Russie
PU-1 Poplin
Page Précédente

Suite à l'échec du modèle PU, les ingénieurs impliqués retiennent la plupart des idées originales. La culasse est placée sur le côté gauche, le chargeur est engagé par le dessous à la façon habituelle des machines Kalashnikov, le cylindre des gaz e ...

PU-1 Poplin

Suite à l'échec du modèle PU, les ingénieurs impliqués retiennent la plupart des idées originales. La culasse est placée sur le côté gauche, le chargeur est engagé par le dessous à la façon habituelle des machines Kalashnikov, le cylindre des gaz est placé en position supérieure, au-dessus du canon, l'extraction des étuis vides s'effectue vers la droite et l'avant.

Le mécanisme de détente ne diffère de celui d'un modèle standard Kalashnikov que par le modèle de la sécurité automatique.

La conception de l'alimentation est radicalement modifiée et reprend la conception utilisée avec le NSV. Les bandes employées sont beaucoup plus solide et flexible à la fois.

Le concept de la carcasse est développé par P.N. Korolev. A cette époque Yu.K. Aleksandrov a été nommé adjoint à l'ingénieur en chef et les travaux sur le Poplin sont principalement menés par A.I.Nesterov basé à Izhmash

En 1976, le PU-1 passe ses tests et fonctionne correctement, aussi bien avec un chargeur qu'avec une bande

Malgré tout l'arme ne déclenche pas d'intérêt surtout depuis que le RPK-74 a été adopté sous ce calibre. Enfin l'idée d'une alimentation multiple n'apparaît pas idéale aux militaires car cela entraîne une surcharge du tireur, avec à la fois des chargeurs et des bandes