Russie
MD-PS Nano-Tunguska
Page Précédente

Il s'agit d'un engin automoteur destiné à engager des cibles aériennes à courte portée. MD-PS signifie maloy dal'nosti - povyshennoy skrytnosti pour courte portée, discrétion renforcée. La mission du véhicule est de couvrir les troupes sur leu ...

MD-PS Nano-Tunguska

Il s'agit d'un engin automoteur destiné à engager des cibles aériennes à courte portée.

MD-PS signifie maloy dal'nosti - povyshennoy skrytnosti pour courte portée, discrétion renforcée.

La mission du véhicule est de couvrir les troupes sur leur zone de déploiement ainsi qu'en mouvement, de contrôler des points de niveau tactique, d'assurer la protection de colonnes de chars en mouvement et des zones de regroupement, des carrefours, des zones arrières dans la profondeur tactique et opérationnelle.

Il doit également assurer la défense de petits objectifs, des infrastructures économiques ainsi qu'étatique ou militaire.

Il est charger de constituer la première barrière de défense aérienne, de protéger les systèmes antiaériens et de renforcer les groupes de défenses antiaériennes à basse et très basses altitudes en prenant en compte les particularités du terrain et en couvrant les zones non protégées.

Le véhicule consiste en un assemblage d'engins déjà en service par l'installation d'un lanceur quadruple Strelets sur un GAZ-3937 Vodnik avec deux paires de missiles de chaque côté de la tourelle.

L'élément clef du système est le Feniks, station de contrôle optoélectronique qui améliorer fortement les capacités de recherches et de détection de cibles, aériennes comme terrestre. Cette station offre une capacité de vision circulaire avec un angle de 20°.

Le système permet de déterminer la présence d'une cible et le moment de son entrée dans la zone d'action du lanceur avec transmission des informations à la console de l'opérateur.

Il  autorise également la détection automatique et la sélection de la cible la plus dangereuse et sa trajectoire.

Il reçoit des désignations de cibles et des ordres pour changer le mode opératoire en assurant la transmission aux autres modules du système.

Comme le système fonctionne en mode passif il est impossible à détecter par aucune radiation.

Il peut détecter des cibles de la taille d'un missile à basse altitude entre 5 et 7km, des hélicoptères entre 8 et 9km, des chasseurs entre 15 et 18km et des transports au-delà de 20km.

Le système Feniks peut suivre jusqu'à cent cibles et il pèse 250kg

Les missiles peuvent avoir une portée comprise entre 5000 et 5500m, aussi la présence de deux mitrailleuses de 7.62mm de type PKT est un peu déconcertante car leur intérêt antiaérien est très faible. Il faut peut-être les imaginer comme un moyen d'auto-défense.

La version d'exportation du système est désignée Feniks-ME et elle est capable de diriger non seulement des missiles Igla et Strela mais également des Mistral ou des Stinger