Russie
OKB-F obr.1931, мортира Ж
Page Précédente

Mortier de 203mm développé et construit en juillet 1929 par l’usine Krasnyy Putilovets. Il combine plusieurs éléments repris sur l’obusier Schneider, ou Système E dont le type de munition et la culasse ainsi que le mécanisme de mise en place pour ...

OKB-F obr.1931, мортира Ж

Mortier de 203mm développé et construit en juillet 1929 par l’usine Krasnyy Putilovets.

Il combine plusieurs éléments repris sur l’obusier Schneider, ou Système E dont le type de munition et la culasse ainsi que le mécanisme de mise en place pour le chargement de l’obusier Vickers de 234mm.

L’engin dispose d'un affût coffre avec frein de recul et récupérateur hydraulique, un mécanisme de balancier à ressort et un bouclier de 6mm d’épaisseur.

L’affût est équipé de roues métalliques avec enveloppe de gomme et son train repose sur celui de l’obusier de 152mm obr.1909 avec un viseur récupéré sur le mortier de 152mm obr.1931.

Le canon consiste en un tube avec son enveloppe et une culasse vissée avec un contrepoids  ainsi que deux anneaux de maintien. La chambre est calibrée pour tirer la munition d'obusier de 203mm et le piston à valve de type Schneider/Krasnyy Putilovets de l'obusier de type E. L'arme reprends le mécanisme pour aligner rapidement la pièce en position de tir repris de l'obusier Vickers de 234mm.

Le frein de recul et le récupérateur sont hydrauliques, le mécanisme de levage est à deux secteurs et le mécanisme d'équilibrage est à ressort.

Le bouclier est épais de 6mm et installé de manière rigide, les roues sont en métal avec une enveloppe de gomme. Les suspensions sont à ressorts

Le premier prototype est disponible en octobre 1931 et des essais sont réalisés. Lors du deuxième tir, le mortier passe cul par-dessus tête. L’engin est retourné en usine pour des corrections et d’autres essais sont réalisés en juillet 1932 et la vitesse initiale de 310 m/sec est atteinte pour un projectile de 81.1kg avec 32.5kg de charge. Pourtant suite à ces tests aucune décision n’est prise quand à la mise en service du mortier.

En février 1934 d’autres essais sont réalisés, la distance de recul mesurée est de 920 à 930mm et la portée atteinte de 5000m. Dans le courant de l’année des tests de montage sur un affût de canon de 122mm obr.1931 et sur un affût d’obusier de 152mm obr.1931 sont réalisés. Au final le mortier F est refusé.