Russie
ShVAK 20mm
Page Précédente

La mitrailleuse ShVAK, pour Shpitalnyi-Vladimirov Aviatsionnyi Krupnokalibernyi, mitrailleuse lourde de gros calibre antiaérienne Shpitalny-Vladimirov est un canon automatique de 20mm utilisé par l'Union Soviétique pendant la Seconde Guerre Mondiale. ...

ShVAK 20mm

La mitrailleuse ShVAK, pour Shpitalnyi-Vladimirov Aviatsionnyi Krupnokalibernyi, mitrailleuse lourde de gros calibre antiaérienne Shpitalny-Vladimirov est un canon automatique de 20mm utilisé par l'Union Soviétique pendant la Seconde Guerre Mondiale. Développé par Boris Shpitalny et Semyon Vladimirov entre 1935 et 1936 il est mis en service en 1936 et il équipe de nombreux modèles d'avion ainsi que des chars légers sous la désignation TNSh, pout Tankovyi Nudel'man-Shpitalny.

Le canon fonctionne par gaz et est approvisionné par bandes désintégrantes.

ShVAK

Le canon est décliné en plusieurs versions selon l'utilisation, en version pour char il mesure 2122mm pour 44.5kg, en version aérienne installée dans ailes il mesure 1679mm pour 40kg, sur affût aérien flexible il mesure 1726mm et pèse 42kg et il existe également en version synchronisée.

Le système d'alimentation est une version améliorée du ShKAS, il emporte jusqu'à onze coups et fonctionne de manière encore plus souple. Un système régulateur de gaz de type Berthier permet de réaliser différentes cadences de tir. La principale différence avec le ShKAS est que le cylindre des gaz est déplacé sous le canon ce qui lui donne une apparence plus compacte.

L'embout du canon comporte un pas de vis, et celui-ci sert à installer un réducteur de flammes d'une longueur qui dépend des besoins.

L'arme est construite en quantité, avec trente quatre mille six cent un exemplaires en 1942, vingt six mille quatre cent quatre vingt dix neuf exemplaires en 1943, vingt cinq mille six cent trente trois exemplaires en 1944, treize mille quatre cent trente trois exemplaires en 1945 et sept cent cinquante quatre exemplaires en 1946.

Très rapidement après la guerre il est remplacé par le Berezin B-20 qui offre des performances identiques mais avec un poids bien plus léger.

Le canon tire plusieurs types de munitions

OZ, HEI, avec un projectile de 96g, une vitesse initiale de 770 m/sec, 2.8g de charge explosive et 3.3g de charge incendiaire

OZT, HEI-T, avec un projectile de 96.5g, une vitesse initiale de 770 m/sec, 2.8g de charge explosive et 3.3g de charge incendiaire

OF, HE-FRAG, avec un projectile de 91g, une vitesse initiale de 790 m/sec, 6.7g de charge explosive et des rayures de fragmentation sur l'enveloppe

OFZ, HEI-FRAG, avec un projectile de 91g, une vitesse initiale de 790 m/sec, 0.8g de charge explosive, 3.8g de charges incendiaires et des rayures de fragmentation sur l'enveloppe

BZ, API-HC, avec un projectile de 96g, une vitesse initiale de 750 m/sec, projectile en acier mou avec noyau en métal dur entouré par 2.5g de charge incendiaire et vissé sur une tête en aluminium ou en bakélite

BZ, API-HC, avec un projectile de 99g, une vitesse initiale de 750 m/sec, projectile en acier mou avec noyau en métal dur entouré par 2.5g de charge incendiaire et vissé sur une tête en acier

BZ, API, avec un projectile de 96g, une vitesse initiale de 750 m/sec, projectile en acier avec charge incendiaire

BZT, API-T, avec un projectile de 96g, une vitesse initiale de 750 m/sec, projectile en acier avec charge incendiaire plus charge traçante à la base

PU, TP, avec un projectile de 96g, une vitesse initiale de 770 m/sec, projectile HEI inerte

PUT, TP-T, avec un projectile de 96.5g, une vitesse initiale de 770 m/sec, projectile avec tête vide et charge traçante à la base

ShVAK