Russie
Obr.1902/30 F-10, 76-мм дивизионнаяпушкаобразца 1902/30 годов
Page Précédente

Canon divisionnaire, version modernisée du modèle obr.1902 développé sous l’index 52-P-354V. Ce canon forme l’ossature de l’artillerie soviétique pendant toute la période d’avant guerre, il est activement employé lors des combats contre les Japonais en Mandchourie, pendant la Guerre d’Hiver et pendant la Grande Guerre patriotique même si à la fin des anénes trente il est complètement dépassé. Sa production s’est arrêtée en 1937 car il ne remplit pas les critères demandés en matière de débattemen

Obr.1902/30 F-10, 76-мм дивизионнаяпушкаобразца 1902/30 годов

Canon divisionnaire, version modernisée du modèle obr.1902 développé sous l’index 52-P-354V. Ce canon forme l’ossature de l’artillerie soviétique pendant toute la période d’avant guerre, il est activement employé lors des combats contre les Japonais en Mandchourie, pendant la Guerre d’Hiver et pendant la Grande Guerre patriotique même si à la fin des anénes trente il est complètement dépassé. Sa production s’est arrêtée en 1937 car il ne remplit pas les critères demandés en matière de débattement en site et de vitesse de traction.

Obr.1902/30 F-10, 76-мм дивизионнаяпушкаобразца 1902/30 годов

Dans les années vingt l’artillerie de campagne est principalement équipée de pièces héritées de l’armée tsariste qui deviennent lentement mais surement totalement obsolètes. Comme le lancement d’un plan massif de construction est impossible compte tenu de l’état de l’industrie et de l’ingénierie soviétique de l’époque, il a été décidé d’améliorer les systèmes existants. Cette approche, même si elle ne résoud pas intégralement le problème permet d’améliorer les outils de combats à un coût moindre.

La pièce qui forme alors l’ossature de l’artillerie soviétique est le canon de 76mm obr.1902. Au milieu des anénes vingt il a été décidé d’améliorer ces canons principalement en augmentant leur portée.

Entre 1927 et 1930, les bureaux d’études des usines No.7 Arsenal de Leningrad, No.13 de Bryansk et Motovilikha de Perm ont créé et testé près de deux douzaines de prototypes sur la base de l’obr.1902.

Les modèles présentés par l’usine No.13se distinguent par l’introduction d’un frein de bouche, une élévation qui passe d e16° à 27°, la diminution du récupérateur ce qui permet de réduire la longueur du recul de 1000mm à 600mm, la modification de la flèche, le changement du compresseur et l’alongement de la vis de levage.

Obr.1902/30 F-10, 76-мм дивизионнаяпушкаобразца 1902/30 годов

Le bureau d’étude de l’usine No.7 sous la direction de Sokolov présente trois modèles améliorés qui diffèrent les uns des autres par quelques pièces différentes. Le système Sokolov introduit un frein de bouche, un angle d’élévation qui va jusqu’à 45° sans changement profond sur la jambe de flèche.

Le modèle de l’usine Motovilikha sous la direction de V .N. Sidorenko se distingue par l’absence de frein de bouche, l’introoduction d’un mécanisme de balancier et des changements importants au niveau de l’affût.

C’est ce dernier modèle qui est retenu en 1931 sous la désignation officielle de canon divisionnaire de 76mm obr.1902/30 même s’il est plus complexe que les deux autres et près de deux fois plus cher à réaliser. Les avantages retenus pour sa sélection sont l’absence de frein de bouche et la possibilité d’utiliser des tubes de 30 ou 40 calibres.

Ces canons sont produits de 1931 à 1937. Les canons avec tube de 30 calibres ne sotn produit qu’en 1931 et ceux construits à l’usine de Gorky No.92 preçoivent la désignation F-10.

Le nombre exact de canons produits et convertis est inconnu.

Plusieurs tentatives pour augmenter la vitesse de traction du canon sont réalisées mais il devient rapidement évident qu’il est impossible à améliorer et le canon de 76mm obr.1936 F-22 prend sa place sur les chaînes de fabrication.

Une tentative d’améliorer la portée est encore réalisée avec le canon divisionnaire obr.1933 F-20 qui consisten en un canon d’obr.1902/30 allongé à 50 calibres sur un affût d’obusier de 122mm obr.1910/30. Seulement deux cents de ces canons sont construits.

Avant la mise en service des canons F-22 obr.1936 et F-22 USV obr.1939, l’ossature de l’artillerie divisionnaire soviétique est composée du canon d e76mm obr.1902/30 avec quelques modèles F-20 obr.1933 livrés en très petites séries.

Le canon est utilisé lors des batailles du Lac Khasan et de KhalkhinGol en Mandchourie ainsi que lors de la Guerre d’Hiver. Il fait l’objet de pertes minimes avec seulement onze canons perdus en Mandchourie dont deux irrémédiablement et de trente deux canons capturés par les forces finlandaises.

Lors du déclenchement de la Grande Guerre patriotique il y a en service selon les sources quatre mille trois cent cinquante six ou deux mille quatre cent onze de ces canons. A la même époque l’Armée Rouge aligne deux mille huit cent quarante quatre obr.1936 et mille cent soixante dix neuf obr.1939. Dans les Districts militaires occidentaux il y a mille cent soixante quatre obr.1902/30, deux mille trois cents obr.1936 et deux cent cinquante six obr.1939. Entre 1941 et 1942, ces canons sont souvent mélangés dans les mêmes unités.

Les allemands et les Finlandais capturent une bonen quantité de ces canons. Cent dix exemplaires sotn capturés par les allemands et utilisés sous la désignation 7.62cm F.K.295/1(r) et 7.62cm F.K. 295/2(r) pour les pièces de 30-calibres et 40-calibres respectivement. En mars 1944, cinquante sont encore en service sur le Front de l’Est et soixante en France.

L’armée Finlandaise a saisi trente deuxcanosn pendant la Guerre d’Hiver puis cent trois autres en 1941. La plupart de ces canons ont un tube de 30-calibres alors que dix seulement sont de 40-calibres. Les Finlandais utilisent ces canons sous les désignations respectives de 76K/02-30 et 76K/02-40. Ils seront employés longtemps après la guerre et jusqu’aux années quatre vingt dix à des tâches d’entraînement. Quelques châssis voient le remplacement des roues en bois par des roues à jante avec pneumatique.

Les roumains et les communistes chinois en seront aussi équipés

Obr.1902/30 F-10, 76-мм дивизионнаяпушкаобразца 1902/30 годов

Description

Le canon obr.1902/30 ne se distingue du canon original que par un tube plus long et un mécanisme de balancier. Il demeure sans suspension, ni frein de bouche, mais des changements au niveau de l’affût permettent d’obtenir d eplus grands angles d’élévation.

Le tube existe en deux longueurs, 30 et 40 calibres mais le premier modèle n’est livré qu’en 1931. Le modèle de 40 calibres a trente deux rayures et celui de 30 calibres en a vingt cinq. Ces rayures sont profonde d e0.76mm et large de 2.1mm pour le tube de 40 calibres et de 2.79mm pour le tube de 30 calibres. Le poids du tube est de respectivement 419kg et 389kg pour les tubes de 40 et 30 calibres.

Le système de recul est contenu dans un berceau cylindrique et consiste en un tampon de recul hydraulique et un ressort récupérateur. La longueur normale du recul est de 680mm à 720mm et la longueur maximale de 740mm. Le canon et le berceau sont retenus ensemble lors des déplacements par un mécanisme spécial.

L’affût consiste en une seule jambe en forme de coffre avec sur le train porteur deux sièges pour le tireur et le chargeur. Deux versions de l’affût sont disponibles selon que la pièce est convertie d’un obr.1902 ou une pièce neuve. Les conversions se caractérisent par la présence de renforts sur le cadre.

L’affût conserve ses roues en bois, le bouclier est composé de deux sections, une fixe et l’autre mobile. La partie fixe du bouclier est composée de quatre morceaux, gauche droite et une partie supérieure ainsi qu’une partie inférieure toutes les deux basculantes. La partie mobile du bouclier consiste en une fenêtre qui va servir à la visée en tir direct. Les mécanismes de guidage et d epointage sont installés sur le canon, à droite et à gauche.

Un nouveau mécanisme de contre-poids sert à compenser la force en bouche du canon, il est représenté par deux colonnes de part et d’autres de l’affût. Dans chacune de ces colonnes se trouve un cylindre qui contient un ressort.

L’équipement de visée est composé par un viseur panoramique Hertz.

Un avant-train est utilisé pour la traction hippomobile avec un attelage de six chevaux. Cet avant-train emporte trente six munitions en neuf rangées de quatre coups.

Le canon peut être tracté par traction mécanique mais la vitesse de traction ne peut pas dépasser 6 à 7 km/h.

Obr.1902/30 F-10, 76-мм дивизионнаяпушкаобразца 1902/30 годов

Variantes

Le canon obr.1902/30 est décliné en plusieurs versions

Version avec tube de trente calibres, seulement construite en 1931

Version avec tube de 40 calibres

Version reconstruite d’obr.1902 avec des renforts triangulaires sur le cadre

Version avec mécanisme de balancier monté à l’arrière et qui demeure très rare

Ivanova 76mm, les versions de trente calibres peuvent être employées en tir antiaérien à partir d’une plate-forme désignée Ivanova

Le canon obr.1902/30 a servi comme armement principal de l’automoteur d’artillerie SU-5-1 sur un châssis de char léger T-26. Il n’est pas adopté car un projet désigné AT-1 avec un canon de 76mm PS-3  a été trouvé plus performant.

Le canon obr.1902/30 a aussi fait partie de l’armement de train blindé, il est alors installé sur un affût colonne spécifique

 
Calibre  76.2mm x 385R
 
Désignation : 76,2 mm Pushkaobr. 1902/30 g. L/30, 76,2 mm Pushkaobr. 1902/30 g. L/40
 
Dimensions
Poids en ordre de combat : 1320 kg (L/30), 1350 kg (L/40)
Longueur du canon : 30 calibres et 40 calibres
Poidsd’un obus: AP de 6.3kg, HE de 7.1 kg
 
Pénétration
Portée : 12.400m (L/30) et 13.290m (L/40), portée en tir direct : 820m
Pénétration : 59mm à 500m, 51mm à 1000m à 60°
Vitesse initiale : 635 m/sec (L/30), 680 m/sec (L/40)
Cadence de tir : de 10 à 12 coup/mn
Elévation : de –6° à +35° (30 calibres), de –5° à +37° (40 calibres), azimut : 3° à droite et 2° à gauche
Type de munitions : HE, AP (BR-350A), HEAT, incendiaire
Pénétration :
distance
Angle d’impact
pénétration
100 m
90 degrés
80 mm
500 m
90 degrés
73 mm
1000 m
90 degrés
64 mm
1500 m
90 degrés
55 mm
2000 m
90 degrés
48 mm
100 m
60 degrés
65 mm
500 m
60 degrés
59 mm
1000 m
60 degrés
51 mm
1500 m
60 degrés
43 mm
2000 m
60 degrés
39 mm
 
Type de traction : hippomobile avec six chevaux.
Vitesse de traction : 6 à 7 km/h
Equipe de pièces : 5
Obr.1902/30 F-10, 76-мм дивизионнаяпушкаобразца 1902/30 годов