Russie
Mortier de bataillon de 76mm GShT obr.1930g., 76-мм. батальонная мортира ГШТ (1930г.)
Page Précédente

Mortier de niveau bataillon expérimental  développé suite à une demande présentée en 1928 par l'armée Rouge pour ce type d'engin. En 1929, six modèles sont présentés en  deux variantes par le Bureau du ...

Mortier de bataillon de 76mm GShT obr.1930g., 76-мм. батальонная мортира ГШТ (1930г.)

Mortier de niveau bataillon expérimental  développé suite à une demande présentée en 1928 par l'armée Rouge pour ce type d'engin. En 1929, six modèles sont présentés en  deux variantes par le Bureau du Complexe Technique et Scientifique, et en un exemplaire par l'usine de Krasnyy Putilovets, l'usine Bolshevik, l'OAT et par les ingénieurs Glukharev, Schelkov et Tagunov ou GShT.

Tous ces prototypes sont construits pour la fin de l'année 1930 et testés en novembre. Aucun ne connaît de suite.

Description

Ce mortier est développé par Glukharev, Schelkov et Tagunov entre 1929 et 1930, il a un système de régulation qui permet d'obtenir plusieurs vitesses initiales avec la même cartouche de propulsion.

Le chargement s'effectue par l'arrière à la manière d'un fusil de chasse avec un système de calcul de charge qui donne une grande satisfaction à la commission .

Les tourillons sont placés au-dessus de l'axe de l'âme du tube avec un mécanisme d'élévation à secteur.  L'élévation est comprise entre -5° et +75° et le débattement en azimut est de 10° au total

Le frein de recul est hydraulique associé à un ressort récupérateur.

Les roues du trains sont pliantes et le tir s'effectue depuis une plate-forme abaissée au sol

L'obus de 4kg ou de 3kg est tiré avec une vitesse initiale de 171 m/sec a une portée maximale de 1200m

Le poids du système en ordre de combat est de 89kg et en ordre de marche de 120kg.

Le canon dispose d'une équipe de pièce de quatre hommes.

Deux exemplaires au total sont construits