Russie
SD-44, 52-P-367S, 52-П-367С
Page Précédente

En 1948, les ingénieurs K.V. Belyayevskiy et S.F. Komissarik propose un engin capable de se déplacer par lui-même sur le terrain. Un prototype est construit par l'usine N°.9 en 1949. Le canon et l'affût se présentent sous la forme de celui du D ...

SD-44, 52-P-367S, 52-П-367С

En 1948, les ingénieurs K.V. Belyayevskiy et S.F. Komissarik propose un engin capable de se déplacer par lui-même sur le terrain.

Un prototype est construit par l'usine N°.9 en 1949.

Le canon et l'affût se présentent sous la forme de celui du D-44 avec quelques légères modifications. Sur une des jambes du train un moteur de motocyclette M-72 Irbit  d e14cv à 4000 tours/min est installé. Avec le moteur est installé tout le système d'entraînement ainsi qu'une boîte de vitesse et un siège placé sur une jambe du train pour le membre d'équipage qui fait fonction de chauffeur.

Ce moteur lui permet d’atteindre une vitesse de 25km/h sur route et 5.5kmh en tout terrain et peut franchir une côte de 27°, passer un gué de 0.5m et des passages enneigés de 30cm à 65cm avec une autonomie de 220km. Un phare est également installé à l'avant pour les déplacements de nuit

Cette arme a été développée principalement pour les unités aéroportées soviétiques. Les premiers engins de production sont des D-44 modifiés avec un total de quatre vingt huit exemplaires modifiés en 1954 suivis par deux cent cinquante autres en 1955. En 1957, l'usine N°9 produit cent neuf nouveaux canons SD-44 ainsi que cent cinquante SD-44N avec équipement de visée nocturne et converti également cent D-44 en SD-44 pour un total général de six cent quatre vingt dix sept engins construits.

SD-44, 52-P-367S, 52-П-367С

Le moteur est un M-72 de 14cv, 2-cylindres monté sur la flèche gauche avec direction directe sur l’axe du canon et réservoir de carburant à l’intérieur de la flèche. L'engin peut atteindre 25 km/h. Une petite roue et une roue standard relient les deux flèches et la roue traditionnelle donne la direction. Le chauffeur est assis devant le moteur comme la direction de route est à l’inverse de la bouche du canon.

Son autonomie est réduite et il garde la capacité d’être remorqué sur de longues distances en retenant une lunette de traction, à la vitesse maximale de 60 km/h. L’équipe de pièce est embarquée sur le canon en mode automouvant et lors des déplacements en remorquage, la petite roue et la roue directionnelle sont repliées et rangées entre les jambes de flèche.

Un coffre porte-munitions est installé sur la flèche droite, un fouloir en deux parties est rangé sur l'avant du bouclier.

Un système de vision infrarouge peut être installé

SD-44, 52-P-367S, 52-П-367С

Calibre : 85mm
 
Dimensions
Poids : 2250kg en position de tir et 2480kg en ordre de marche
Longueur : 8.22m, Largeur : 1.78m, Hauteur : 1.42m
Axe de tir : 0.825m, garde au sol : 350mm, largeur de voie : 1.434m, empattement : 3.80m
Longueur du canon : 4.693m, 55.1 calibres
Frein de bouche à double déflecteurs, système de recul par tampon hydraulique et récupérateur hydro-pneumatique, mécanisme de culasse par cale à glissement semi-automatique vertical, affût à flèches ouvrantes, bouclier
 
Performances
      Site : 54° au total, Elévation :  -7° / +35°
      Cadence de tir : 10 à 15 coups/mn
      Portée maximale : 15.650m, portée effective HVAP : 1150m
Ce canon tire les munitions suivantes :
Type
FRAG-HE
AP-T
HVAP-T
HEAT-FS
Désignation
O-365K
BR-365
BR-365P
BK-2M
Modèle de l’amorce
KTM-1
MD-5
 
 
Poids du projectile
9.6 kg
9.2 kg
5.06 kg
7.34 kg
Poids de la charge explosive
0.77 kg
0.068 kg
 
0.96 kg
Type de charge explosive
TNT
RDX
 
RDX
Vitesse initiale
792 m/sec
792 m/sec
1030 m/sec
840 m/sec
Pénétration de blindage à 0°
ND
125mm/1000m
180mm à 1000m
300mm toute portée
 
Equipe de pièce : sept hommes
Véhicule tracteur : AT-P, Gaz 66, Gaz 63
Vitesse maximale autonome : 25 km/h
Vitesse de traction maximale : 60 km/h

SD-44, 52-P-367S, 52-П-367С