Russie
S-23, 52-P-572, С-23 ,52-П-572
Page Précédente

Le développement de ce canon débute au début des années cinquante à partir d’une pièce d’artillerie navale et a été vu pour la première fois lors des défilés de mai 1955 à Moscou. Pendant plusieurs années, l’arme a été désignée par les forces occid ...

S-23, 52-P-572,  С-23 ,52-П-572

Le développement de ce canon débute au début des années cinquante à partir d’une pièce d’artillerie navale et a été vu pour la première fois lors des défilés de mai 1955 à Moscou. Pendant plusieurs années, l’arme a été désignée par les forces occidentales comme le canon obusier M-1955 de 203mm mais après que certains exemplaires aient été capturés par les israéliens au Moyen Orient, il apparaît que le calibre de ce canon est du 180mm.

Dans l’armée soviétique, le S-23 est distribué à raison de douze pièces par brigade d’artillerie lourde de division d’artillerie.

Le canon ne semble pas avoir été produit en grandes quantités et il a depuis été presque complètement retiré des armées de l’ex-Union Soviétique. Il a été exporté en Inde et en Syrie et probablement aussi en Irak. L’Egypte et la Somalie semblent également en avoir reçus.

Dans le cadre du traité pour le désarmement de 1990, il est précisé qu’aucun de ces canons n’est stationné à l’ouest de l’Oural et d’ailleurs, on pense que plus aucun exemplaire n’est présent dans une unité de première ligne.S-23, 52-P-572,  С-23 ,52-П-572

Le canon de 180mm S-23  a été produit en 1955 en sept exemplaires par l’usine Barrikady et si la décision d’en abandonner la construction est prise, ils participent à de nombreux défilés sur la Place Rouge. La production est reprise dans les années soixante et soixante-dix dont plusieurs exemplaires pour l’exportation. La reprise de la production pose plusieurs problèmes car une partie des plans avaient été perdue, mais en 1971, douze exemplaires supplémentaires avaient été produits

Description

Le S-23 est une pièce d’artillerie lourde et encombrante avec un poids total de 21.5 tonnes. La forme de la pièce  et la longueur du tube de48 calibres dénotent bien de ses origines navales alors que la culasse massive à mécanisme à pas de vis et le frein de bouche en forme de pot à poivre dénotent d’origines terrestres

L’arme n’a aucun bouclier et le canon est monté sur un affût massif avec un cadre glissant. Les jambes de trains reposent lors des déplacements sur un petit avant-train à deux roues. Le système est tracté par un tracteur lourd.

Lors du tir, les roues sont soulevées avec un vérin hydraulique qui soulève l’axe et le tir n’est effectué qu’à partir de la plaque de base. L’axe frontal est équipé de roues jumelées.

Lors des déplacements le tube est retiré vers l’arrière et reliés aux flèches pour réduire la longueur totale de la pièce. L’affût est à flèches ouvertes avec des flèches en forme de coffre et un train de roues jumelées, ces roues sont pleines de gomme. Un attelage avec des roues de plus petit diamètre est livré. Lors du tir le canon repose sur une plaque qui, en position de route est retirée sous l’affût en dessous des équilibreurs.

Le système de recul est hydraulique avec une longueur de recul variable qui dépend de l’angle d’élévation du tube. Le mécanisme de balancier du canon est hydropneumatique.

Pour le tir la pièce est positionnée sur une plate-forme à niveau de 8m², si possible en sol dur

Le canon est équipé d’un viseur mécanique S-85 avec un viseur panoramique PG-1M

L’engin utilise des sacs de charges et projectile séparé FRAG-HE Model F-572. Celui-ci pèse 88kg dont 10.70kg de TNT.

La vitesse maximale est de790 m/sec et une fusée à détonation de type RGM-2 est montée dans le nez. La portée maximale de ce projectile est de 30.400m mais avec un système d’assistance par roquette la portée passe à 43.800m. Ce projectile à propulsion additionnelle est désigné OP23

Un projectile anti-béton est désigné G-572, il pèse 97.50kg dont 7.35kg de TNT. Il a une vitesse initiale de 790 m/sec et il est équipé d’une fusée à détonation DBT. Enfin il existe un projectile FRAG-HE assisté par roquette désigné Model OF-23. Il pèse 84kg dont 5.62kg de RDX et aluminium avec une fusée à détonation V-429.

S-23, 52-P-572,  С-23 ,52-П-572
Calibre : 180mm
 
Dimensions
Masse : 21.45 t en position de route, 19.750kg en position de tir
Dimensions en position de route : Longueur : 10.485m, largeur : 3.025m, hauteur : 2.621m
Hauteur de l’axe de tir à 0° :1.99m
Garde au sol : 400mm ; longueur maximale du recul : 1350mm, longueur minimale : 700mm
Longueur du canon : 7.170m, 47.2 calibres
Frein de bouche type poivrière, mécanisme de culasse à vis, affût à flèches ouvrantes
 
Performances
      Azimut : 44° au total, Elévation : -2° / +50°
      Cadence de tir : 1 coup/mn sur une courte période, 1 coup toutes les 2mn en cadence soutenu
      Portée maximale : 30.400 m, 43.800m avec RAP
      Temps de passage en position de combat : 30 minutes
Ce canon tire les munitions suivantes :
Type
FRAG-HE
VF-572
HE/RAP VOF-28
CP
Nucléaire Tactique
Désignation
F-572
OF-43
G-572
 
Modèle de l’amorce
 
 
 
 
Poids du projectile
88.09 kg
84kg
97.7 kg
0.2 kT
Poids de la charge explosive
10.7kg
5.616kg
 
 
Type de charge explosive
 
 
 
 
Vitesse initiale
860 m/sec
 
 
 
Portée
30.390m
43.700m
 
 
 
Equipe de pièce : quatorze à seize hommes
Vitesse maximale de traction : 12 km/h en tout-terrain et 35 km/h sur route
Véhicule tracteur : AT-T
 
Utilisateurs : Egypte, Inde, Syrie, URSS et peut être la Corée du Nord, Cuba, Ethiopie, Libye, Mongolie et Somalie