Russie
ISU-130, Objekt 250
Page Précédente

En 1944, en parallèle avec les travaux sur l’ISU-122-1, les bureaux d’études de l’usine N°100 travaillent sous la direction de l’ingénieur Grabin à l’installation d’un canon de marine de 130mm B-13 avec bloc culasse à cale horizontale et frein de bou ...

ISU-130, Objekt 250

En 1944, en parallèle avec les travaux sur l’ISU-122-1, les bureaux d’études de l’usine N°100 travaillent sous la direction de l’ingénieur Grabin à l’installation d’un canon de marine de 130mm B-13 avec bloc culasse à cale horizontale et frein de bouche en forme de T à l’intérieur d’un ISU-122S. L’engin porte aussi la désignation d’usine d’Objekt 250

La caisse de l’ISU-130 est similaire à celle de l’ISU-122S avec une épaisseur de blindage qui s’étale de 100mm, 90mm, 75mm, 60mm, 30mm et 20mm et une partie frontale partiellement moulée. Le train est aussi inchangé avec six roues de route jumelées sur suspension individuelle à barre de torsion, trois galets presseurs, poulie de tension à l’avant et barbotin à l’arrière, chaque chenille compte 86 patins et fait 650mm de large.

Le nouveau canon est monté dans un cadre sur la plaque de blindage frontale avec une élévation comprise entre -1° 12’ et +14°14’ et un débattement de 11° 43’. Le canon est équipé d’un ventilateur pour évacuer les gaz après le tir. La portée maximale en tir direct est de 5000m avec une cadence de tir pratique de 2 coups/min. la mise à feu est électrique et manuelle. L’engin emporte vingt six munitions qui sont rangées sur les parois latérales de la cabine et sur le plancher du compartiment de combat. L’équipage emporte deux pistolets mitrailleurs PPSh avec sept chargeurs et vingt cinq grenades F1.

La capacité d’observation est assurée par trois périscopes Mk-IV et le canon est équipé d’un viseur ST-18. Tous les équipements de visée sont éclairés.

Un moteur diesel V-2S est installé à l’arrière, c’est un 12-cylindres de 520cv avec démarrage électrique.

Les communications sont assurées par une radions 10RK-26 et un système de communication interne TPU-4/4bis.

L’équipage de l’engin est réduit à quatre hommes.

Les tests ont lieux entre octobre et novembre 1944 et si la puissance du canon est indéniable, sont installation dans une caisse d’ISU-122S demande des aménagements. D’autres parts le déport du canon est trop important et augmente de 4.80m la longueur totale de l’engin qui passe à 11.42m ce qui apporte beaucoup de problèmes lors des déplacements en forêts ou pour franchir des tranchées importantes. Comme ces défauts ne peuvent être éliminés, les travaux sont interrompus au début de 1945.

Variantes

Deux autres version expérimentales ont été testées avec des canons de 122mm 122BM et BL-9, sans suite.

ISU-130, Objekt 250

Dimensions
Poids : 47.000kg
Longueur : 11.420m, largeur 3.07m, hauteur : 2.34m
Garde au sol : 450mm
 
Motorisation:   un diesel V-2-IS 12-cylindres de 520cv
 
Performances
Vitesse maximale : 35 km/h, autonomie : 150 km sur route et 110 km en tout-terrain, obstacle vertical 1m, tranchée 2.5m, pente 32°, passage à gué 1.3m à 1.5m
 
Armement      un canon de 130mm B-13 avec 26 munitions
                        Longueur du canon  55 calibres
                        Cadence de tir : 2 coups/min
                        Portée : 12.300m
                        Poids d’un obus : 33.4 kg
                        Elévation de –2° à +15°, azimut : de 5 à 6° à droite et à gauche
 
Radio : 10RK-26 et TPU-4/4bis
 
Equipage : quatre hommes

ISU-130, Objekt 250