Russie
ML-15, МЛ-15
Page Précédente

Un canon de siège lourd, obr.1910 de 152mm, est entré en service dans l’armée impériale russe, développé à partir d’un canon français d’origine Schneider. Il est utilisé pendant la Première Guerre Mondiale et la Guerre Civile mais se révèle obsolète ...

ML-15, МЛ-15

Un canon de siège lourd, obr.1910 de 152mm, est entré en service dans l’armée impériale russe, développé à partir d’un canon français d’origine Schneider. Il est utilisé pendant la Première Guerre Mondiale et la Guerre Civile mais se révèle obsolète dès les années trente. Il est alors soumis à deux séries de modifications en 1930 et 1934 respectivement.

Même si les caractéristiques de ce canon sont fortement améliorées par ces modernisations, il ne remplit pas totalement les besoins de l’époque, principalement en termes de mobilité, d’angle d’élévation et de la vitesse d’élévation

Entre 1935 et 1936, les bureaux d’études de l’usine No.172 entreprennent le développement d’un nouveau canon obusier sous la désignation ML-15 et sous la direction de l’ingénieur A.A Ploskirev et en parallèle à cette pièce un canon désigné ML-20 est développé sous la direction de F.F. Petrov.

ML-15, МЛ-15Les canons et culasses des ML-15 et ML-20 sont identiques à ceux de l’obr.1910/34 ainsi que le berceau et l’équipement d’élévation à l’exception près que le clip de tourillon du ML-20 est en deux moitiés alors que celui du ML-15 est d’un seul morceau.

La partie supérieure de l’affût des obr.1910/34 et ML-20 est moulée alors que celle du ML-15 est rivetée et d’un modèle totalement différent.

Le mécanisme de levage est par secteur, deux pour le ML-15 et un seul pour le ML-20. Le mécanisme d’équilibrage des ML-15 et ML-20 sont identiques.

La partie inférieure de l’affût, l’axe du train et les suspensions du ML-20 sont directement reprises de l’obr.1910/34 alors que sur le ML-15 toutes ces pièces sont nouvelles.

Les roues et la flèche du ML-20 sont reprises de l’obr.1910/34 alors que celles du ML-15 sont à disque et d’un modèle nouveau

La partie frontale, aussi bien du ML-15 que du ML-20 est reprise de l’obusier obr.1931 NG qui est un modèle construit selon des plans Rheinmetall en quatorze exemplaires entre 1933 et 1935.

Le premier ML-15 est construit par l’usine No.172 au début de 1936 et des tests sont réalisés en avril et juin 1936. Deux autres exemplaires sont alors commandés avec quelques modifications.

Cependant en 1936, l’ingénieur A.A. Ploskirev est arrêté par le NKVD et cela entraîne l’abandon de tout intérêt pour la pièce et lorsque le ML-20 est adopté en septembre 1937, le projet ML-15 est abandonné.

ML-15, МЛ-15

Calibre : 152mm
 
Dimensions
Longueur du canon : 32.5 calibres, 4.95m
Poids en position de tir ; 6650kg, en ordre de marche : 7140kg
 
Munitions
Vitesse initiale : 650 m/sec et 600m/sec
Portée : 15.600m et 4000m
Poids des munitions : OF-540 de 43.6kg, F-542 de 31.8kg, G-545 de 56kg, BR-540 de 48.8kg, BR-540B, BP-540, F-542G, Sh, ShG, ShU
 
Performances
Cadence de tir : 3 à 4 coups/min
Elévation de -3° à +62°, azimut : 60°
 
 
Equipe de pièce : 9 hommes