Russie
Korovin TK
Page Précédente

Pistolet automatique russe de 1926 qui présente une forte ressemblance avec le Browning Baby. Il est affecté aux officiers de haut rang de l’armée rouge jusqu’à pratiquement la fin de la guerre. TK signifie Tula, Korovin soit un projet Korovin réa ...

Korovin TK

Pistolet automatique russe de 1926 qui présente une forte ressemblance avec le Browning Baby. Il est affecté aux officiers de haut rang de l’armée rouge jusqu’à pratiquement la fin de la guerre.

TK signifie Tula, Korovin soit un projet Korovin réalisé à Tula.

C’est le premier pistolet semi-automatique construit par les soviétiques. Serguei Korovin construit son premier pistolet au calibre .32 ACP aux alentours de 1922 alors qu’il travaille à l’usine d’armement de Tula TOZ. Cette arme se révèle beaucoup trop importante et lourde tout en tirant une munition à la puissance marginale. Vers 1925, il lui est demandé de développer un pistolet de poche au calibre .25 ACP pour une utilisation civile et sportive. Ce pistolet est terminé en 1926 et sa production débute à la fin de cette année. L’année suivant l’arme est adoptée sous la désignation Pistolet TK obraztsa 1926 goda.

Même s’il porte des marquages civils, il n’a jamais été proposé à la vente libre, il est plutôt délivré aux officiers de haut rang de l’Armée Rouge, aux officiels du Parti Communiste et du gouvernement Soviétique. Un autre utilisateur du TK est le NKVD

Il est construit de 1926 à 1935 en plusieurs dizaine de millier d’exemplaires, autour d’une munition spéciale de 6.3mm Tula basée très visiblement sur une cartouche de .25 ACP qui peut d’ailleurs aussi être tirée. En revanche cette munition est beaucoup plus puissante qu’une cartouche traditionnelle de .25 ACP et aucune autre arme n’est capable de la tirer.

L’arme fonctionne par retour de recul avec une détente en simple action. La sécurité manuelle est placée sur le côté gauche du cadre au-dessus de la détente. Les chargeurs sont à simple colonne avec un levier libérateur à la base de la crosse. Les plaques de crosse peuvent être en plastique avec le label TOZ dessus ou en bois, ces plaques sont rayées de damiers ou par de grandes rayures. A partir du début des années trente, les vis de crosse sont remplacées par des ressorts verrouilleurs de type Tokarev TT.

L’arme dispose d’un court système de visée fixe sur un canon de 69mm de long. Elle est simple à entretenir.

L’arme pèse 400g et tire des chargeurs de huit cartouches de 6.3mm Tula

Korovin TK

Désignation TK : Tula Korovin
 
Calibre : 6.35mm x 15.5 Browning, 6.3mm Tula
Fonctionnement : simple action
Approvisionnement : chargeur de8 cartouches
 
Dimensions
Longueur : 127mm, largeur : 24mm
Longueur du tube : 67.5mm, 6 rayures
Poids : 423g à vide et 785g approvisionné
 
Performances
Cadence de tir : 25 à 30 coups/min
Vitesse initiale : 228 m/sec
Portée : 25m