Russie
IS-2M
Page Précédente

La production de char IS-2 se termine à la fin de l’année 1945 mais il demeure en service même après l’apparition de chars plus modernes. Une des raisons est la série de problèmes rencontrés avec les IS-3 et IS-4  qui entraîne leur mise en réserve di ...

IS-2M

La production de char IS-2 se termine à la fin de l’année 1945 mais il demeure en service même après l’apparition de chars plus modernes. Une des raisons est la série de problèmes rencontrés avec les IS-3 et IS-4  qui entraîne leur mise en réserve dix ans après leur mise en service. Un plan de modernisation de l’IS-2 est proposé car ses capacités combattantes et sa fiabilité opérationnelle plaisent aux militaires.

IS-2MLa décision de modernisation est prise en 1957 même si des travaux commencent à partir de 1954 dont l’installation d’un moteur V-54K-IS avec démarreur électrique, le changement de la pompe électrique et du chauffage des injecteurs, un système de filtre à air VTI-2 avec extraction de poussières. L’installation du nouveau moteur implique le changement du système de lubrification et de refroidissement. Les réservoirs auxiliaires sont désormais reliés au système d’approvisionnement du char comme sur les IS-3. Plusieurs autres composants mécaniques sont modifiés.

Le chauffeur reçoit un équipement d’observation prismatique qu’il reprend du T-54 et le char est aussi équipé d’un équipement de vision nocturne TVN-2. La tourelle de l’IS-2 connaît quelques petits changements et partage quelques éléments du T-54. L’engin embarque désormais 35 coups.

Il est équipé de quatre batteries pour alimenter deux radios R-113 et un système de communication interne R-120, un système de mise à feu électrique des lance-grenades fumigènes et l’éclairage interne.

Ce char est désigné IS-2M et peu à peu tous les engins existants sont portés à ce standard.

IS-2M

IS-2M

IS-2M