Russie
PU Poplin
Page Précédente

A la fin des années soixante le développement d'un nouveau modèle d'armes automatiques et de mitrailleuses autour du nouveau calibre de 5.45mm x 39 débute Les travaux de développements autour de la mitrailleuse PU débutent en 1971 avec une gross ...

PU Poplin

A la fin des années soixante le développement d'un nouveau modèle d'armes automatiques et de mitrailleuses autour du nouveau calibre de 5.45mm x 39 débute

Les travaux de développements autour de la mitrailleuse PU débutent en 1971 avec une grosse équipe d'ingénieurs impliqués sur le projet, Yu. K. Aleksandrov, V. M. Kalashnikov, M.E. Dragunov, A.I. Nesterov et P.F. Lyakasov.

La principale particularité de l'arme est de combiner plusieurs système d'approvisionnement , un principe similaire a ensuite été utilisé par les belges avec la Minimi.

L'arme porte la désignation PU pour signifier que l'alimentation est mixte

Les premiers essais ont lieu au printemps 1974 puis la construction d'un premier prototype est confié à TsNIIToch Mash au début de 1975.

Le premier modèle de PU peut utiliser aussi bien une alimentation par chargeur que par bande de façon à laisser au tireur le choix de la meilleure possibilité d'emploi.

La bande est introduite au travers d'une fenêtre d'une fenêtre dans la partie gauche de la carcasse alors que le chargeur est introduit par le bas de l'arme.

L'arme est chambrée en 5.45mm x39 et son système de gaz est entièrement partagé  avec celui du RPK-74.L'arme reprend du modèle Kalashnikov  le canon le bloc culasse le système de fixation et d'autres détails. Les principales différences se situent au niveau de l'alimentation

 Les premiers tests d'usine révèlent que l'arme ne peut pas fonctionner lorsqu'elle a touché l'eau, s'il reste du liquide à l'intérieur du canon, une tentative de tir peut entraîner la destruction du canon.

La culasse est alors modifiée sous la direction de Yu.K. Aleksandrov mais lors des tests de nouveaux problèmes se révèlent avec un défaut de tir tous les trois coups. Des corrections sont de nouveau apportées.PU Poplin

Lors des tests, en 1975 l'arme ne remplit pas les demandes et les tests se terminent même par la rupture de l'arrière de la carcasse.

Lors de son développement plusieurs versions de conditionnements et d'alimentation sont proposées.

La mitrailleuse PU est initialement proposée avec une bande d'alimentation de deux cents cartouches qui pour faciliter l'emploie peut être placée dans une boîte métallique suspendue sous la partie inférieure de la carcasse. Des chargeurs de grandes capacités sont également utilisés dont un modèle de 75 cartouches développé par V.N. Paranin qui est très proche de celui de la RPK. Un autre chargeur de cent coups est proposé par V.V. Kamzolov qui s'appuie sur les travaux menés sur la mitrailleuse de char DT