Russie
SA-13 Gopher / 9K35 Strela-10
Page Précédente

Cet engin à courte portée et basse altitude entre en service en 1977 pour remplacer nombre pour nombre les 9K31 Strela-1 / SA-9 Gaskin. Le système est développé par KB Tochmash Design Bureau of Precision Engineering et construit par Saratovskiy Z ...

SA-13 Gopher / 9K35 Strela-10

Cet engin à courte portée et basse altitude entre en service en 1977 pour remplacer nombre pour nombre les 9K31 Strela-1 / SA-9 Gaskin.

Le système est développé par KB Tochmash Design Bureau of Precision Engineering et construit par Saratovskiy Zenit Machine Plant à partir d e1969 en parallèle avec le 2K22 Tunguska

Il en existe deux variantes, TELAR-1 avec quatre antennes de détection radar passive sur chaque angle de la caisse et le TELAR 2 sans ces antennes. Le TELAR-1 semble équiper les commandants de batterie. Cet engin peut aussi tirer les missiles du SA-9.

Cet engin est destiné à fournir aux unités mécanisées et blindées une couverture aérienne à courte portée.

Le système est complété par un goniomètre 9S16 sur les modèles 9A35, le système d’identification 1RL246, un ensemble de détermination de zone d’explosion 9S86 et d’un équipement de navigation TNA-3.

Le lanceur est doté de quatre missiles 9M37M à guidage photo de jour et infrarouge de nuit.

Chaque missile a un diamètre de 120mm, une longueur de 2.19m et une envergure de 360mm. Le missile pèse 39.2kg lorsqu’il est en vol pour une masse de 70kg avec son conteneur. Le lanceur pèse de son côté 110kg à vide.

Un missile n’est opérationnel que 250m après avoir été lancé.

Le chauffeur est assis à l’avant gauche de l’engin avec le chef de char à sa droite et l’opérateur sous le lanceur.

L’engin reste totalement amphibie.

Pays utilisateursSA-13 Gopher / 9K35 Strela-10

Afghanistan, des engins sont en service

Angola, des engins sont en service

Arménia, soixante douze engins en service

Azerbaïdjan, des engins sont en service

Biélorussie, trois cent cinquante systèmes SA-8, SA-11, SA-12 et SA-13 sont en service

Bulgarie, vingt engins en service

Croatie, dix engins améliorés localement en service

Cuba, quarante deux engins en servcie

République tchèque, des engins sont en service

Géorgie, des engins sont en service

Hongrie, des engins sont en service

Inde, des engins sont en service

Jordanie, des engins sont en service

Liban, des engins sont en service

Libye, des engins sont en service

Macédoine, vingt et un lanceurs en service

Mongolie, des engins sont en service

Pologne, quatre engins retirés entre 2001 et 2002

Corée du Nord, des engins sont en service

Russie, encore trois cent cinquante lanceurs en servcie avec misiles 9M333

Serbie, cent trente deux engins en service en version améliorée avec missile de construction locale 9M37M

Slovaquie, des engins ont été retirés du service

Syrie, des engins sont en service

Tchécoslovaquie, des engins ont été en service puis distribués entre la Slovaquie et la République Tchèque

Ukraine, cent cinquante engins en service

Vietnam, deux cents engins en service

Description

Le 9K35 Strela-10 est un missile sol-air à courte portée, basse altitude à guidage optique et infrarouge et pointé visuellement.

Il peut être associé à un poste de commandement mobile 9S737M Ranzhir-M au sein d'un groupe de défense mixte comprenant des Tor, Tunguska, Strela-10 et Igla.

Le développement débute avec le prototype 9K37 Strela-10SV à partir de juillet 1969 comme mesure économique au développement du 9K22 Tunguska. Il présente aussi l'avantage d'être un système de réaction rapide insensible aux moyens lourds de brouillage haute fréquence. Plutôt que de monter ce système sur un engin à roues de type BRDM, il lui est préféré un engin plus mobile sur châssis MT-LB qui peut emporter plus d'équipement et de missiles de rechange. Des flotteurs en polyurethane offrent une capacité amphibie sur certains modèles.

Le prototype Strela-10SV est testé entre 1973 et 1974 avec des résultats décevants aussi la mise en service est retardée à mai 1976. Des versions améliorées successives ont été introduites sous la forme des Strela-10M, Strela-10M2 et Strela-10M3 avec des amélioration sparticulièrement au niveau des communications radios et de l'intégratoon dans le système de défense aérienne soviétique.

Des missiles améliorés 9M37M et 9M333 ont aussi été introduits ainsi qu'à partir de 2007 d'une version sur châssis à roues de BTR-60 désignée 9K35M3-K Kolchan.

Les premiers missiles 9M37 Strela-10SV sont équipés d'une tête chercheuse 9E47 Virazh et sont déployés sur le 9K35 à partir de 1976. Le développement du missile amélioré 9K37M Strela-10M avec tête chercheuse 9E47M débute en 1977 et ils sont mis en service sur lanceur 9A35M à partir de 1979. La troisième version de missile 9M37M2 est déployée sur le lanceur de type 9K35M2 à partir de 1981.

SA-13 Gopher / 9K35 Strela-10Le missile 9M333 est déployé à partir de 1989 à partir d ela dernière version produite pendant la guerre, 9K35M3. Ce missile utilise une tête chercheuse 9E425 avec trois canaux de guidage, le premier infrarouge, le second utilise une télévision par contraste et la dernière un guidage passif pour échapper aux brouillages.

Le système 9K35 dispose d'un système de guidage électro-optique avec la capacité d'utiliser un radar pour l'acquisition de cibles et la portée. Pour la protection rapprochée, certains véhicules ont une mitrailleuse de 7.62mm PKT sur l'avant de la trappe avant. D'autres ont des rails supplémentaires sur le pourtour pour emporter des équipements sur le pont arrière.

Les engins associés du système sont composés par les types suivants.

Le lanceur 9A34M2 et 9A34M3-K avec radar de portée seulement 9S86 Snap Shot entre les deux conteneurs de missiles. La portée du radar est comprise entre 450m et 10.000m

Le lanceur 9A35M2 et 9A35M3-K avec radar de détection passif 9S16 Flat Box-B qui offre une capacité de couverture de 360° en site et 40° en élévation.

Sont aussi présent dans les batteries des simulateurs d'entraînement 9F624 et 9F624M, un poste de commandement 9S482M7, un générateur 9U111 de 12kW et 1950kg monté sur remorque destiné à l'alimentation de quatre lanceurs à la distance de 30m par câble lors d'opérations de maintenance ou d'entraînement, un engin de tests 9V839M et des véhicules de maintenance technique 9V915M et 9V915M-1.

Un radar d'acquisition de cibles Dog Ear en bande E/F et monté sur MT-LB peut aussi être associé avec une portée de 80km.

Le Strela-10 est normalement utilisé pour le tir de missiles 9M37 mais peut tirer aussi des missiles 9M31M de 9K31 Strela-1. Chaque missile 9M37 est long de 2.2m, pèse 40kg et emporte une tête militaire de 3.5kg. La vitesse maximale du missile est de Mach-2 avec une portée d'engagement entre 500m et 800m jusqu'à 5000m avec une altitude d'engagement comprise entre 10m et 3500m. Quatre missiles sont montés sous conteneurs sur la tourelle, prêts à l'emploi et huit de plus sont emportés dans le véhicule pour le rechargement. Le temps de rechargement prends trois minutes.

Le 9M37 ets remplacé peu après par une version légèrement améliorée 9M37M avec un autopilote plus efficace pour le guidage en vol du missile puis plus tard par le 9M333. Tous ces missiles sont équipés de moyens de guidage sur réticule par phtocontraste et à guidage infrarouge. Le missile 9M333 est réputé pour ses bonnes performances anti contre-mesures.

Missile
9M31M
9M37
9M37M
9M333
Année d'introduction
1971
1976
1981
1989
Diamètre
120mm
120mm
120mm
120mm
Longueur
1.803m
2.19m
2.19m
2.23m
Poids
32kg
40kg
40kg
42kg
Tête militaire
2.6kg
3kg
3kg
5kg
Fusée
Impact et proximité
Proximité + impact
Proximité + impact
Laser, Proximité + impact
Tête chercheuse
Photoconstraste
Photocontraste et IR
Photocontraste et IR
Photocontraste, IR et IRCCM
Portée minimale
800m
800m
800m
800m
Portée maximale
4.200m
5000m
5000m
5000m
Plafond mini
30m
25m
25m
10m
Plafond maxi
3000 à 3500m
3500m
3500m
3500m
Vitesse
420 m/sec
517 m/sec
517 m/sec
517 m/sec
Vitesse maxi de la cible en approche
 
415 m/sec
415 m/sec
415 m/sec
Vitesse maxi de la cible en fuite
 
310 m/sec
310 m/sec
310 m/sec

La tête chercheuse Geofizika 9E47M est installée à l'avant sous une fenêtre. La charge militaire de 3Kg SA-13 Gopher / 9K35 Strela-109N125 combine une pointe et une charge à fragmentation, elle est mise à feu par une fusée de proximité à laser. la partie arrière du missile est très largement occupée par le moteur roquette à deux étages et l'arrière par un empennage cruciforme.

Les missiles sont emportés dans des conteneurs scellés qui servent au tir et au transport.

Une batterie de SA-13 comporte normalement trois 9A34 et un seul 9A35 ainsi qu'un poste de commandement PPRU-1/1M même si les premières versions sont utilisées en collaboration avec des postes de commandement de type PU-12M.

Un PPRU est équipé d'un radar d'acquisition 9S80/9S80M ou 9S80M1 Ovod / Dog Ear. Une variante digitale de ce radar a été présentée avec un radar 9S80M1-2

Variantes

Strela-10SV, prototype

9A34, véhicule lanceur avec seulement un radar de portée 9S86 Snap Shot

9A35, véhicule lanceur avec radar de détection passif 9S16 Flat Box-B

9K35M Strela-10M, version modernisée, tire le missile 9M37M à partir de 1979

9K35M2 Strela-10M2, version modernisée, première à utiliser le 9M37M2 à partir de 1981

9K35M3 Strela-10M3, version modernisée avec capacité de tir du missile 9M333 à partir de 1989. Le viseur optique du 9K35M3 est désormais un 9Sh127

9K35M3-K Kolchan, version sur BTR-60

9K35M4 Strela-10M4, version modernisée

9K35A Gyurza, version modernisée avec système de recherche et poursuite infra rouge Azovsky L-136 MAK-F

SA-13 Gopher / 9K35 Strela-10
Désignation soviétique : missile 9M37, 9M333, ZRK-BD, système 9K35 Strela-10
      Missile 9M37, système 9K35 Strela-10 (Strela-10SV)
Missile 9M37M, système 9K35M Strela-10M
Missile 9M37MD, système 9K35M2 Strela-10M2
Missile 9M333, système 9K35M3 Strela-10M3 st 9K35M3 Strela-10M4
      Strela 10M3 pour lutter contre les avions en vols rasant, avec guidage optique et infra rouge
 
Dimensions du missile
Poids : 55 kg, longueur : 2.2m, diamètre : 0.12m, envergure : 0.4m
Vitesse : Mach 1.5
Performances du missile
Portée minimale : 500m, portée maximale : 8000m avec une altitude comprise entre 10 et 9700m
A la plus basse altitude la portée maximale se réduit à 4000m, l’altitude effective d’engagement est de 3200m
Tête militaire : 4kg HE
 
Engins associés
Chaque batterie dispose d’un radar Dog Ear d’alerte aérienne
 
Dimensions du véhicule
Poids en ordre de combat : 9A34M : 12.042kg, 9A35M : 12.152kg
Longueur : 6.93m, largeur : 2.85m, hauteur : 2.3m en position de route, 3.965m en position de tir à 80°
Motorisation
Moteur Gaz-41 V-8 de 140cv à 3400 tours/mn
Capacité du réservoir : 520 litres, consommation 105 à 137 litres au 100km
Performances du véhicule :
Vitesse maxi sur route : 55 km/h, 30 km/h en tout terrain, 5 à 6 km/h sur eau, autonomie sur route : 450km, passage à gué : amphibie propulsion par ses chenilles, pente : 30°, dévers : 25°
 
Armement :
Quatre missiles en batterie et huit autres dans le compartiment cargo
Elévation de –5° à +80°, azimut : 360°
1 mitrailleuse PKT de 7.62mm
 
Blindage : 7 à 14mm
 
Equipe de pièce : trois hommes