Russie
PU-21 Poplin
Page Précédente

C'est la dernière des mitrailleuses développée sous le principe Poplin et c'est une version améliorée de la PU-2 qui en corrige les défauts. La carcasse du PU-21 ressemble légèrement à celle des précédentes versions, elle-même modifiée de celle du ...

PU-21 Poplin

C'est la dernière des mitrailleuses développée sous le principe Poplin et c'est une version améliorée de la PU-2 qui en corrige les défauts.

La carcasse du PU-21 ressemble légèrement à celle des précédentes versions, elle-même modifiée de celle du RPK-74.

Sur l'avant de la carcasse, un canon de 590mm de long avec un cylindre des gaz sont attachés,  et ce dernier se situe sous le canon.

Le point d'accroche du bipied est situé sur le dessus du canon et en mode replié il repose le long du canon.

Le conduit d'alimentation par bande est placé sur le dessus de la carcasse et suite aux problèmes rencontrés avec le PU-2 il a été décidé d'abandonner la possibilité de changer la direction de l'alimentation. Le PU-21 est alimenté au travers d'un fenêtre située sur la gauche de la carcasse. Sous la fenêtre d'alimentation par bande, une autre fenêtre permet l'alimentation par chargeur.

PU-21 PoplinSous la partie inférieure de la carcasse il y a des supports pour emporter des caisses de bandes de munitions.

Le prototype du PU-21 est équipé d'accessoires en bois, garde-main, poignée pistolet et crosse. Si le garde-main est spécifiquement dessiné pour cette arme, la poignée pistolet et la crosse sont repris d'armes existantes.

Le PU-21 est long de 1060mm au total. Sans munitions, l'arme pèse 5.7kg et avec une bande de deux cents cartouches le poids atteint 8.5kg.

L'arme peut être alimentée par bande de deux cents cartouches, par chargeurs de trente cartouches ou par chargeurs de RPK-74 de quarante-cinq cartouches

Des tests ont lieu à Izhmash en 1978 mais les ingénieurs qui travaillent sur le projet sont alors affectés à d'autres tâches et l'arme est alors abandonnée

PU-21 Poplin

PU-21 Poplin