Russie
Tsniitochmash AS Val, 6P30, BA
Page Précédente

Les origines du fusil d'assaut silencieux VAL de 9mm remontent à l'époque ou l'avion U-2 de Gary Powers a été abattu au  dessus de l'ancienne Union Soviétique. Parmi les équipements capturés se trouve alors un pistolet silencieux qui impressionne tan ...

Tsniitochmash AS Val, 6P30, BA

Les origines du fusil d'assaut silencieux VAL de 9mm remontent à l'époque ou l'avion U-2 de Gary Powers a été abattu au  dessus de l'ancienne Union Soviétique. Parmi les équipements capturés se trouve alors un pistolet silencieux qui impressionne tant ceux qui l'examinent qu'une mission est donnée d'en fournir un engin équivalent les unités spéciales soviétiques.

Le pistolet capturé a été examiné pat le TsNIITOChMASh, Institut Central pour la construction de machinerie de précision à Klimovsk. Le développement d'une série d'engin silencieux est alors mené sous la direction des ingénieurs I Kas'yanov, A Deryagin, P Serdyukov et V Petrov.Val

Dans cette série deux fusils sotn développés en parallèle, le Val et le Vintorez. Ces deux armes sont basées sur la carcasse du pistoet mitrailleur MA et diffèrent dans des détails, surtout en matière de munitions. Le Val tire du 9mm x 39 SP-6 alors que la munition SP-5 est prévue pour être tirée par le Vintorez.

Les développeurs du Val le considére pas seulement comme une arme mais comme un complexe englobant une arme et une munition.

Elle est en service à partir de 1987 dans les unités Spetsnaz,Voiska Spetsialnogo Naznacheniya puis par les unités du MVD et du FSB.

Description

Le fusil d'assaut silencieux de 9mm Val, parfois aussi désigné le long de sa carrière comme le BA, utilise un mécanisme Kalashnikov modifié, fonctionnement par gaz avec culasse rotative, allié à un ensemble de silencieux intégré qui offre un son le plus bas posible et à une portée et une capacité de pénétration bien supérieure à celles rencontrées avec une arme silencieuse. La munition utilisée est une munition spéciale de 9mm x 39 à étui à col rond, qui tire un projectile de 16.25g à une vitesse initiale inférieure à la vitesse du son, entre 280 et 300 m/sec.

La carcasse est usinée en acier forgé pour la renforcer. Le piston des gaz à longue course est placé au-dessus du canon et attaché fermement au support de culasse. Cette culasse est rotative avec six ergots qui se verrouillent dans la carcasse.

L'unité de détente est d'un modèle similaire à celui utilisé avec le fusil d'assaut tchèque Vz-58.

L'arme est capable de réaliser des tirs sélectifs, au coup par coup ou en automatique sans craindre d'endommager le silencieux avec des tirs soutenus.

Le silencieux utilisé à la fois avec le Val et avec le Vintorze est construit sous le principe de la chambre double. Comme les gaz de propulsion produits après avoir tiré une première cartouche passe au travers du canon, ils peuvent s'échapper au travers de perforations du canon spécialement étudiées pour entrer dans la première chambre.

ValDans cette chambre les gaz perdent de leur pression et de leur chaleur avant de passer au travers d'un série d'écrans qui brisent leur flux d'avantage avant de passer dans la partie extérieure du silencieux.

La signature sonore résultante est largement inférieure à celle d'un fusil avec silencieux et même à courte distance elle ne peut être assimilée à un coup de feu. En plus de réduire de 130 dB le bruit du coup de feu, le silencieux dissimule complètement le flash de départ.

La partie avant du canon , au niveau de l'emprunt des gaz est percée de plusieurs trou dans le bas sur les rayures. Ces trous vont servir à divertir une certaine quantité de gaz dans le silencieux

L'arme ne peut pas être tirée sans son silencieux sous peine de l'endommager ainsi que le tireur. En revanche, le silencieux peut très facilement être retiré pour la maintenance et le nettoyage.

Le fusil est équipé d'un garde-main réduit et d'une crosse squelette métallique pliante latéralement sur le côté gauche.

Un support de lunette de visée est emporté sur le côté gauche de la carcasse et peut recevoir tout équipement optique des pays de l'Est, ainsi qu'un viseur électro-optique tel que le PSO-1 utilisé avec le fusil de précision Dragunov SVD. Un équipement de visée fixe est aussi installé.Celle-ci est graduée jusqu'à 400m par degré de 25m, mais la portée effective est en réalité de 200 à 300m à cause de la trajectoire particulière des munitions subsoniques.

Même si l'AS Val est optimisé pour la munition SP-6, il peut aussi tirer des munitions SP-5 destinées au VSS.

Le levier de sécurité est similaire à ceux trouvés sur les armes de type Kalashnikov et lorsqu'il est engagé il empêche tout mouvement du levier d'armement. En revanche le sélecteur de tir est un bouton croisé séparé placé à l'intérieur du pontet, juste derrière la détente.

La poignée pistolet ainsi que le garde-main sont construits en polymère, la crosse squelette est en acier tubulaire.

Le chargeur de vingt cartouche est équipé d'une série d'empreintes qui servent à l'identification tactile afin de ne pas les  confondre avec d'autres similaires pour des fusils standards. Le fusil peut également utiliser les chargeurs de dix cartouches du VSS.

La munition spéciale a été développée dans l'objectif de percer les gilets tactiques à longue distance. Elle est capable de pénétrer intégralement des niveaux de protection I, II et III à 400m de distance.

L'arme ne peut recevoir de baïonnette ni de lance-grenades.

Val

Désignation : AS : Avtomat Spetsialnij
 
Calibre : 9mm x 39SP-6
Fonctionnement : par gaz, tir sélectif
Approvisionnement : chargeur de 20 cartouches
 
Dimensions
Longueur : 875 mm crosse déployée et 615 mm crosse repliée
Longueur du tube : 200 mm
Poids à vide : 2.5kg avec chargeur vide
 
Performances
Portée : 400m effective
Cadence de tir : 800 coups/min
Vitesse initiale : 290 m/sec
 
Constructeur : TsNIITOChMASh, Izhevsk

Val

Val