Russie
SU-100PM, Objekt 105M
Page Précédente

Malgré les déboires du SU-100P les travaux sur l’engin automoteur ne sont pas abandonnés et en février 1956 le Conseil des Ministres décide de poursuivre le projet. Sous la désignation Objekt-105M / SU-100PM il est décidé d’améliorer la fiabilit ...

SU-100PM, Objekt 105M

Malgré les déboires du SU-100P les travaux sur l’engin automoteur ne sont pas abandonnés et en février 1956 le Conseil des Ministres décide de poursuivre le projet.

Sous la désignation Objekt-105M / SU-100PM il est décidé d’améliorer la fiabilité des principaux sous-ensembles de l’automoteur. Il est nécessaire d’utiliser un nouvel engin tout en conservant les mêmes caractéristiques.

Cette tâche est menée à bien en utilisant de nouveaux matériaux et de nouvelles technologies et les dimensions et les masses sont maintenues au même niveau.

Les suspensions reçoivent de nouvelles barres de torsion et des bandes de gommes sont désormais attachées avec une colle plus puissante ce qui permet d’augmenter la vitesse maximale jusqu’à 65 km/h.

La puissance de feu du SU-100PM est augmentée grâce à l’emploi du canon D-10M avec des performances améliorées et un équipement de vison nocturne renforce les moyens d’observation.

D’autres parts, au-dessus du canon un projecteur est installé pour les tirs de nuit

Le prototype est testé en 1958 et ces tests durent jusqu’en 1960 et malgré des résultats encourageant le SU-100PM n’est pas recommandé pour le service

En 1960, sur la base du SU-100PM un nouvel engin automoteur désigné Objekt-120 est développé mais il n’atteint même pas la phase des tests car à l’époque le développement des engins automoteurs est abandonné.