Russie
Simonov obr.1931
Page Précédente

Simonov travaille sans cesse sur son projet de fusil automatique. En 1931, il présente un fusil qui fonctionne grâce aux gaz de poudre récupérés par une ouverture latérale dans le canon. La culasse se verrouille par une cale qui coulisse dans d ...

Simonov obr.1931

Simonov travaille sans cesse sur son projet de fusil automatique.

En 1931, il présente un fusil qui fonctionne grâce aux gaz de poudre récupérés par une ouverture latérale dans le canon.

La culasse se verrouille par une cale qui coulisse dans des fentes verticales de la carcasse.

Le mécanisme de tir autorise le tir au coup par coup comme le tir automatique. Le changement s’effectue au pouce sur un levier placé devant le pontet.

Une sécurité contre des départs intempestifs est placée à l’arrière du pontet et de la détente

Le ressort de recul est placé dans une partie amovible au-dessus de la carcasse.

L’arme est approvisionnée par un chargeur de quinze cartouches en quinconce qui peut être réapprovisionné sans avoir à le retirer du fusil.

L’arme est équipée d’un arrêtoir de culasse qui maintien celle-ci en position ouverte lorsque le dernier coup du chargeur est tiré.

L’arme est étalonnée jusqu’à 1500m et peut recevoir une baïonnette cruciforme qui sera plus tard remplacé par une baïonnette couteau

Simonov 1931
Calibre : 7.62mm x 54
Approvisionnement : chargeur de quinze cartouches
 
Dimensions
Poids : 4.05kg sans chargeur ni baïonnette
Longueur : 1260mm sans baïonnette et 1520mm avec baïonnette
 
Performances
Vitesse initiale : 840 m/sec
Cadence de tir : 20 à 25 coups/min et 40 coups/min en rafale