Russie
Goryunov SG-43, 56-P-428
Page Précédente

Les soviétiques entrent en guerre en 1941 avec des mitrailleuses presque périmées PM-10 ainsi que quelques DS-39. En 1942, il est demandé une nouvelle mitrailleuselourde qui tire des munitions de fusils standards. La mitrailleuse de Goryunov est s ...

Goryunov SG-43, 56-P-428

Les soviétiques entrent en guerre en 1941 avec des mitrailleuses presque périmées PM-10 ainsi que quelques DS-39. En 1942, il est demandé une nouvelle mitrailleuselourde qui tire des munitions de fusils standards.

La mitrailleuse de Goryunov est sélectionnée parmi les quatorze modèles testées entre août 1942 et juin 1943 dans le cadre d'une commission désignée Vystrel et dirigée par le Major General Smirnov

Conçue en remplacement du PM 1910 pour accroître la puissance de feu des DP et DPM cette arme a été déclinée  par Peter Maximovitch Goryunov en six versions suite à des séries d emodifications et d'améliorations :

      SG 43 modèle de base, avec un canon lisse sans aucune ailettes de refroidissement. Le canon est interchangeable et l’arme dispose d’un régulateur de gaz à trois positions.

L'arme ossède un levier d'armement horizontal entre les deux poignées du système de contrôle du tir. La gâchette est attachée au SG-43guide du ressort de recul. Le verrouillage du canon s'effectue à l'aide d'une simple calequi sort de sa glissière.

Il n'y a aucun volet anti-poussière sur les ouvertures d'alimentation et la fenêtre d'éjection.

      SG 43B version avec protection anti-poussière sur les mécanismes d’approvisionnement et d’éjection et il y a un verrou de canon micrométrique. Le système d'attache du canon sur la carcasse est modifié, le verrou à queue d'aronde est muni d'un arrêt et un curseur gradué permet le réglage de l'écartement

      SGM avec ailettes de refroidissement longitudinales et logement de sécurité indépendant. L'arme emporte un cache poussière sur les derniers modèles uniquement et le levier d'armement est sur le côté droit de la carcasse

      SGMT version pour char de la SGM avec un solenoïde sur l'arrière du capot de carcasse et détente électrique.

      SGMB similaire à la SGM avec protection anti-poussière sur le mécanisme d'alimentation ainsi que sur la fenêtre d'éjection.

SG signifie Stankoviy Pulemet Goryunova Obrazets 1943 goda et près de soixante quatorze mille exemplaires sont construits, dont vingt huit mille huit cent quatre vingt deux avant la fin de la guerre. Son numéro GRAU est 56-P-428.

Cette mitrailleuse va service dans l'armée rouge jusqu'au milieu des années soixante avant d'être remplacée par la première mitrailleuse universelle soviétique, la PK.

Les versions chinoises du SG-43 et du SGMB sont désignées respectivement Type 57 et Type 63, la version tchèque est connue comme la vz/43 et le modèle Polonais comme Wz-43.

Les hongrois en développe une version désignée SGG PMG avec une crosse de RPD et une poignée pistolet. Extérieurement elle ressemble au PK mais sans trous dans la crosse et la fenêtre d’éjection est sous forme de losange plutôt que rectangulaire.

Les allemands utilisent les exemplaires capturés comme 7.62mm s.MG 43 (r)

Description

SG-43La mitrailleuse Goryunov est solide, simple et fiable. Elle fonctionne par gaz, est alimentée par bande et tire à partir d'un trépied sur roues qui peut être emporté par des hommes ou tiré par un animal ou un véhicule

L'engin est équipé d'un régulateur des gaz et fonctionne sur le principe d'un piston des gaz à longue course installé sous le canon.

Le canon peut être rapidement changé, il est verrouillé en tournant la culasse sur le côté pour qu'elle se verrouille sur des carans à l'intérieur de la carcasse. Le SG-43 a un simple coin qui glisse sur une fente en queue d'aronde sur le dessus du canon. Tous les autres modèles de Goryunov ont une prise frappée sur le verrou du canon qui doit être pressée avant que le verrou puisse être retiré.

En revanche l'arme ne peut être ajustée qu'en atelier.

Le système de mise à feu est composé de deux poignées à l'arrière de la carcasse, d'un cran de sureté et d'une détente façon bouton poussoir. Sur le SG-43, le levier d'armement est placé à l'arrière de la carcasse entre les poignées et sur le SGM il est déplacé sur le côté droit de la carcasse. La fenêtre d'éjection est placée à gauche et le canon est équipé d'une poignée qui sert à son démontage afin de ne pas se brûler les mains.

L'arme est refroidie par air et peut tirer une rafale continue de cinq cents coups

L'arme utilise des bandes standards soviétiques identiques à celles utilisées avec la RP-46 de 250 cartouches de 7.62mm x 54R. Ces bandes sont remplies en forçant la munition dans le logement métallique

L'arme tire à culasse ouverte, la cartouche est retirée de la bande avant d'être poussée dans le canon par la culasse.

L'arme ne peut tirer qu'en mode automatique et le canon massif facilement échangeable permet d'assurer une cadence de tir soutenue.Le canon est muni d'un cache-flammes, le levier de sécurité est placé au-dessus de la détente et lorsqu'il est baissé il interdit le tir.

L'affût à roue incorpore des systèmes de pointage en site et en portée. Il possède également des écrous qui verrouillent l'arme en élévation et en site et qui normalement doivent être fermés avant le tir bien que le verrou d'azimut puisse être facilement retiré pour que l'arme puisse être orientée sur 360°. Cet affût est développé par Degtyarev mais la mitrailleuse peut également être présente sur un affût trépied d'allure plus moderne

Les équipements de visée sont simples et facilement ajustables. La visée avant se présente sous la forme d'un cylindre entre deux oreilles, il est ajustable en site et en élévation. L'équipement arrière est un cran en U monté sur un support tangentiel.

Deux systèmes d egraduation sont disponibles selon que la mitrailleuse tire des projectiles légers jusqu'à une portée d e2000m ou des projectiles lourds jusqu'à 2300m

L'arme eut être montée sur trois types d'affûts. Un modèle proche du modèle Sokolov à roues avec un bouclier blindé, un affût mixte qui peut être utilisé en position normale pour l'appui d'infanterieoudressé verticalement pour fournir un appui antiaérien. Enfin l'arme peut également être équipée d'un affût trépied Sidorenko-Malinovski qui peut, selon sa osition, réaliser des tirs terrestres ou antiaériens.

La grande cadence de tir de la mitrailleuse lui permet d'engager des appareils volant jusqu'à 450 km/h et à une distance de 1000m

SG-43

Désignation : Stankovyi Goryunova obr 1943g, SGM : stankovyj Gorjunov moděrnizirovannyj                     
 
Munitions: 7.62mm x 54R obr.1908
Fonctionnement : automatique, à gaz
Approvisionnement : par bande de 200 ou 250 cartouches
 
Dimensions
Masse à vide : 13.8 kg pour le corps de l’arme, 44.8kg sur son montage à roue avec bouclier, 14.2kg pour le trépied
Masse du canon : 4.8 kg
Longueur totale : 1150 mm
Hauteur de l'âme en tir terrestre 500mm et 1460mm pour le tir antiaérien
Longueur du canon : 719 mm, quatre rayures à droite au pas de 240mm
 
Performances
Vitesse initiale : 800 m/sec pour la balle lourde et 865 m/sec pour la balle légère
Cadence de tir : cyclique de 500 à 700 coups / mn, automatique : 250 coups/min
Portée effective : 1000 m – hausse de 0 à 2300 m
 
Constructeur :   Usine de Mitrailleuse Kovrov
                            North China Industries Corp (NORINCO), Beijing, Chine
                            Maadi, Cairo, Egypte
Mise en service : 1943
Pays utilisateurs : Afghanistan (SG-43), Albanie (SG-43), Angola (SGMT), Bangladesh (SGMT), Bulgarie (SGMT), République Centrafricaine (SGMT), Chypre (SGMT), Congo (SGMT), Corée du Nord (SGM), Cuba (SG-43 et SGM), Egypte (Asswan et SG-43), Ethiopie (SG-43), Finlande (SGMT), Guinée (SGM), Guinée Bissau (SG-43), Guinée Equatoriale (SGM), Hongrie (SGMT, KGK), Inde (SGMT), Indonésie (SG-43), Irak (SG-43 et SGM), Mali (SGM), Maroc (SGMT), Mongolie (SGMT), Mozambique, Nicaragua (SGMT), Nigéria (SGMT), Pakistan (SGMT = Type 59T), Pérou (SGMT), PLO, Pologne (SGMT), Roumanie (SGM), Somalie, Soudan, Syrie, Tanzanie (SGM), Tchad, Tchécoslovaquie, Vietnam (SG-43 et SGM), Yémen (SGMT), Yougoslavie (SGMT), Zaïre, Zambie (SGMT et Type 53 chinoise)

SG-43