Russie
obr.1930 Lubok, 52-G-463, Лубок 52-Г-463
Page Précédente

En 1930, l’Armée Rouge cherche un nouvel obusier de niveau divisionnaire pour remplacer les anciens obusiers de 122mm M1909 et M1910. Même si ces deux derniers engins ont été récemment modernisés sous la forme respectivement des M1909/37 et M1910/30, ...

obr.1930 Lubok, 52-G-463, Лубок 52-Г-463

En 1930, l’Armée Rouge cherche un nouvel obusier de niveau divisionnaire pour remplacer les anciens obusiers de 122mm M1909 et M1910. Même si ces deux derniers engins ont été récemment modernisés sous la forme respectivement des M1909/37 et M1910/30, ces améliorations ne résolvent pas la plupart des problèmes initiaux rencontrés par ces engins. Un premier engin est développé dans les bureaux de conception KB-2 sous la direction d’ingénieurs allemands et le projet connu comme Lubok, fait ses premiers essais en 1932 et il est adopté en 1934 sous la désignation 122mm M1934.

Cet obusier a un tube de 23 calibres, une élévation maximum de 50° et un débattement total de 7°. 

L'obusier Lubok obr.1930 dispose de trois types de tubes interchangeables, un modèle collé avec un tube et son enveloppe, un canon avec un revêtement conique et un tube auto fretté. Tous els modèles de tube ont une culasse à cale. Le berceau est en forme de cuvette, riveté en tôle d'acier. Sous le berceau est attaché le mécanisme à secteur d'élévation.

Le système de recul est à frein hydraulique avec ressort récupérateur hydropneumatique. Seul le tube du canon recule lors du mouvement de recul. La longueur du recul est constante et le mécanisme d'équilibrage est à ressort avec deux colonnes.

Comme les engins qu’il doit remplacer, le Lubok a un affût à flèche fixe et même s’il est équipé de suspension, il a des roues pleines ce qui limite la vitesse de remorquage à 10 km/h. Il tire des munitions à charges séparées.

Dans tous les cas il est nettement supérieur au M1910/30 qui reste en production jusqu’en 1941. Pourtant, après la construction de huit engins dans l'usine N°.172 entre 1934 et 1935 la production s’achève, probablement suite à la dissolution des bureaux KB-2.

 

Calibre : 121.92mm
 
Dimensions
Longueur du tube : 23 calibres, 2.860m
Poids en ordre de marche : 2800 kg et 2250 kg en position de tir
 
Munitions
F de 19.7kg, F-431 de 15.9kg, Sh-431 de 15.9kg
Poids d’un obus : 21.7 kg
Vitesse initiale : 171 m/sec et 335 m/sec
 
Performances
Elévation de –7° à +50°, azimut : 7° au total
Portée : 12.000m
Cadence de tir : 5 coups/min
 
Vitesse de traction : 10 km/h
Equipe de pièce : 8 hommes