Russie
Obusier de siège de 203mm obr.1913g
Page Précédente

8-дм. осадная и крепостная гаубица обр.1913г. Le 12 juillet 1907, un contrat est signé entre Le Creusot et la société des usines Putilov pour construire les matériels suivants, répondant au programme russe : Mat ...

Obusier de siège de 203mm obr.1913g

8-дм. осадная и крепостная гаубица обр.1913г.

Le 12 juillet 1907, un contrat est signé entre Le Creusot et la société des usines Putilov pour construire les matériels suivants, répondant au programme russe :

Matériel de montagne puissant de 3 pouces

Canon de 42 lignes de campagne, qui sera à l'origine du 105L Mle.1913

Canon de 6 pouces de siège (Type SC 6") qui sera à l'origine du 105L Mle.1877/1914

Obusier de 6 pouces bas (Type OC 6" bas) qui sera à l'origine du 155C Mle.1915

Obusier de 8 pouces

Mortier de 9 pouces qui sera à l'origine du 220 Mle.1915TR

Mortier de 11 pouces identique au 280 Mle.1914

Tous ces matériels sont mis en fabrication à partir de 1909, tant au Creusot qu'en Russie. Les mêmes, ou leurs proches dérivés, seront ensuite proposés par Schneider à d'autres puissances et c'est dans cet arsenal remarquablement homogène que la France puisera dès avant la guerre, ses propres modèles.

Le système Schneider se caractérise ainsi : tube en acier à rayures à droite, à pas et à profil constants. Culasse à vis à maniement rapide, à deux secteurs lisses et deux secteurs filetés. Affût bas et long, généralement évidé pour le tir sous grands angles. Fonctionnement par recul sur un berceau à tourillons, de l'ensemble tube-traîneau, lequel porte les cylindres defrein et de récupérateur afin d'augmenter le poids de la masse de recul.

En 1908, des spécifications sont émises pour un obusier de campagne et de siège de 203mm destiné à remplacer les canons légers de 8-inch ainsi que les mortiers légers de 8-inch.

En 1908, le commandement de l’artillerie décide de commander un obusier prototype de l’usine Vickers. Il est expédié en 1910 et testé en 1911.

Dans la première moitié de 1912, les firmes Schneider et Krupp sont invitées à présenter leurs propres projets et les trois engins sont testés comparativement  entre la fin de l’année 1912 et mars 1913.

Tous  les obusiers sont capables de tirer à pleine charge sans plate-forme, directement sur le sol à une élévation comprise entre 0° et +40° et le modèle Krupp peut même tirer entre 0° et +60°.

Pour tirer depuis un sol meuble, les trois pièces adoptent des modes différents, le modèle Vickers des sabots en bois sous les roues, une ceinture de roues pour le modèle Krupp et une jante élargie en acier et des socles sous les roues pour le modèle Schneider.

Les trois engins ont tous leur recul dans l’axe du canon, un système de frein hydraulique et un récupérateur hydropneumatique. Ils ont tous un mécanisme qui positionne le canon en situation de chargement.

Les essais de stabilité et de précision sont satisfaisants.

Pourtant finalement le comité statue que le modèle Vickers offre un système de visée peu fiable ainsi qu’un mauvais système récupérateur, que le système de socles sous les roues est lourd et peu pratique et que la hauteur du bouclier n’est pas satisfaisante pour protéger l’équipe de pièce.

Sur le modèle Krupp, les parties coulissantes vibrent énormément lors des tirs et le travail pour remettre le canon en position de rechargement est lent.

Le système de frein sur sol meuble du modèle Schneider est trouvé peu efficace.

C’est le modèle Schneider qui est préféré même si celui de Krupp le surpasse en vitesse initiale, portée et angle d’élévation. Des considérations politiques évidentes ont prévalus

En juin 1914, un contrat pour la livraison de trente-deux obusiers est signé, ils doivent être construits par Putilov Au 1er janvier 1918, seuls quelques obusiers à moitié finis sont construits dont il est impossible d'assembler un seul exemplaire complet

 

Calibre : 203mm
 
Dimensions
Longueur du canon : 13 calibres, 2.641m
Poids en position de tir : 5389kg
Munitions
HE : F de 98.3kg
 
Performances
Cadence de tir : 2 à 3 coups/min
Elévation : de 0° à +45°, azimut : 6° au total 
 Vitesse initiale : 335 m/sec
Portée : 8500m
 
Equipe de pièce : 8 hommes