse de 20 à 40 km/h.

Lors des essais l’obusier présente deux défauts majeurs, un mauvais fonctionnement du frein de recul sous une élévation d e+45° avec une longueur de recul de 1.34m au lieu des 880mm prévus ce qui laisse supposer que la culasse heurte le sol.

D’autres parts, la force du mécanisme de levage est insuffisante.

Même si la commission recommande la poursuite des travaux, l’obusier U-3 n’entrera jamais en service même s’il est plus simple que le BL-39 est qu’il présente de meilleures caractéristiques tactiques.

U-3, У-3

Calibre : 203.4mm
 
Dimensions
Longueur du tube : 3.44m, 17 calibres, 54 rayures
Hauteur de la ligne de tir : variable de 1415mm à 1680mm
Dimensions en position de combat
Longueur avec jambes à 0° : 6.43m, largeur : 4.80m, hauteur : 1.695m à 0° et 4.145m à élévation maximale
Poids : 9.645kg
Dimensions en position de transport
Longueur : 6.45m, largeur : 2.45m, hauteur : 2.365m
Poids : 10.240kg
 
Munitions
F-625 de 100kg, F-620 de 98.75kg, F-621 de 98.35kg, G-620 de 100kg, G-620T de 146kg, poids de la charge : 8.14kg
Vitesse initiale : 450 m/sec, 270 m/sec
Portée : 13.125m, 4200m
 
Performances
Vitesse initiale : 450 m/sec
Portée : 13.215m
Elévation de 0° à +75°, azimut : 48°
Longueur du recul : Long entre 0° et +12° : 1300 à 1400m, variable : de 1300mm à 960mm, court : de 900mm à 960mm
Cadence de tir : 1 coup entre 1.5 et 2 minutes