Russie
Phazotron 1L36E/1RS2
Page Précédente

Les premières variantes du SA-19 Grison ont été développées pour protéger les forces de manœuvres contre les hélicoptères d’attaque et contre les appareils d’attaque au sol. Plus récemment la version modernisée 96K6 Pantsir S1s’est vue affecter le r& ...

Phazotron 1L36E/1RS2

Les premières variantes du SA-19 Grison ont été développées pour protéger les forces de manœuvres contre les hélicoptères d’attaque et contre les appareils d’attaque au sol. Plus récemment la version modernisée 96K6 Pantsir S1s’est vue affecter le rôle de protection de cibles à hautes valeurs contre les munitions guidées et les missiles de croisière.

Les premières versions développées ont été équipées initialement d’un radar de recherche Phazotron Phazotron 1L36E/1RS21L36E/1RS2 alors les derniers développements ont reçu des radars VNIIRT 1RS2-1. Ce dernier a depuis été monté sur le démonstrateur 2K22M1 Tunguska M1 ainsi que sur les systèmes de démonstration et de production 96K6 Pantsir.

Description

Le système comprend un radar d’acquisition à bandes S, 2RL80/2RL80E, monté sur une plate-forme rotative de 1.776m par 0.94m qui pèse un total de 760kg. Ce système présente une élévation comprise entre 0° et +60° avec une portée comprise entre 1000m et 50km et une vitesse de rotation de 2 ou 4 secondes. Ce radar peut engager une poursuite en deux secondes, il est capable de détecter une cible d’un m² à 47km et de 0.1m² à 26km. La précision est d e50m en portée, 15à 18minutes d’arc en azimut et 25 à 30min d’arc en élévation.

La couverture d’élévation  est sélectionnable dans la gamme de 0° à 60°, 0° à 30°, 40° à 80° et 0° à 25° et le radar peut effectuer une recherche sur 360° à la vitesse de 15 ou 30 tours/min. La portée de couverture est elle aussi sélectionnable entre 1 à 30km, 1 à 50km, 1 à 25km et 3 à 80km. Les performances d’acquisition sont de 36km pour un chasseur léger, 20km pour un missile de croisière manœuvrant, 16km pour une bombe guidée, 12km pour un missile antiradiation AGM-88 HARM et 32km pour un hélicoptère Apache

Le radar d’engagement a été développé en trois matériels distincts.

Les premiers modèles de Pantsir S1 utilisent un radar conique 1L36-01 Roman

Phazotron 1L36E/1RS2Plus tard un radar pulse-doppler désigné 1RS2/1RS2-E Shlem ou SSTsR, Stantsiya Slezheniya Tsel'a i Rakety – Station de poursuite de cible et de missile, est employé. Ces équipements sont initialement désignés 1RS1 et 1RS1-E pour l’exportation. La portée de poursuite pour une cible de 2m² est de 30km et l’erreur angulaire en bande X est de 0.3 à 0.8 milli radians et de 0.2 à 0.4 milli radians en bande Ku avec une erreur en portée de 5m. La bande X sert à la poursuite alors que la bande Ku sert au réglage en azimut. Le système peut guider un à deux missiles sur la même cible.

Depuis 2004, un nouveau système radar est développé pour l’interception de bombes dites intelligents de type GBU-31/32/35/38. C’est la firme VNIIRT qui développe ce radar désigné 1RS2-1 / 1RS2-1E ou aussi 1RL123-E. Ce radar opère en bande K, son antenne peut être orientée de +/-45° avec une élévation comprise entre -5° et +82°. Le radar peut suivre jusqu’à neuf cibles tout en surveillant.

Il a un coefficient d’acquisition de 90% avec une erreur de +/- 2.5° en azimut, +/- 2.5° en élévation, +/-200m en portée et +/- 60m/sec en vitesse radiale. Il a une marge d’erreur en poursuite de 0.2 milli radians en azimut, 0.3 milli radians en élévation, 5m en portée et 2 m/sec en vitesse.

Il peut suivre des cibles aériennes qui évoluent entre 10 à 1100 m/sec et jusqu’à quatre missiles après le tir à une vitesse comprise entre 30 et 2100 m/sec. Le radar a une portée de détection d e24km contre une cible de 2m², de 21km contre une cible de 1m², de 16km contre une cible de 0.5m², de 10km contre une cible de 0.1m² et de 7km contre une cible de 0.03m²

Phazotron 1L36E/1RS2