Russie
Stechkin APS, 56-A-126
Page Précédente

Cette arme est à l’origine basée sur un Walther PP, bien que de format nettement plus grand, avec une capacité de tir sélectif. Cette arme est capable de tirer de façon entièrement automatique en cela qu’elle tire tant que le doigt est appuyé sur ...

Stechkin APS, 56-A-126

Cette arme est à l’origine basée sur un Walther PP, bien que de format nettement plus grand, avec une capacité de tir sélectif.

Cette arme est capable de tirer de façon entièrement automatique en cela qu’elle tire tant que le doigt est appuyé sur la détente jusqu’à épuisement des munitions. Pour cela elle est dotée d’une crosse en bois qui facilite le tir. Ce type d’arme est considérablement difficile à utiliser car le canon aura tendance à monter lors du tir et une cible non atteinte avec les premières balles sera manquée.

Le développement d'une arme à tir sélectif en URSS remonte aux années vingt sans grands succès. Après guerre les travaux sont repris pour doter les soldats d'un PDW avant l'heure, ces travaux sont facilités par la mise en service d'une nouvelle munition de 9mm soviétique.

L'arme dessinée pat Igor Stechkin à Tula est adoptée en 1951 en même temps que le Makarov au même calibre.

Elle est désignée APS - Automaticheskij Pistolet Stechkina et affectée dans un premier temps aux artilleurs, aux tankistes aux équipages de transport de troupes, aux tireurs de RPG-7 et aux officiers de premières ligne.

Mais il apparaît rapidement que l'APS dans son holster lourd et encombrant n'est pas facile à transporter et manque de puissance pour une arme militaire. Les armes sont alors graduellement retirées et mises en réserve.

Les caractéristiques négatives de l’arme font que sa production est écourtée et qu’elle commence à être retirée du service à partir de la fin des années soixante-dix.

Cette arme est retirée des troupes de premières lignes et encore affectées aux garde-frontières.

L'arme fonctionne par simple recul avec chien externe et détente à double action. Un levier de sécurité à trois positions, placés sur la glissière fonctionne comme sélecteur de tir, et permet le tir au coup par coup ou en mode automatique

Un réducteur permet de limiter la cadence de tir à 750 coups/min, 600 coups/min selon d'autres sources.

Le ressort de recul est autour du tube, le viseur avant est fixé sur la glissière et l'arrière est ajustable en portée et gradué sur 25m, Stechkin APS, 56-A-12650m et 100 à 200m pour les plus optimistes.

Pour à la fois améliorer la précision et la portée et rendre capable le tir automatique, une crosse/holster peut être attachée à la poignée. Les premiers holsters sont réalisés en bois et les suivants en plastique

Dans les années quatre-vingt-dix cette arme trouve une deuxième vie dans les forces de maintien de l'ordre russe qui préfère sa meilleure précision et sa plus grande capacité de tir à celle du Makarov PM.

Même de nos jours, avec l'apparition des armes plus modernes et plus puissantes de type Yarygin PYa ou GSh-18, l'APS est toujours apprécié par les russes, ne serait-ce que par la facilité à trouver et le faible coût de ses munitions en 9mm x 18, sa bonne précision et son faible recul

Variantes

L'APB est une version développée au début des années soixante-dix qui permet l’installation d’un silencieux en bout de canon. La crosse en forme d’étui est remplacée par une crosse pliante et tubulaire. Il est distribué aux Spetsnaz et aux Omon principalement.

Pendant les années soixante dix une petite quantité d'APS est équipée d'un nouveau canon plus long avec possibilité d'installer un frein de bouche.

A la fin de l’année 1999 une nouvelle version apparaît sous la forme du PMS-1 développée pour ne tirer qu’en semi-automatique. Chambrée pour une autre munition, 9mm x 19, l’arme n’est pas destinée à utiliser une crosse et elle est construite selon de meilleurs principes de qualité. C'est la firme Molot JSC qui est responsable de cette modernisation, PMS signifiant Pistolet Modernizirovannyi Stechkina

Stechkin APS, 56-A-126
Calibre : 9mm x 18 pistoletnyi patron, 9mm  x19 pour le PMS-1
Fonctionnement : par retour de recul, simple ou double action, tir sélectif
Désignation : Avtomaticheski Pistolet Stechkina
Approvisionnement : chargeurs amovibles de 20 cartouches
 
Dimensions
Masse :   1.03 kg vide et 1.58 kg avec crosse de visée,
1.11kg pour l’APB et 1.64kg pour l’APB avec silencieux, 800g pour le PMS-1
Longueur : 225 mm (540mm avec crosse de visée)
Longueur du canon : 127 mm, 4 rayures à droite
 
Performances
Vitesse initiale : 340 m/sec
Cadence de tir : cyclique de 750 coups / mn et pratique de 80 coups / mn
Portée : 50m, 200m avec crosse de tir
 
Constructeur :   Izhevsky Mekhanchesky Zavod (Izhmekh), Izhevsk, Russie
            Konstruktorskoe Buro Priborostroeniya (KBP), Tula, Russie
Pays utilisateurs : Mozambique, Tanzanie, Ukraine, Zaïre, Zambie