Russie
M-392
Page Précédente

Il s’agit d’un obusier de 122mm développé en 2003 par l’OKB-9 de Yekaterinburg au sein de l’Uralvagonzavod, sous la direction de l’ingénieur Valery Nasedkin. L’objectif de cet engin est de créer un obusier de 122mm avec les plus petites dimensions ...

M-392

Il s’agit d’un obusier de 122mm développé en 2003 par l’OKB-9 de Yekaterinburg au sein de l’Uralvagonzavod, sous la direction de l’ingénieur Valery Nasedkin.

L’objectif de cet engin est de créer un obusier de 122mm avec les plus petites dimensions et masses possibles afin d’intervenir dans des situations ou d’autres engins ne pourraient accéder.

L’engin a la possibilité d’être tracté par toutes sortes de véhicules, y compris un véhicule léger et dans des conditions de terrain de toutes natures.

Son poids léger lui permet d’être emporté par un hélicoptère, soit dans le compartiment cargo soit par hélitreuillage.

Sa portée relativement courte, entre 5000 et 6000m, suppose que cette arme soit déployée au niveau du bataillon ou de la compagnie.

C’est la version la plus allégée qui soit de l’obusier standard M-30 de 122mm dont il se sert de base.

L’engin est équipé d’un frein hydraulique et d’un tampon de retour pneumatique avec un bouclier blindé de protection et il est transporté de façon conventionnelle, canon et jambes des trains, pointés dans des directions opposées.M-392

Pour le tir il dispose d’une paire de jambes montées sur glissières et d’une plaque de base à mettre au sol. Il est emporté sur un axe à deux roues et en position de transport, le cadre et le tube sont emportés en positions inversées. Cette façon permet de réduire la forme des charnières et d’optimiser le poids total de l’ensemble.

L’affût est également doté d’un bouclier aux formes spéciales et d’un système de réglage manuel. L’affût se caractérise par l’utilisation des pièces les plus petites possibles en fonction de la masse à supporter

L’obusier ne peut pas tirer depuis son train porteur. Le tube est en acier avec un affût en alliage d’acier renforcé. Initialement, l’affût devait être en alliage d’acier mais pour la production il a été décidé d’utiliser des éléments en titane ou en alliage d’aluminium.

Le passage de la position de route à la position de tir implique de planter les bêches d’ancrage des jambes de train et de baisser la plaque de base en position au sol en relevant le train de roue.

Le tube et ses éléments associés sont placés sur un support en U connecté au mécanisme de réglage avec divers équipements. L’arme est orientable en site de 25° sur la droite comme sur la gauche et son élévation est comprise entre -7° et +70°. Cela permet à la pièce d’effectuer des tirs directs tout comme des tirs indirects. Le débattement total en azimut est de 50°

Si sur le M-30, le système antiroulis et le frein de recul sont placés sur et dessous le tube, sur le M-392 ces deux systèmes sont combinés en un seul et placés au-dessus du canon. Le canon reçoit également une nouvelle chemise avec des perforations pour favoriser la ventilation et le refroidissement.

Le nouveau tube reçoit un nouveau rainurage et aucun frein de bouche n’est installé. Au niveau de la culasse, au lieu d’un modèle à piston, le canon reçoit une culasse à glissement vertical.

Un viseur panoramique similaire à celui du M-30 est installé sur la gauche du tube qui permet de réaliser aussi bien des tirs directs qu’indirects.

Le bouclier est décomposé en deux morceaux et sur la partie supérieure il emporte de petits coffres pour l’installation d’équipement d’éclairage. Sur l’arrière de la partie droite du bouclier un autre coffre sert à conserver divers équipements et sur la partie droite du bouclier, une fenêtre est percée pour utiliser le viseur

Le M-392 utilise des munitions à charge séparée et peut tirer d’anciennes munitions de M-30. L’étui vide est éjecté après chaque tir.

L'obusier tire la munition OF-462 de 21.76kg, l'OF-24 de 21.76kg, les OF-7 et OF-8 de 21.76kg, la BP-1 de 14.83kg, la BK-13 de 14kg, la Sh-1 de 21.76kg.

Grâce à tous les efforts réalisés le poids de l’obusier est de seulement 1300kg à comparer aux 2500kg du M-30

M-392La vitesse maximale d’un projectile est de 270 m/sec celle du M-30 étant de 515 m/sec. La portée maximale est de 6000m, celle du M-30 étant de 11.700m. Après quelques modifications la portée est augmentée jusqu’à 8600m

Une équipe de pièce entraînée peut tirer entre 6 à 8 coups/min et il faut une minute pour mettre la pièce en position de tir

Le M-392 utilise des projectiles standards dont les réserves sont importantes et il n’est pas doté de frein de bouche.

Un des plus gros défauts de la pièce est la taille réduite du bouclier.

Un seul exemplaire est construit.

 

M-392