Russie
T-12 2A19 Rapira, 2А19 Рапира
Page Précédente

Le canon antichar de 100mm T-12 a été développé pour remplacer les plus anciens D-48 de 85mm. Le T-12 a la désignation  industrielle de 2A19 et il a été accepté en service en 1961, suivi quelques temps plus tard par une version améliorée désignée MT- ...

T-12 2A19 Rapira, 2А19 Рапира

Le canon antichar de 100mm T-12 a été développé pour remplacer les plus anciens D-48 de 85mm. Le T-12 a la désignation  industrielle de 2A19 et il a été accepté en service en 1961, suivi quelques temps plus tard par une version améliorée désignée MT-12 avec la désignation industrielle 2A29. Ce dernier est entré en production en 1970 dans l’usine N°75 comme le T-12.

Le T-12 est le premier canon à âme lisse qui soit entré en service dans le monde et cette option a été retenue plutôt qu’un canon rayé pour les raisons suivantes :

  • Un projectile tournoyant tend à perdre de la capacité de pénétration à cause du jet de gaz et de métal brulant produits lorsqu’un projectile HEAT touche une cible
  • Comme un projectile pour tube lisse est plus serré que celui pour un tube rayé, le canon à âme lisse contient d’avantage de gaz sous pression qu’un tube à âme rayée. Cela permet au canon à âme lisse d’avoir une vitesse initiale plus élevée que celui d’un canon rayé et donc une plus grande capacité de pénétration.
  • Les rayures du canon rayé s’abime plus rapidement que l’âme lisse d’un tube, ce dernier a donc une durée de vie supérieure. Cela est particulièrement le cas lorsque le canon tire des projectiles APFSDS

T-12 2A19 Rapira, 2А19 Рапира

Le T-12 peut se reconnaître d’un canon de 85mm D-48 par un plus grand anneau de culasse, un bouclier légèrement différent avec une ouverture sur le côté gauche pour les équipements de visée et son frein de bouche en forme de pot à poivre de dimensions plus réduites.

Les T-12 et MT-12 sont utilisés dans les unités antichars des régiments de fusiliers motorisés et les régiments blindés pour fournir une protection sur les flancs en cas de contre-attaque lors de progression rapide.

Même si ces armes sont conçues pour une utilisation en tir direct, elles possèdent toutes les deux un équipement de visée indirecte. Dans ce cas leur portée est tout de même limitée par une élévation qui n’excède pas +20°. Dans les cas d’élévation supérieure à +15° une fosse doit être creusée en-dessous et à l’arrière de la culasse pour éviter quelle touche le sol lors des tirs.

Pays utilisateurs

Algérie, douze engins en service

Allemagne de l’Est, plusieurs canons de ce type ont été en service dans la NVA

Arménie, trente six engins en service

Azerbaïdjan, trente engins en service

Biélorussie, quarante engins en service

Bosnie-Herzégovine, quatre vingt dix pièces en service

Bulgarie, deux cent pièces en service

Cambodge, des canons sont encore en service

Chine, cent vingt pièces en service sous la désignation Type 73

Croatie, cent quarante deux à cent trente trois pièces en service

Cuba, des canons sont encore utilisés

Géorgie, quarante à cinquante pièces en service

Hongrie, cent six pièces en service

Irak, tous les canons en service ont été détruits lors de la guerre de 1991 et il n’en restait aucun en 203

Kazakhstan, cent six à cent vingt cinq pièces en service

Kyrgyzstan, quinze à dix huit pièces en service

Moldavie, vingt six à trente six pièces en service

Mongolie, vingt quatre pièces en service

Russie, cinq cent à six cent pièces en service, six mille avec les pièces en réserve

Serbie, vingt sept pièces utilisées par les serbes de Bosnie, plus cent trente huit dans l’armée serbe

Turkménistan, quarante huit à soixante douze pièces en service

Ukraine, quatre cents pièces en service

Ouzbékistan, trente six à trente neuf pièces en service

Vietnam, des canons sont toujours en service

T-12 2A19 Rapira, 2А19 Рапира

Description

Les canons T-12 et MT-12 de 100mm sont opérés par une équipe de pièce de six hommes, un chef de détachement, un chauffeur du véhicule tracteur, un pointeur à la gauche de la pièce, un chargeur sur la droite et deux munitionnaires.

L’arme est subdivisée en quatre parties principales, le tube et l’anneau de culasse, la culasse semi-automatique, la partie supérieure de l’affût avec le viseur et la partie inférieure de l’affût. Le châssis utilisé pour le T-12 est similaire à celui utilisé pour le D-48.

Le canon de 100mm à âme lisse est long de 6.30m avec une partie avant renforcée et il est équipé d’un frein de bouche en forme de poivrière. En position de route le tube est fixé sur l’affût par un verrou sur l’anneau de culasse.

Cet anneau contient une culasse à glissement vertical et quelques éléments du système de chargement semi-automatique. Le bloc culasse est manipulé manuellement, fermé et ouvert par le chargeur. L’ouverture manuelle de la culasse est nécessaire que lors du premier tir car après cela le mode semi-automatique de chargement est enclenché sur la droite de la pièce dans la partie supérieure de l’affût qui ouvre et ferme la culasse. Le chargeur n’a plus qu’à recharger.

Le viseur et les mécanismes d’élévation et de débattement en site sont sur la gauche. Le système de pointage consiste en un châssis S71-40 avec un viseur panoramique PG-1M pour les tirs indirects, le viseur de tir direct OP4M-4OU et le viseur nocturne de tir direct APN-6-40 ou le plus ancien APN-5-40. Un cylindre de portée est aussi installé de manière standard.

Le viseur de tir direct OP4M-4OU a un grossissement de 5.5x et un champ de vision de 11° et le viseur nocturne à intensification d’image a un grossissement de 6.8x et un champ de vision de 7°.

Le tampon hydraulique et le récupérateur hydropneumatique sont montés sur le dessus du tube à l’avant du mécanisme vertical de culasse. La longueur du recul est comprise entre 680mm et 760mm et l’équilibreur du MT-12 est monté en parallèle et sur la droite du système de recul.

Le châssis du MT-12 est du type à flèches ouvrantes avec une petite roue en bout de la flèche gauche pour faciliter les opérations de mise en service.

L’affût dispose d’un bouclier léger dont les côtés peuvent basculer vers l’arrière. Il apporte une protection relative à certains des membres de l’équipe de pièce contre les tirs d’armes d’infanterie et les éclats d’artillerie.

Les roues du T-12 peuvent être retirées et remplacées par des skis de type LO-7 qui permettent au canon d’être utilisé sur la neige et la glace avec une élévation allant jusqu’à +16°.

La principale différence entre le T-12 et le MT-12 réside dans le châssis, en effet alors que le T-12 est normalement tracté par un camion, le MT-12 est tracté par un MT-LB. L’introduction de cette version vient du fait que le T-12 chavire souvent lorsqu’il est tracté. Les roues du châssis sont les mêmes que celles du camion Zil-150 6x6. La suspension du MT-12 consiste en une barre de torsion et un amortisseur par roue. Lorsque l’arme est en position de tir, la suspension est désengagée pour offrir une meilleure stabilité au canon.

La pièce tire trois types principaux de munitions :

Type

Vitesse initiale

Portée

Poids d’un projectile

APFSDS

1575 m/sec

3000m

19.34kg

HEAT

975 m/sec

5.955m

23.00kg

HE

700 m/sec

8.200m

18.6kg

La munition APFSDS peut pénétrer une plaque de blindage homogène roulé sous une incidence de 90° de 230mm à 500m, 215mm à 1000m, 190mm à 1500m, 180mm à 2000m, 165mm à 2500m et 140mm à 3000m.

Le projectile HEAT peut pénétrer 350mm de  blindage homogène roulé sous une incidence de 90°.

Type

APFSDS

APFSDS

HEAT

HE-FRAG

Missile

Désignation

BM-2 / 3BM-2

3BM23 / 3UBM10

3BK16M / 3UBK8

3OF12 / 3OF35

3UBK-12 Kastet 8K117 / 3UBK10M

Poids de la munition

19.34kg

19.90kg

23.10kg

28.90kg

24.5kg

Poids du projectile

5.65kg

4.50kg

9.50kg

16.7 kg

18.4kg

Vitesse initiale

1575 m/sec

1548 m/sec

975 m/sec

700 m/sec

300 m/sec

Portée maximale

3000m

 

 

8200m

100 à 5000m

Pénétration

230mm à 500m

180mm à 2000m

140mm à 3000m

 

350mm

550 à 600mm

 

Les T-12 et MT-12 peuvent aussi tirer le projectile guidé par laser 9M117 Kastet qui a une portée comprise entre 100m et 4000m avec une tête HEAT capable de pénétrer entre 550mm et 600mm de blindage d’acier conventionnel.

Le désignateur est normalement monté sur un trépied et installé à la gauche de l’arme et tout ce que l’opérateur doit faire est de garder le croisillon sur la cible pour certifier un coup au but. La version originale du missile a une simple tête HEAT mais une version plus récente est dotée d’une tête en tandem pour affronter les blindages ERA et peut en pénétrer 550mm.

Aucune vente n’a été enregistrée sur le marché de l’exportation pour ce missile.

Variantes

2A19 T-12, version initiale de 1961

2A29 Rapira MT-12, version améliorée au niveau du train de roulement de 1970

2A29R Ruta MT-12R, version avec radar associé RLPK-1 pour engager des cibles sous de mauvaises conditions météo

2A29K Kastet MT-12K, version capable de tirer le projectile guidé par laser 9M117 Kastet, en service à partir de 1981

2A19M Topaz, version serbe ou la partie supérieure de l’affût est installée sur un châssis modifié de D-30

Type 73, version chinoise

Type 86, version chinoise améliorée

Model 77 A407, version roumaine

T-12 2A19 Rapira, 2А19 Рапира 
Dimensions
Calibre : 100 mm, 66.4 calibres
Masse : 2750kg
Longueur : 9.48m, Largeur : 1.795m, Hauteur : 1.565m
Garde au sol : 380mm
Longueur du canon : 8.484 m
Frein de bouche de type poivrière, mécanisme de culasse semi-automatique à glissement vertical actionné par ressort, affût à flèches ouvrantes, avec bouclier
 
Caractéristiques techniques
      Site : 27° au total, Elévation : -6° / +20°
      Cadence de tir : 10 coups/mn pratique et 6 coups/mn effectif, 15 coups/mn pour les tirs indirects
      Portée maximale : 21.000m, portée effective : 900 à 1000m avec HEAT, 2000m avec HVAPFSDS
      Capacité de tir du missile AT-10 Kastet  pénétration 650mm, portée 5000m
      Capacité de tir du missile AT-10b Kan, pénétration 700mm, portée 5000m
Ce canon tire les munitions suivantes :
Type
HEAT-FS
HEAT
HE-FS
APFSDS-T
APFSDS-T
HVAPFSDS
Désignation
BK-5M
BK-17
 
BM-412M Roumain
M-1000 belge
 
Modèle de l’amorce
 
 
 
 
 
 
Poids du projectile
9.5 kg
 
17 kg
 
 
5.5 kg
Poids de la charge explosive
 
 
 
 
 
 
Type de charge explosive
 
 
 
 
 
 
Vitesse initiale
990 m/sec
 
 
 
 
1500 m/sec
Pénétration de blindage à 0°
400mm à 1000m
380mm
 
418mm à 2000m
380mm à 3000m
 
225mmm à 1000m
Portée
 
2500m
 
2500m
3000m
 
D’autres munitions peuvent être tirées comme l’APFSDS-T BM-2/-20/-25 et la FRAG-HE OF-15

Optique : viseur diurne OP40M-40U pour les tirs directs, PG-1M pour les tirs indirects, viseur nocturne APN6-40II d’une portée de 2000m
Portée du viseur pour les tirs indirects de 8200m et de 3000m pour les tirs directs
Viseur thermique de 2ème génération MT-12R, télémètre laser serbe Iskra AT FCS-1 de 500 à 3000m de portée
La portée du viseur du lance-missile antichar est de 5000m
 
Equipe de pièce : six hommes
Unités de tir : 20 coups, 8 APFSDS-T, 4 HEAT,  4 FRAG-HE, 4 AT-10
Véhicule tracteur : Zil 131, Ural-375D
Vitesse de traction  60 km/h sur route et 15 km/h en tout terrain

T-12 2A19 Rapira, 2А19 Рапира