Russie
Fedorov obr.1925
Page Précédente

Le début des années vingt voit en URSS, après la fin de la guerre civile et de l’intervention étrangère, le développement de plusieurs prototypes de fusils. Les ingénieurs participants sont V.G. Fedorov, F.V. Tokarev, V.L. Degtyarev, I.N. Kolesnik ...

Fedorov obr.1925

Le début des années vingt voit en URSS, après la fin de la guerre civile et de l’intervention étrangère, le développement de plusieurs prototypes de fusils.

Les ingénieurs participants sont V.G. Fedorov, F.V. Tokarev, V.L. Degtyarev, I.N. Kolesnikov et V.P. Konovalov et leur principale tâche est de livrer un fusil qui pèse moins de 4kg, chambré en 7.62mm, avec un sélecteur de tir pour passer du coup par coup au tir automatique et une baïonnette à lame.

Malgré les difficultés économiques plusieurs prototypes sont livrés

En janvier 1926, des premiers essais ont lieu qui éliminent les modèles Kolesnikov et Konovalov et les trois autres modèles sont déclinés en plusieurs variantes

Une seconde compétition a lieu en juin 1928 qui oppose un regroupement d’ingénieurs composé de VG Fedorov, VA Degtyarev DV Uraznov, AI Kuznetsov, I. Bezrukov d’un côté et de F.V Tokarev de l’autre.

L’équipe d’ingénieurs présente trois modèles, dont un modèle de fusil automatique Fedotrov chambré en 7.62mm et deux autres construits sur le principe d’emprunt des gaz par Degtyarev.

Le modèle Tokarev fonctionne par court recul.

Aucun des fusils n’est assez réussi pour justifier une commande en grande série.

En mars 1930 une troisième compétition oppose cinq fusils Degtyarev avec magasin de cinq coups et cinq modèles Tokarev avec chargeur de cinq et dix cartouches.

Le modèle Fedorov obr.1925 est une version développée à partir du modèle de 1912 avec un chargeur interne de cinq cartouches dont la culasse demeure en position ouverte une fois le dernier coup tiré.

Le fusil est décliné en plusieurs variantes avec différentes tailles de chargeurs ainsi que divers système de retenu de baïonnette et d’emplacement de la visée. Par exemple le modèle numéro trois dispose d’une baïonnette sur charnière avec différentes configurations de levier sélecteur de tir et garde-main ainsi qu’un chargeur de vingt-cinq cartouches

Le fusil Degtyarev obr.1925 est une évolution de la carabine de 1916 avec un fonctionnement automatique par emprunt des gaz grâce à une ouverture dans le bas du canon.

Le sélecteur de tir est positionné à l’arrière du chargeur, juste devant le pontet.

Le ressort de recul est installé sur une tige de guidage à l’intérieur de la carcasse. Le fusil est alimenté par un magasin de cinq coups et la culasse demeure en position ouverte une fois le dernier coup tiré

Le fusil Tokarev obr.1925 fonctionne par mouvement du recul à courte course. Le sélecteur de tir est monté à l’arrière du pontet et l’arme est approvisionnée par un chargeur de dix coups. Une fois le dernier coup tiré la culasse demeure en position ouverte, elle peut être refermée grâce à un levier positionné sur le côté droit de la carcasse. L’arme emporte une baïonnette tétraèdre