Russie
SU-85BM
Page Précédente

A partir de l’automne 1944, l’état-major soviétique a demandé la production d’un chasseur de char capable d’engager les versions les mieux protégées des engins allemands. Un projet, proposé par le bureau d’étude de l’ingénieur Petrov, prévoit d’équip ...

SU-85BM

A partir de l’automne 1944, l’état-major soviétique a demandé la production d’un chasseur de char capable d’engager les versions les mieux protégées des engins allemands. Un projet, proposé par le bureau d’étude de l’ingénieur Petrov, prévoit d’équiper l’engin avec un canon D-5S de 85mm modifié avec un tube plus long de 1.068m et désigné D-5S-85BM. Pour maintenir la balance du tube, il doit être reculé de 80mm sur son tourillon. Il utilise les mêmes munitions de 85mm mais avec d’avantage de poudre propulsive ce qui lui octroi une vitesse initiale de 950 m/sec et une pénétration supérieure d e20%. L’engin utilise une caisse standard de SU-85 mais porte désormais la désignation SU-85BM pour bol'shaya mosh'nost ou poudre spéciale. Il subit des tests entre janvier et mars 1944 mais n’est jamais accepté en service actif suite à l’adoption du SU-100.