Russie
SA-14 Gremlin / 9K34 Strela-3, 9M36
Page Précédente

Le développement des systèmes de défense anti-aérienne portables Strela-2 et Strela-2M a eu pour résultat ledéveloppement du système Strela-3 avec des caractéristiques améliorées. Il peut engager des hélicoptères ou des avions su une trajectoire en c ...

SA-14 Gremlin / 9K34 Strela-3, 9M36

Le développement des systèmes de défense anti-aérienne portables Strela-2 et Strela-2M a eu pour résultat ledéveloppement du système Strela-3 avec des caractéristiques améliorées. Il peut engager des hélicoptères ou des avions su une trajectoire en collision évoluant à la vitesse maximale de 260 m/sec avec une capacité d'évolution sous 3G ainsi que des appareils sur des trajectoires d epoursuite évoluant jusqu'à 310 m/sec avec une capacité d'évolution jusqu'à 5 à 6G

SA-14 Gremlin / 9K34 Strela-3, 9M36Le développement du système 9K34 Strela-3 avec le missile 9M36 a subi les mêmes contraintes que celui du Strela-2M. La conception de la tête chercheuse refroidie à frois a en revanche été confiée au bureau d'étude de l'Arsenal MOP de Kiev sous la direction de I.K. Polosin. Des essais sont réalisés entre novembre 1972 et mai 1973 et le système a été adopté en janvier 1974. La désignation OTAN du système est SA-14 Gremlin.

Le système est composé d'un tube de lancement 9P59 avec déclencheur 9P58M et d'un missile 9M36 ou 9M36-1, d'un radiogoniomètre passif  9S13, d'un interrogateur radar au sol 1RL247, d'une radio R-147 pour le chef d'équipe et d'un récepteur R-147P pour le tireur.

Pour la vérification de l'état technique et des paramètres des missiles tout comme du dispositif d elancement un équipement de tests 9F387 est utilisé. Un système d'entraînement existe sous la forme du 9F620M ainsi qu'un système de formation 9F629 et un kit de contrôle de démarrage 9F631 pour la formation des tireurs.

Le missile 9M36 est presque similaire à celui du Strela-2M. Il est dessiné avec des surfaces canards et SA-14 Gremlin / 9K34 Strela-3, 9M36décomposé en quatre compartiments reliés entre eux, tête chercheuse, système de pilotage, partie explosive et système de propulsion. Celui-ci est un moteur à combustible solide avec un mode de démarrage qui propulse le missile hors du tube jusqu'à une distance de sécurité de 5.5m après quoi le moteur principal démarre. Lorsque le missile sort du tube il est à une vitesse d e28 m/sec, une fois à l'accélération principale, la fusée atteint la vitesse de 470m/sec et maintien sa vitesse de vol.

Les gouvernes aérodynamiques sont installées dans le même plan et un contrôle tridimensionnel est obtenu en faisant tourner la fusée à une vitesse de 15 à 20 tours par seconde.

Pour intégrer le missile dans son tube de lancement, les gouvernails sotn intégrés au corps de la fusée et les quatre stabilisateurs sont repliés derrière la buse. Toutes ces excroissances s'ouvrent après avoir quittées le tube grâce à des ressorts.

Le tube de lancement 9P59 est fabriqué en fibre de verre et est conçu pour stocker, propulser et lancer la fusée. Elle est capable de supporter jusqu'à 5 départs. Le mécanisme de déclenchement 9P58M est utilisé pour préparer le lancement en toute sécurité de la fusée. Une unité électronique, un téléphone, un dispositif de verrouillage, une fiche, un crochet déclencheur et un groupe de contacts sont installés dans son boîtier. Le téléphone émet un bip lorsque la cible se trouve dans le champ de vision.

Un radiogoniomètre passif (PRP) 9S13 Poisk est conçu pour la détection avancée de cibles aériennes. Il est capable de détecter des cibles aériennes à des distances d'au moins 12 km dans un secteur de 50x45 °.

SA-14 Gremlin / 9K34 Strela-3, 9M36

L'interrogateur radar au sol 1RL247 est conçu pour identifier la cible grâce aux  systèmes Kremnyi-2, Kremnyi-2M et Parol. L’identification de la cible peut être faite à une distance de 7 à 8 km à une altitude allant jusqu’à 5 km, le temps de reconnaissance n’excédant pas 3 secondes. Le NRZ 1RL247 n’a pas de lien fonctionnel avec le mécanisme de déclenchement et n’est pas capable de bloquer automatiquement le lancement

La station de radio R-147 et le récepteur radio R-147P sont conçus pour recevoir des alertes sur la situation aérienne et le contrôle de tir. La station de radio fonctionne dans la gamme 44–52 MHz et fournit une distance d’alerte allant jusqu’à 1 km.

Le lancement se fait à partir de l'épaule, le missile peut être tiré à partir d'un véhicule en mouvement se déplaçant à une vitesse de 18 à 20 km / h. En position de transport, le Strela-3 est porté en bandoulière par le tireur.

Variantes :

En version navale ce missile est désigné SA-N-8, Igla 9M39

Pays utilisateurs :

Afrique du Sud, Algérie, Allemagne de l'Est, Angola, Arménie, Bulgarie, Cambodge, Chypre, Corée du Nord, Cuba, Egypte, El Salvador, Emirats Arabes Unis, Ethiopie, Finlande, Ghana, Hongrie, Inde, Indonésie, Irak, Jordanie, Laos, Liban, Libye, Nicaragua, Pakistan, Pérou, Pologne, Russie, Sierra Leone, Slovaquie, Soudan, Syrie, Tchécoslovaquie, Ukraine, Vietnam, Yougoslavie (Serbie)

SA-14 Gremlin / 9K34 Strela-3, 9M36

Dimensions
Calibre de la roquette : 72mm
Longueur de la roquette : 1.427m
Poids de la roquette : 10.3kg dont 1.17kg pour la tête militaire, poids du propulseur : 2.95kg
Poids du 9S13 : 2.5kg, poids du 1RL247 2.3kg
Poids du système en position de tir : 16kg
 
Performances
Portée : entre 500m et 4500m
Plafond entre 15m et 3000m
Probabilité d'atteinte d'un chasseur avec un seul missile : 31 à 33%
Vitesse maximale de la cible : en collision : 260 m/sec, en poursuite : 310 m/sec
Vitesse de vol : 400 m/sec
Temps de préparation au lancement : 10 secondes
Durée de vol avant auto-destruction : 14 à 17 secondes
Temps de réaction : 14sec, temps entre chaque tir, entre 35 et 40 secondes, temps de rechargement 25 secondes