Russie
OS-3
Page Précédente

Pendant la Première Guerre Mondiale, la construction de batteries d’artillerie côtière a été rendu nécessaire en quelques jours voire quelques heures. Malheureusement, la faiblesse de la portée des pièces d’artillerie de campagne russes oblige à empl ...

OS-3

Pendant la Première Guerre Mondiale, la construction de batteries d’artillerie côtière a été rendu nécessaire en quelques jours voire quelques heures. Malheureusement, la faiblesse de la portée des pièces d’artillerie de campagne russes oblige à employer des batteries de défense côtière   e120mm/50 ou 6-inch/45 qui ne peuvent être déplacée que par voie ferrée.

Leur transfert de la plate-forme de chemin de fer jusqu’à leur position peut prendre des heures voire des jours et l’absence de voie ferrée est aussi une restriction sévère au système.

Enfin, en cas de retraite, le mieux qu’il puisse arriver à la batterie est d’être saboté par son équipe de pièce.

Cette situation oblige à réfléchir à la création d’une unité d’artillerie mobile sans aller toutefois jusqu’à envisager des fondations ni même une excavation.

Le premier modèle d’unité mobile est développé par l’usine d’Obuhov pour les pièces de 120mm/50 sous la direction du lieutenant E.A Goncharenko.

La position est divisée en trois parties, le canon avec son berceau pour 6307kg, le plancher avec les équipements de rotation pour 4390kg et enfin une base en fer pour 6257kg.

Ces éléments reposent sur de plateformes métalliques rivetées avec des roues pleines en métal.

Chaque système est tracté par un tracteur ou un train hippomobile de huit chevaux.

La pièce est mise en batterie en 40 minutes et l’élévation sur cette plate-forme est comprise entre 0° et +20°.

Huit systèmes sont commandés en novembre 1915 à Obuhov.

Les pièces employées sont des modèles achetés à Vickers en 1905 et comme elles sont particulièrement légères, deux remorques suffisent à les transporter.

Douze canons de 152mm/45 construits par Canet sont aussi détachés pour être montés sur plate-forme mobile. Malheureusement les évènements de 1917 empêchent la réalisation de ce projet.

 

Calibre : 120mm/50
 
Dimensions
Longueur du tube : 50 calibres
Longueur du recul : 272mm
Poids du tube : 3150kg
Poids en position de transport : 17.600kg
Nombre de wagon : 3 avec poids maximum : 6306kg
 
Performances
Elévation de 0° à +20°, vitesse d’élévation : 3.5°/sec, azimut : 360°, vitesse de rotation : 6°/sec
Cadence de tir : 7 coups/min
Durée de mise en œuvre : 40 minutes
 
Vitesse de traction : 5 à 7 km/h
Equipe de pièce : 10 hommes