Russie
Garev AEK-971
Page Précédente

Nouveau fusil, concurrent malheureux du AN-94 pour le remplacement des Kalachnikov. Pourtant l’arme semble être plus simple et moins onéreuse à construire qu’un AN-94. L’AEK-971 est plus léger de 500g par rapport à l’AN-94, il est également plus ...

Garev AEK-971

Nouveau fusil, concurrent malheureux du AN-94 pour le remplacement des Kalachnikov. Pourtant l’arme semble être plus simple et moins onéreuse à construire qu’un AN-94.

L’AEK-971 est plus léger de 500g par rapport à l’AN-94, il est également plus simple et moins cher à produire. Son niveau de précision est de 15% supérieur à celui d’un AK-74. L’AN-94 qui a été sélectionné n’a de meilleurs résultats qu’en courte rafale, de deux coups alors que l’AEK-971 lui est supérieur en rafale de trois à cinq coups et de sept à dix coups

Il a été utilisé par le MVDlors de la seconde guerre de Tchétchénie mais sa production s’arrête en 2006à l’usine de Kovrov et toutes les machines outils ainsi que les plans sont transférés à l’usine ZiD dans la même ville.

La construction, en l’absence de commande ne reprend qu’en 2010 toujours au profit du MVD et d’autres unités de sécurité interne

Le programme Abakan

Dès la mise en service du Kalashnikov AK-74, il apparaît qu'il peut être amélioré.

Aussi au début des années quatre vingt un programme pour développer un fusil d'assaut d'un grand niveau d'efficacité est lancé sous le nom d'Abakan.

Plusieurs projets sont présentés, puis en août 1984, huit prototypes sont testés jusqu'en novembre de la même année. Il s'agit du TKB-0111 de l'usine SOO, ingénieur G.A. Korobov, du TKB-0136-3M, usine SOO et ingénieur N.M. Afanasiev, du TKB-0146, usine SOO et ingénieur I.Ya; Strechkin, de l'AEK-971, usine mécanique de Kovrov, ingénieur B.A. Garev, de l'AEK-978, de l'usine Mécanique de Kovrov, ingénieur P.A. Pikinsky, de l'AL-9, de l'usine Izhmash, ingénieur V.M. Kalashnikov, de l'AS d'Izhmash, ingénieur G.N. Nikonov et de l'APT de l'usine IzhNITI, ingénieur I.A. Postnikov.

AEK-971Assez rapidement l'APT est retiré des tests car il se montre peu fiable et le TKB-0111 qui offre le moins de potentiel est convié à être développer indépendamment des autres fusils.

Entre mai et juin 1986, une phase additionnelle de tests est demandée et d'autres fusils rejoignent les participants.

L'AKB-1, ingénieur V.M. Kalashnikov remplace l'AL-9 et le ZNIITochmash AO-63 est intégré aux tests.

Aucun des prototypes ne satisfait pleinement aux nouveaux tests et seuls l'AS et l'AO-63 satisfont aux tests de précision. Trois mois seulement sont laissés aux participants pour résoudre les problèmes rencontrés.

Une seconde série de tests débute en octobre 1986 et deux nouveaux fusils entrent en compétition, le Nikonov ASM et le Kalashnikov AKB qui remplace l'AKB-1.

Les autres fusils sont amélioré au niveau des mécanismes de détente et d''approvisionnement ainsi que du canon.

Les TKB-0111; AEK-971 et AKB sont éliminés à cause d'un manque de potentiel au milieu des tests.

Les AS, ASM et TKB-0416 se révèlent d’une excellente précision, avec un recul quasi inexistant et une cadence de tir très élevée.

En 1994, ces fusils sont présentés aux militaires pour qu'ils fassent leur propre choix et c'est finalement l'ASM qui sera sélectionné et va entrer en service sous la désignation AN-94.

Description

L’AEK-971 est un fusil d’assaut à tir sélectif dévelopép par l’usine Mécanique de Kovrov KMZ sous la direction de l’ingénieur en chef S.I. Koksharov dans les années quatre-vingt.

La première version, AEK-971 est alimentée par des chargeurs detrente cartouches de 5.45mm  x39 similaires à ceux utilisés par les AK-74 et AK-74M

Même si son aspect extérieur est similaire à celui d’un Kalshnikov, son mode de fonctionnement est très différent. Il dispose de deux pistons et de deux chambres de gaz ce qui permet de réduire considérablement le recul.

Le premier piston des gaz est relié par une tige des gaz au supoport de culasse et fonctionne de manière AEK-971traditionnelle. Le second piston des gaz est relié à un contre-poids en acier et se déplace dans le sens opposé au principal piston des gaz. Les mouvements des deux pistons sont synchronisés.

Ce mécanisme de recul par balancier se pésente sous la forme d’un contre-poids qui annule l’impulsion du piston des gaz sur le porte-culasse. Ces effets permettent d’améliorer fortement le contrôle du tir automatique.

En effet, ce principe élimine trois des quatre effets principaux de l’action des gaz qui entraîne un déplacement du fusil en mode automatique. Le premier effet est reçu lorsque le projectile est à l’intérieur du canon et forme le recul basique.Le second effet est ressenti lors du déplacement d’avant en arrière de la culasse à l’intérieur de la carcasse. Le troisième effet est reçu lorsque le bolc culasse heurte le fond de la carcasse et le quatrième lorsque ce bloc est stoppé en position avant une fois la munition suivante chambrée. Hormis le premier effet, le système de recul à balancier élimine les trois autres effets.

Les premiers modèles sont construits avec une crosse pliante en plastique puis les modèles suivants reçoivent une crosse en acier tubulaire. Le garde-main et la poignée pistolet sont construits en plastique et l’arme incorpore un sélecteur de tir par rafale courte.

L’approvisionnement s’éffectue par des chargeurs standards de Kalashnikov et le canon de 420mm est surmonté d’un frein de bouche ce qui renforce sa ressemblance avec un AK-74

L’AEK-971 de production est doté d’une crosse qui se replie latéralement, en plastique avec une poignée de contrôle et un garde-main également en plastique.

Selon l’année de construction et l’usine, les sélecteurs de tir sotn de différents modèles. Le sélecteur autorise trois types de tir, coup par coup, rafale de trois et automatique.

L’arme peut recevoir une baïonnette ainsi qu’un lance-grenades GP-25 ou GP-30. Un support permet d’emporter un collimateur, un viseur optique ou nocturne.

Variantes

AEK-971L’arme est déclinée en trois variantes, AEK-971, AEK-972 et AEK-973, respectivement en 5.45mm x 39, 5.56mm  x45 et 7.62mm x 39. Si le premier utilise des chargeurs d’AK-74, le second emploi des chargeurs de Kalashnikov de la série 100 alors que le dernier utilise des chargeurs d’AK traditionnels.

L’AEK-973 a été développé à la demande de certains experst qui se plaignent que le 5.45mm n’est pas capable de pénétrer certains gilets pare-balle

Les AEK-971 et AEK-973 ont été chacun déclinés en une variante, AEK-971S et AEK-973S. Ce sont des versions améliorées avec un nouveau mécanisme de détente et déplacement du sélecteur de tir faisant fonction également de levier de sécurité sur le côté droit. Le système reçoit également une capacité de tir par rafale de trois ainsi qu’une crosse allégée allongée. Lorsque cette crosse est repliée, la palque de couche se connecte avec la poignée pistolet et forme une struture qui permet d’utiliser l’arme sans réduire ses capacités de tir

A partir de 2013, des versions fortement modifiées de l’AEK-971 et de l’AEK-973 ont participé aux essais pour l’armée russe dans le cadre du programme Ratnik sous les désignations respectives d’A545 / 6P67 et d’A762 / 6P68.

En décembre 2014, les officiels de l’armée russe annoncent que l’A545 et l’A762 ont passé avec succès les tests du programme Ratnik de même que leur principal concurrent AK-12. Les deux systèmes d’armes sont recommandés pour de petites séries de production, il est probable que les AEK soient plutôt à destination des forces sépciales alors que l’AK-12 est d’avantage orienté sur des forces d’infanterie.

L’A545 comporte plusieurs améliorations internes et externes par rapport à l’AEK-971 dont une nouvelle carcasse avec rail porte-accessoire Picatinny sur le dessus, un crande sélection du tir et de sécurité ambidextre, une crosse rétractable et ajustable et un nouvel équipemennt de visée arrière

AEK-971
Calibre : 5.45mm x 39
Approvisionnement : chargeur de 30, 40, 45, 60 et 75 cartouches
 
Dimensions
Longueur : 960mm, 720mm avec crosse repliée
Longueur du canon : 420mm
Poids à vide : 3.30 kg
 
Performances
Cadence de tir : 900 coups/min
Portée : 500m effective, 1500 à 2000m maximale
Vitesse initiale : 880 m/sec
 
Constructeur:KovrovMachinebuilding Plant, KMZ puisZiD