Russie
SU-14-1 obr.1935/36
Page Précédente

Ce projet survient dans l’idée d’adopter des canons automoteurs lourds dans l’éventualité de créer une force mobile de défense côtière. Pour cela, deux calibres de canons de marine sont sélectionnés, 130mm et 152.4mm. C’est l’usine N°.185 qui est cha ...

SU-14-1 obr.1935/36

Ce projet survient dans l’idée d’adopter des canons automoteurs lourds dans l’éventualité de créer une force mobile de défense côtière. Pour cela, deux calibres de canons de marine sont sélectionnés, 130mm et 152.4mm. C’est l’usine N°.185 qui est chargé du développement de ces pièces en développant un affût spécial entre février et mars 1935, et c’est finalement un canon D-10 de 152.4mm qui est sélectionné. Les premiers des travaux engagés concernent l’installation d’une transmission de T-35A avec déplacement vers l’avant du barbotin et modification des jupes latérales avec une taille réduite. L’engin est désigné SU-14-1 avec un nouveau moteur M-17-1 de 680cv qui propulse la masse en ordre de combat de 48.500kg à la vitesse maximale de 31.5 km/h. Les suspensions du châssis sont renforcées et le système qui déconnecte les suspensions pendant le tir est retiré. L’engin emporte toujours huit munitions sous la plate-forme qui sont désormais considérées comme subsidiaires car cinquante à soixante munitions sont emportées dans un tracteur Komintern d’accompagnement. La protection demeure identique à l’exception de l’avant ou les plaques de 10mm sont remplacées par des plaques de 6mm, ces plaques sont soudées et rivetées.

Les tests avec l’engin se révèlent très positifs.

SU-14-1

SU-14-1

SU-14-1