Russie
U-19
Page Précédente

Cet engin automoteur est développé en parallèle à l’U-18 et il est aussi installé sur un châssis de char KV. Il répond à la volonté des ingénieurs russes d’installer les plus grosses pièces d’artillerie possible sur châssis automoteur. En avril 19 ...

U-19

Cet engin automoteur est développé en parallèle à l’U-18 et il est aussi installé sur un châssis de char KV. Il répond à la volonté des ingénieurs russes d’installer les plus grosses pièces d’artillerie possible sur châssis automoteur.

En avril 1942, le Commissaire Adjoint pour l’industrie blindée Kotin charge le bureau d’étude de l’UTZM du projet d’un automoteur lourd.

Le projet porte le nom d’U-19 et consiste en l’installation d’un obusier de 203mm B-4 sur un châssis de KV

L’engin est enfermé sous une casemate avec un blindage frontal de 75mm et latéral de 60mm avec une partie arrière de 40mm. Le toit de la casemate est réputé amovible et il a une épaisseur de 30mm.

Le poids en ordre de combat de l’engin est de 66.190kg et avec une hauteur de 3.505m il aurait été plus grand de 5mm que le Maus allemand.

L’engin entre en développement à partir de septembre 1942 sous la direction de Leonid L. Gorlitsky

L’engin a pour but de réduire les positions fortifiées ennemies.

Le châssis du KV-7 demeure inchangé sur la base d’un KV-1 légèrement modifié avec modifications au niveau des réservoirs et des entrées d’air.

L’intégralité de la partie supérieure de l’obusier est conservée et l’ensemble est recouvert par une casemate massive qui couvre partiellement le dessus des capots moteur ce qui potentiellement diminue les facilités d’entretien.

Une trappe carrée massive est placée à l’arrière de la casemate pour l’installation de la pièce d’artillerie et à l’intérieur de cette trappe une trappe d’accès circulaire est taillée pour l’accès de l’équipage.

Comme l’engin doit engager des fortifications ennemies lors d’assauts directs, l’angle d’élévation de l’obusier est de seulement 10° et l’angle de rotation est de 4.3° de chaque côté ce qui est identique à celui du B-4

L’engin peut engager n’importe quel type de char et tire une munition très lourde, un obus de 203mm pèse 100kg à une vitesse initiale de 600 m/sec. L’énergie cinétique du projectile suffit à endommager n’importe quel engin blindé pris pour cible.

L’engin demeure au stade de prototype.

U-19