Russie
PPS-42
Page Précédente

Le PPS-42 est réalisé en tôle épaisse, estampée et mise en forme puis rivetée et soudée. La crosse est d'un modèle basculant et métallique et cela rend l'arme appréciée des unités parachutistes et des troupes mécanisées qui trouvent la crosse du PPSh ...

PPS-42

Le PPS-42 est réalisé en tôle épaisse, estampée et mise en forme puis rivetée et soudée. La crosse est d'un modèle basculant et métallique et cela rend l'arme appréciée des unités parachutistes et des troupes mécanisées qui trouvent la crosse du PPSh-41 trop encombrante. Lorsque la crosse est repliée, la plaque de crosse se replie aussi autour de la fenêtre d'éjection sur le dessus de la carcasse. Ce détail permet de distinguer un PPS-42 d'un PPS-43 qui a une crosse plus courte et dont la plaque de crosse se replie par le dessous au niveau de la fenêtre d'éjection

Le PPS-42 a été développé en but d'une production à très grande échelle aussi il est extrêmement peu sophistiqué. Il utilise un chargeur spécifique de trente cinq cartouches qui ne peut pas s'adapter au PPSh-41 ni à des armes antérieures.

Il ne tire qu'en automatique mais comme la cadence de tir a été limitée des 900 coups/min du PPSh-41 à 650 coups/min un tireur expérimenté peut réaliser des tirs au coups par coups en jouant sur la détente.

Un frein de bouche en plaque de métal et un compensateur aux allures caractéristiques sont placés à l'avant de la chemise du canon. L'arrière de cette pièce supporte la bouche de l'arme et il est soudé par le dessous sur la chemise et riveté par le dessus.

La crosse est relâchée pour tourner sur le dessus de l'arme par pression sur un bouton à l'arrière de la carcasse.