Russie
Taran ABM
Page Précédente

Le projet est proposé en 1963 et il aurait dû employer une variante du missile intercontinental UR-100 / SS-11 Sego équipé avec une tête militaire de 10 Mégatonnes pour intercepter des missiles en approche à longue distance. Le missile est connu c ...

Taran ABM

Le projet est proposé en 1963 et il aurait dû employer une variante du missile intercontinental UR-100 / SS-11 Sego équipé avec une tête militaire de 10 Mégatonnes pour intercepter des missiles en approche à longue distance.

Le missile est connu comme UR-100PRO et il aurait dû être contrôlé par un nouveau radar, TSSO-S près de Leningrad.

Le système aurait utilisé les équipements d'alertes avancés soviétiques RO-1 et RO-2 avant la prise en charge par le TSSO-S. Finalement ce radar n'est jamais construit et le système complet est abandonné en 1964.