Russie
Simonov AS-95-P-55
Page Précédente

En 1949, l’AK-47 est adoptée mais les travaux de perfectionnement du système se poursuivent. D’autres parts, la mise en service du modèle de Kalashnikov dans les forces armées laisse apparaître plusieurs problèmes. Alors que Kalashnikov tente d ...

Simonov AS-95-P-55

En 1949, l’AK-47 est adoptée mais les travaux de perfectionnement du système se poursuivent.

D’autres parts, la mise en service du modèle de Kalashnikov dans les forces armées laisse apparaître plusieurs problèmes.

Alors que Kalashnikov tente d’y apporter des solutions les autres armuriers développent des modèles alternatifs.

Simonov, qui a accumulé beaucoup d’expérience, présente entre 1955 et 1956 pas moins de six modèles différents. Leurs travaux sont basés sur le principe de l’emprunt des gaz depuis un port dans le canon.

Le verrouillage s’effectue par bascule de la culasse, système déjà éprouvé avec le SKS.

Sur son modèle Simonov refuse d’installer un équipement de visée avant basculant et se cantonne à un équipement de visée fixe protégé par un anneau.

Les modèles AS-95-P et AS-96-P sont les deux plus légers grâce à la réduction du poids de la carcasse et de la crosse en bois.

Malheureusement les efforts réalisés pour réduire le poids, en particulier au niveau des pièces mobiles et de la détente nuisent au bon fonctionnement de l’ensemble du fusil.

En revanche, la simplicité de fonctionnement et le haut niveau de partage des pièces avec celles du SKS sont très appréciés.

 
Calibre : 7.62mm x 39 M43
Approvisionnement : chargeur de 30 coups
 
Dimensions
Longueur : 890mm, 700mm avec crosse repliée
Poids : 2.59kg sans chargeur, 2.85kg pour l’AS-96-P