Russie
KV-122
Page Précédente

Char lourd développé par l’usine Kirov de Tcheliabinsk en 1944 mais qui n’entre pas en production pour ne pas ralentir celle des IS-2. Ce char  est une ultime tentative d’amélioration des chars KV par l’installation d’un canon de 122mm. L’idée co ...

KV-122

Char lourd développé par l’usine Kirov de Tcheliabinsk en 1944 mais qui n’entre pas en production pour ne pas ralentir celle des IS-2.

Ce char  est une ultime tentative d’amélioration des chars KV par l’installation d’un canon de 122mm. L’idée consiste en l’installation d’un canon de 122mm dans la tourelle d’un KV-85 équipé d’un groupe motopropulseur amélioré. Le projet est approuvé au printemps 1944 et le prototype sort quelques mois plus tard sous la désignation KV-122.

Les améliorations apportées sont réduites, le char demeure un KV-85 obr.1943 à l’exception du canon, de la tourelle améliorée et du moteur.

KV-122Le blindage de l’engin est épais de 75mm sur l’avant, de 60mm sur les côtés et l’arrière, d e40mm sur le toit et d e20mm pour le plancher. L’aménagement de l’engin est classique avec compartiment de conduite séparé à l’avant, compartiment de combat au centre et moteur et transmission à l’arrière. A la place du moteur V-2IK, un moteur V-2IS est installé avec une capacité de 520cv. Ce moteur se révèle plus fiable que l’ancien. La transmission demeure identique à celle du KV-85.

La tourelle du char est reprise de celle d’un IS-2 avec les mêmes épaisseurs de blindage, 100mm sur l’avant, 60mm sur les parois et l’arrière et 40mm pour le toit. Cependant à la place d’un canon D-5T de 85mm il est installé un canon D-25 de 122mm.

Cela réduit le nombre de coups emportés, mais améliore considérablement la puissance de feu. Une mitrailleuse DT d e7.62mm est installée en position coaxiale au canon ainsi qu’une autre mitrailleuse DT dans l’arrière de la tourelle. Sur le toit de la tourelle il est possible d’installer une mitrailleuse DShK de 12.7mm en position antiaérienne.

Le châssis est équipé de six roues de route jumelées avec amortisseur interne et barre de torsion KV-122individuelle, trois galets de support enveloppés de gomme, poulie de tension à l’avant et barbotin à l’arrière. Les chenilles font 700mm de large et comprennent 87 à 90 éléments.

L’équipement optique comprend un viseur télescopique TSD-6, un viseur périscopique PT-6 et un viseur panoramique pour le chef de char PT-1. L’engin est équipé d’une radio R-9 avec antenne fouet.

L’équipage du KV-122 est de cinq hommes, chauffeur, opérateur radio, chef de char, chargeur et tireur.

La réalisation de ce char peut consister en la modification de KV-85. Ce qui semble simple au début va se révéler fatal pour le déploiement de l’engin car le retrait des KV-85 des premières lignes est impossible. D’autres parts, depuis 1944, le char IS-2 est en production, il est mieux blindé avec un armement identique.

Le développement du KV-122 ne connaît pas de suite

KV-122

Dimensions
Poids : 48.000kg
Longueur : 6.95m pour la caisse, largeur : 3.25m, hauteur : 2.53m
 
Motorisation : un moteur V-2IS de 520cv
 
Performances
Vitesse : 35 km/h, autonomie : 230km, obstacle vertical : 1.00m, largeur : 2.50m, passage à gué : 1.30m
 
Armement :        Un canon D-25 de 122mm
                            Deux mitrailleuses DT de 7.62mm
                            Une mitrailleuse DShK de 12.7mm
                            Viseur télescopique TOD-6, viseur périscopique PT-6, viseur panoramique PT-1
 
Blindage : tourelle avant : 100mm, caisse frontal 75mm, caisse latérale et arrière 60mm, toit 40mm
 
Radio : R-9
 
Equipage : cinq hommes

KV-122