Russie
S-200V Vega, SA-5b
Page Précédente

Système de missile antiaérien tous-temps à longue portée, développé pour combattre des appareils de combat moderne et avancé, des postes de commandement aérien, des appareils de brouillage et tout autre type d'avion d'assaut habité ou non habité à un ...

S-200V Vega, SA-5b

Système de missile antiaérien tous-temps à longue portée, développé pour combattre des appareils de combat moderne et avancé, des postes de commandement aérien, des appareils de brouillage et tout autre type d'avion d'assaut habité ou non habité à une altitude comprise entre 300m et 40km, évoluant à une vitesse jusqu'à 4300 km/h, à une portée jusqu'à 300km sous conditions d'interférences puissantes.

Le développement  de ce missile a été lancé par le Bureau de développement central Almaz en 1958 sous le symbole S-200A Angara.

La première division de missiles S-200A Angara est déployée entre 1963 et 1964 à la périphérie de Tallinn.

En pratique, tous les sites importants du pays sont protégés par ce type de missile.

Le système est amélioré tout au long de sa production, en 1970, le S-200V Vega apparaît puis en 1975 le S-200D Dubna.

Pendant la période de construction, la portée et le plafond sont significativement  améliorées.

Un missile 5B28M modifié pour une longue portée avec possibilité de tirer en poursuite et sous conditions de fortes interférences  active est introduit avec le système S-200D.

Les missiles antiaériens 5B21, 5B28 et 5B28M sont développés par l'OKB-2, MKB Fakel sous la direction de l'ingénieur P.D. Grushin. L'équipement de guidage est développé par le SKB-1 Almaz sous la direction d'A.A. Raspletin et les lanceurs 5P72V par un bureau d'étude spécial.

Depuis le début des années quatre-vingt le missile a été exporté sous la désignation S-200VE Vega-E en Allemagne de l'Est, en Pologne, en Slovaquie, en Bulgarie, en Corée du Nord, en Libye et en Syrie. Au début des années quatre-vingt dix le système S-200VE est acquis par l'Iran. La version d'exportation diffère du S-200V par la différence des équipements et la cabine de contrôle

Entre 1989 et 1990, le système S-200V est amélioré avec un équipement de tir à distance VZRB qui permet le tir du missile  jusqu'à une distance de 140km de la station de guidage. Des cabines intermédiaires sont alors installées et des systèmes permettant la mise en service rapide et la réduction du nombre de câbles de connexions sont utilisés.

Le premier engagement au combat du S-200 s'effectue en Syrie en 1982 lorsqu'un missile abat un E-2C Hawkeye américain à 190km de distance et les systèmes libyens contribuent à repousser l'attaque de chasseurs bombardiers américains FB-111

Description

Dès son adoption il est clair que le S-200 n'est pas assez bien protégé contre les contre-mesures électroniques et qu'il ne peut atteindre sa cible que dans des situations de combat simples. Les principaux travaux d'améliorations sont conduit dans le domaine de la protection contre les mesures de brouillages adverses

Le S-200V Vega est adopté en 1969 pour tirer le missile 5V21B dans un premier temps puis le 5V28. Il peut être associé avec un radar modernisé P-14F Furgon et le radar d'altimétrie PRV-13.

Le S-200V est un système à simple rampe emporté sur une remorque ou une semi-remorque. Il est composé d'une cabine de contrôle et de désignation de cible K-9M, d'un générateur diesel 5E97, d'une cabine de distribution K21M et d'une tour de contrôle K7.

Le système antiaérien est composé d'une cabine radar K-1B pour radar d'illumination de cible 5K62B,  d'une cabine technique K-2B, d'une cabine de préparation du tir K-3V, d'une cabine de distribution K21M, d'un groupe électrogène 5E97, d'un poste de lancement 5Zh51B ou 5Zh 51 composé de six lanceurs 5P72V avec missile 5B28 ou 5B21, d'une machine de chargement 5U24, de camions de transport et transbordement 5T82 / 5T82M sur châssis KrAZ-255 ou KrAZ-260, d'un véhicule de transport 5T23/5T23M, d'une machine de charge 5T83/5T83M et de rails mécanisés 5Ya83.

Le poste de lancement 5Zh51B et 5Zh51 pour les systèmes S-200V et S-200 respectivement est développé par un bureau d'étude de Leningrad et sert à la préparation au lancement et au lancement du missile 5V21B et 5V21A. La position de lancement est composée de rails de lancement et de machine de chargement avec une plate-forme centrale pour les opérations de préparation au tir, de groupes électrogènes et de systèmes de rails pour acheminer les missiles jusqu'au poste de tir à distance de sécurité.

Les équipements de tir comprennent des lanceurs 5P72, 5P72B et 5P72V qui servent à la préparation au tir, au guidage et au tir du missile, avec une machine de chargement 5U24 destinée au chargement automatique du missile et d'un certain nombre de véhicules techniques, transport 5T53/5T53M, transport et rechargement 5T83/5T83M, transport et transbordement 5T82/5T82M et rails mécanisés 5Y83.

S-200V Vega SA-5bLe lanceur 5P72 est un équipement très complexe, automatisé, qui opère les opérations préparatoires au tir ainsi que le lancement et le guidage du missile. Le lanceur est équipé d'un mécanisme d'entraînement électrique en azimut qui permet de faire tourner sur 179° en 35 secondes la poutre qui supporte le missile. Il dispose également d'un système d'entraînement électrique de la poutre en élévation qui soulève la partie mobile de 35° à 48° en élévation ainsi que d'un système d'entraînement électro-hydraulique du système électrique de distribution. Après le tir d'un missile, le lanceur est approché systématiquement d'un système de chargement 5U24 avec un missile et il est automatiquement rechargé.

Le système de chargement 5U24 consiste en un rail avec support avant et arrière pour le missile et des mécanismes et des systèmes d'entrainement pour les mouvements sur le rail, le mécanisme de couplage avec le lanceur 5P72 et de chargement du missile. Cet assemble offre un cycle de chargement automatique, y compris l'approche vers le lanceur et son retour en position initiale. Le cadre est installé sur un wagon bi axial.

Le missile 5V28 du système S-200V est à deux étages avec une configuration aérodynamique normale avec quatre ailerons triangulaires. Le premier étage consiste en quatre propulseurs à propulsif solide installés entre les ailes. L'étage principal est équipé d'un moteur roquette 5D67 à propulsif liquide. Il est divisé en plusieurs compartiments avec une tête chercheuse à radar semi-actif, l'équipement embarqué, la tête militaire à fragmentation avec mécanisme de sécurité, des réservoirs de carburant, un moteur à propulsif liquide et des équipements de contrôle.

Le tir de la roquette s'effectue de manière oblique avec un angle d'élévation constant alors que le lanceur est orienté en azimut.

La tête militaire emporte 37.000 pièces pré fragmentées de 3 à 5 g et lors de l'explosion les fragments sont dirigés sous un angle de 120° ce qui garantie dans la plupart des cas la destruction de la cible.

Le missile est guidé sur la cible par l'illumination du radar et si la cible n'est pas illuminée pendant cinq secondes, le radar du missile se met en recherche sur le secteur proche. Si la cible est perdue, le missile reçoit l'ordre d'orientation à la verticale dans l'atmosphère afin de ne pas heurter de zones à terre.

Sur le système S-200 un ordinateur digital Plamya est installé pour la première fois lors que la position de combat est équipée d'un système de contrôle 83M6 et des systèmes automatisés Senezh-M et Baikal-M

A partir de 1981 un poste de lancement 5Zh51D associé à un 5Zh61D, un lanceur 5P72D et une série d'autres équipements sont présentés pour le S-200D Dubna, système à longue portée avec des caractéristiques techniques et tactiques améliorées.

Le système de lancement 5Zh51D consiste en six lanceurs 5P72D, douze 5U24M et une cabine de contrôle. L'énergie est apportée par un groupe électrogène diesel. Le système complet est livré avec ses rails de transport et le montage du site prend 24 heures. Le lanceur 5P72D avec une position constante au départ suivie  par le guidage électrique en azimut, permet d'obtenir une préparation au lancement à distance, la poursuite des cibles et le tir du missile.

Le chargement automatique, et le déchargement  sont réalisés par un 5U24M dans un délai minimum.S-200V Vega SA-5b

Il peut également être chargé de manière semi-automatique à l'aide du 5T82M du système 5Zh61D. Le lanceur et la position de lancement ont subi une série d'amélioration pour assurer un temps de préparation au tir aussi court que possible, pour tirer en urgence avec la meilleure protection possible contre les interférences.

Le problème des charges de maintenance est réduit et la plupart des équipements sont repositionnés.

La position technique du 5Zh61D sert au stockage, à la préparation au combat et au recomplètement des positions de lancement en missile 5V28M. La position assure l'assemblage, l'équipement, le contrôle, le recomplètement en carburant et oxydant et l'acheminement du missile. Avec l'introduction du nouveau missile 5B28M, plusieurs des composants du 5Zh61D sont modifiés car le missile présente des différences de poids et de position du centre de gravité avec une couche supplémentaire de revêtement isotherme.

Le lanceur 5P72D est développé à l'usine Bolshevik de Leningrad et sa production est réalisée par l'usine Bolshevik de Kiev alors que celle du 5U24M est réalisée par l'usine Tochmash de Donetsk.

Le radar d'illumination associé 5N62B Square Pair est un radar à radiation permanente à haut potentiel avec ordinateur Plamya-KV

Variantes

S-200 Angara, SA-5a, avec missile V-860 / 5V21 ou V-860P/5V21A, introduction en 1967, portée 160km, plafond 20.000m

S-200V Vega, SA-5b, avec missile V-860PV/5V21P, introduction en 1970, portée 250km, plafod : 29.000m

S-200 Vega, SA-5b, avec missile V-870 plus court et à moteur à propulsif solide, portée 300km, plafond 40.000m

S-200M Vega-M, SA-5b, avec missile V-880/5V28 ou V-880N/5V28N, portée 300km, plafond : 29.000m

S-200VE Vega-E, SA-5b, avec missile V-880E/5V28E, version d'exportation avc charge eplosive, portée 240km, plafond entre 300m et 40.000m, taille minimum de la cible 0.3m², vitesse de la cible : 1200 m/sec

S-200D Dubna, SA-5c, avec missile 5V25V, V-880M/5V28M ou V-880MN/5V28MN, introduction en 1976, tête militaire explosive ou nucléaire, portée 400km, plafond 40.000m

Pays utilisateurs

Algérie, dix systèmes, Allemagne de l'Est, quatre bataillons récupérés par l'Allemagne et retirés en 1991, Azerbaïdjan quinze systèmes, Biélorussie, quatre bataillons, Bulgarie, un bataillon, Corée du Nord, quarante systèmes en 2010, Géorgie, Hongrie, un bataillon, Inde, Iran, cinq bataillons, Kazakhstan, Libye huit bataillons, Moldavie un bataillon, Mongolie, Myanmar, vingt lanceurs, Pologne, deux escadrons, Russie, Syrie deux bataillons avec huit lanceurs, Tchécoslovaquie cinq bataillons transférés à la République Tchèque, Turkmenistan, Ukraine et Ouzbekistan

 

 

S-200A Angara

S-200V/VE Vega

S-200D Dubna

Capacité de poursuite de cible

1

1

1

Canal de guidage de missile

2

2

2

Portée d'engagement

17 à 180km

17 à 240km

17 à 300km

Plafond de la cible

500m à 40.000m

500m à 40.000m

300m à 40.000m

Longueur du missile

10.6m

10.8m

10.8m

Diamètre du missile

86cm

86cm

86cm

Poids au lancement

-

7100kg

8000kg

Poids de la tête militaire

217kg

217kg

217kg

Probabilité de destruction

45% à 98%

66% à 99%

72% à 99%

 

S-200V Vega SA-5bComposition d'une batterie S-200V/VE

Une à deux cabines de contrôle et radar d'engagement K-1M/ 5N62 Square Pair tractées

Un a deux fourgons de contrôle du tir K-2 sur remorque OdAZ-828

Deux fourgons de contrôle de lancement K-3 sur remorque OdAZ-828

Un fourgon de poste de commandement K-9M en remorque

Une cabine de distributon en remorque K-21M

Une cabine  de distribution en remorque 5E79

Deux fourgons convertisseurs K-22 en remorque

Deux fourgons générateur diesel 5E97 en remorque

Deux générateurs ESD200 en remorque

Un générateur ESD30 en remorque

Six à douze lanceurs 5P72VE sur plate-forme remorquée

Douze à vingt-quatre 5Yu24 de transbordement sur plate-forme remorquée

Vingt-quatre 5Yu24ME de transport et transbordement avec semi-remorque KrAZ-255B

Douze transports de missile 5T53/5T53M avec semi-remorque KrAZ-255B

Six engins de transport et transbordement de missile 5T82/5T82M/5T83/5T83M avec semi-remorque KrAZ-255B

Un fourgon pour la cabine d'assemblage de missile 5Ya75 en remorque

Un fourgon atelier mobile PRM200 tracté

Deux cabines pour les équipements de tests 5K43 sur Ural-375

Deux citernes de carburant TG-02 5L22A sur plate-forme

Deux citernes d'oxydant AK-27P 5L62A sur plate-forme

Deux remorques pour carburant TG-02 ZAK44Z sur semi-remorque

Deux transports d'oxydant AK-27P AKS4-255B sur KrAZ-255B plus deux remorques PKZ4-5207V pour transport d'oxydant AK-27P

Deux compresseurs UKS-400V sur Zil-131

Un système de décontamination chimique 8T311M

Dix huit tracteurs KrAZ-255 / KrAZ-260

Un radar d'acquisition à longue portée 5N84AE Oborona-14 / Tall King C

Un radar d'altimétrie PRV-17 Odd Pair

En options les radars d'acquisition à longue portée suivants peuvent être associés au système

Un P-30 Periskop / Big Mesh ou un P-35 Saturn /  Bar Lock ou un P-37 / 1L117/1L117M /  Bar Lock ou un 5N87 Back Net / Back Trap

S-200V Vega SA-5b

Désignation soviétique :
SA-5 Griffon          missile La-400 (5V11), système S-50 Dal, version abandonnée
SA-5 Gammon       missile 5V21 (V-860), 5V28 (V-880), système S-200 Angara/Vega/Dubna
   SA-5a                  5V21 (V-860), système S-200A Angara
5V21A (V-860P) , système S-200A Angara
V-870, système S-200A Angara
   SA-5b                  5V21V (V-860PV), système S-200V Vega
5V28 (V-880), système S-200M Vega-M
5V28N (V-880N) (nucléaire), système S-200M Vega-M
5V28E (V-880E) (export), système S-200VE Vega-E (export)
   SA-5c                  5V28V
5V28M (V-880M), système S-200D Dubna (ou Angara?, S-200DE Vega?)
5V28MN (V-880MN) (nucléaire)
 
Dimensions
Longueur : 10.72m, diamètre : 0.85m, envergure : 2.85m
Poids : 7 tonnes
 
Commande : guidage autodirecteur semi actif
Charge militaire : 215kg de charges explosives ou 360 kg de charges nucléaires
 
Performances
Portée : effectif à partir de 60km jusqu’à 300km
Altitude : 30.5 km maximale, 1000m minimale
Vitesse : Mach 4
 
Engins associés    
P-35M Barlock-B, de recherche et acquisition de cible, un engin par bataillon
Fréquence            Bande E/F, système IFF en bande D
Portée                  320 km
Altitude                30km
Square Pair, de guidage, un engin par bataillon
Fréquence :          bande H
Portée                  270km
 
Mise en service : 1957
 
 
P-15M(2) / Squat Eye
Portée                            128km
Fréquence                     bande C
Puissance                      380kW
 
P-14 / Tall King
Radar d’alerte aérienne
Portée                            605km
Fréquence                     bande A
 
PRV-11 / Side Net
Altimètre
Portée                            de 28 à 32 km maxi
Fréquence                     bande E
 
Back Net
Alerte et guidage
Portée                            300km
Fréquence                     bande E
 
P-35/37 / Bar Lock
Alerte aérienne
Portée                            200km
Fréquence                     bande E/F