Russie
S-4 obr.1944
Page Précédente

En 1943, sous la direction de l’ingénieur Grabin deux pièces lourdes antichars sont développées en complément du BS-3 de 100mm. Il s’agit du S-3-1 de 85mm et du S-4 de 122mm Ces deux canons partagent le même affût simple que le BS-3. Si leur puiss ...

S-4 obr.1944

En 1943, sous la direction de l’ingénieur Grabin deux pièces lourdes antichars sont développées en complément du BS-3 de 100mm. Il s’agit du S-3-1 de 85mm et du S-4 de 122mm

Ces deux canons partagent le même affût simple que le BS-3. Si leur puissance et leur caractéristique de poids les positionnent comme artillerie de corps et leur emploi les désigne comme artillerie antichar, les soviétiques décident de les désigner artillerie de campagne

Le canon S-4 possède la balistique de la pièce d’artillerie A-19 et il tire la même munition. Les principales différences avec l’A-19 au niveau de la partie oscillante sont la cale de fermeture de culasse à glissement vertical et le frein de bouche. L’affût du S-4 reçoit un système d’amortissement à barre de torsion renforcé.

Les travaux débutent sur le S-3-1 de 85mm et le S-4 de 122mm à partir du mois d’avril 1943. Ils sont construits à l’usine No.172 de Perm et les tests débutent en 1944.

En 1945, une batterie complète de S-4 est expérimentée.

Au total cinq S-4 sont construits et il est décidé dans un premier temps de lancer la construction d’une série de vingt pièces avant qu’une décision du Conseil des Ministres d’URSS annule le projet en 1948

S-4 obr.1944

Calibre : 122mm
 
Dimensions
Longueur du tube : 46.3 calibres, 5650mm
Poids : 4790kg
Poids d’un projectile :  BR-471  de 25kg
 
Performances
Vitesse initiale : 798 m/sec
Elévation de -6° à +46°, azimut : 56°
Cadence de tir : 5 à 6 coups/min
Portée maximale en tir direct : 4000m
Pénétration : 1550mm de blindage à 500m sous 90° d'incidence
 
Equipe de pièce : sept hommes