Russie
MTs 43-K, МЦ 43К
Page Précédente

En 1936, deux ingénieurs du Directoire de l'Artillerie , Mikhno et Tsyrulpikov livrent un projet de canon expérimental de 25mm à chargement automatique. Le canon est doté d'un frein de bouche et le mécanisme de chargement automatique est obtenu gr ...

MTs 43-K, МЦ 43К

En 1936, deux ingénieurs du Directoire de l'Artillerie , Mikhno et Tsyrulpikov livrent un projet de canon expérimental de 25mm à chargement automatique.

Le canon est doté d'un frein de bouche et le mécanisme de chargement automatique est obtenu grâce à un long recul du canon.

L'arme est approvisionnée par un chargeur de cinq obus. Le châssis est réalisé par une barre, un coffrage intérieur, un bâti supérieur et deux poutres tubulaires écartées de 60°.

L'orientation du pointage, verticale et horizontale, est réalisée par la crosse d'épaule.

Les roues de l'affût sont celles d'un vélo. Pour le transport, l'arme peut être décomposée en trois éléments et le tir peut être réalisé soit à partir d'un trépied soit des deux roues de transport.

En août 1938, ce canon passe des tests comparatifs avec sept autres systèmes antichars, il y montre une bonne précision mais une mauvaise pénétration. Les travaux s'achèvent après ces tests et la fabrication d'un seul engin.

 

Calibre : 25mm
 
Dimensions
Longueur du canon : 54 calibres, 1.35m
Poids en position de tir : 107.8kg
 
Performances
Elévation de -3° à +5°, azimut : 60° au total
Vitesse initiale : 747 m/sec
Pénétration : 27.7mm sous une incidence de 90° à 500m, 12.8° sous une incidence de 90° à 1000m