Russie
GAZ-75 obr.1943, ГАЗ-75
Page Précédente

Canon automoteur léger construit en un seul prototype à partir de 1942 par Gaz et dont le seul prototype a été présenté en 1944 dans la droite lignée des travaux entrepris avec le Gaz-74 Cet engin est construit à la fin de l’année 1943 par l’usine ...

GAZ-75 obr.1943, ГАЗ-75

Canon automoteur léger construit en un seul prototype à partir de 1942 par Gaz et dont le seul prototype a été présenté en 1944 dans la droite lignée des travaux entrepris avec le Gaz-74

Cet engin est construit à la fin de l’année 1943 par l’usine d’automobile de Gorki avec des paramètres équivalents au Hetzer allemand. Le châssis reprend celui d’un char léger T-70M considérablement modifié, avec six roues de route sur suspension individuelle à barre de torsion, quatre galets presseurs et barbotin à l’arrière. Le compartiment de combat est positionné au milieu du châssis ce qui améliore la distribution de poids sur les roues et améliore les performances routières.

Le poids de l’engin atteint 18 tonnes avec un blindage frontal de 82mm pour la superstructure et 50mm pour le châssis.Gaz-75

Chauffeur et chef de bord sont installés à la droite du canon avec sur le côté gauche le tireur et le chargeur. Au-dessus de l’emplacement du chef de char il y a une coupole rotative spéciale avec trappe d’accès. Sur le côté gauche de la superstructure il y a une trappe blindée qui sert au chargement en munitions. Sur le dessus et le côté gauche de la superstructure, il y a des meurtrières avec volet blindé pour que l’équipage puisse utiliser sont armement individuel.

Un télescope est installé dans la coupole du chef de char. Pour le chauffeur il se sert des équipements montés sur le toit de l’engin en situation normale et en situation de combat il utilise les équipements installés dans sa trappe. Le pointage de la pièce s’effectue grâce à un viseur panoramique et un viseur télescopique TSH-15.

 L’armement est une pièce de 85mm ZIS-S-53 / D-5S-85A déjà utilisée sur les SU-85 et T-34/85.Il offre une vitesse initiale de 792 m/sec avec une portée effective de 1030m. L’engin emporte quarante deux munitions AP et HE et l’armement comporte aussi deux pistolets mitrailleurs et quinze grenades F-1.

Le groupe motopropulseur est installé à l’arrière de la caisse, le moteur est composé de deux moteurs Gaz-80 de 85cv chacun avec système de refroidissement et de lubrification commun.

Les tests ont lieu pendant la première moitié de 1944 et les résultats en termes de mobilité sont équivalents à ceux du T-76M.

Même si l’engin se révèle performant il n’est pas accepté pour une construction en série car devant le nombre déjà très important de SU-76, SU-85 et SU-100 déjà en service un chasseur de char supplémentaire n’avait aucun sens. Un autre point a aussi été retenu contre l’adoption de l’engin, il s’agit des mouvements aléatoires effectués par le char lorsqu’il tire sous un angle en site compris entre 10° et 15° qui font penser que le châssis du T-70 n’est pas réellement adapté à ce type d’engin.

Gaz-75

Dimensions
Poids : 14 tonnes
Longueur : 5.25m, largeur : 2.755m, hauteur : 1.90m
 
Motorisation : deux moteurs Gaz-80 de 85cv chacun
 
Performances
Vitesse : 30 km/h, autonomie : 200km, obstacle vertical : 0.75m, tranchée : 2.00m
 
Armement : un canon de 85mm D-5S-85A avec 42 munitions
                               Elévation jusqu'à +15°, azimut : 30° à droite et à gauche
 
Blindage : jusqu’à 82mm
 
Radio : 12PT
 
Equipage : quatre hommes

Gaz-75