Russie
ML-20M
Page Précédente

En 1939, un projet de batteries d’artillerie côtière avec trois canons de campagne ML-20 voit le jour, les canons portent alors le nom de ML-20M. Il a été imaginé d’équiper ces canons de moteurs électriques qui leur auraient permis de tourner à la vi ...

ML-20M

En 1939, un projet de batteries d’artillerie côtière avec trois canons de campagne ML-20 voit le jour, les canons portent alors le nom de ML-20M. Il a été imaginé d’équiper ces canons de moteurs électriques qui leur auraient permis de tourner à la vitesse de 56°/sec et de s’élever à 4°/sec.

Les essais s’avèrent décevant, la pièce se révèle très instable et sa balistique et sa précision sont décevantes. Il expédie un obus de 43.6kg à 665 m/sec à la portée de 17.200m. Le ML-20M n’est pas accepté pour le service et les exemplaires construits sont utilisés et perdus lors de combats terrestres.