Russie
DShK obr.1938, 56-P-542
Page Précédente

En 1925, les soviétiques lancent l'étude d'une mitrailleuse lourde dans l'intention de l'employer à la fois comme arme antiaérienne et antichar. Tout d'abord une munition de 12.7mm x 108 est rapidement développée qui se révèle très proche de celle ...

DShK obr.1938, 56-P-542

En 1925, les soviétiques lancent l'étude d'une mitrailleuse lourde dans l'intention de l'employer à la fois comme arme antiaérienne et antichar.

Tout d'abord une munition de 12.7mm x 108 est rapidement développée qui se révèle très proche de celle de .50 BMG tout en étant un petit peu plus longue.

En 1927, Degtyarev présente une arme qui se révèle être une DP-27 agrandie avec DK signifiant Degtyarov Krupnokalibernyj soit Degtyarev de gros calibre.L'arme se présente comme une grande mitrailleuse, qui fonctionne par gaz et est refroidie par air en étant alimentée par un chargeur détachable cylindrique monté sur le dessus de trente cartouches.

Cette mitrailleuse entre en production limitée à partir de 1933 et elle est employée sur des véhicules blindés, des chars légers, quelques bâtiments côtiers et de rivière.

Cependant le très lourd chargeur de trente coups se révèle encombrant et malaisé et Shpagin développe alors un additif pour DShK obr.1938l'installer sur le circuit d'approvisionnement de la Degtyarev.

Cette version approvisionnée par bande passe les tests et entre en service comme DShK-38 pour Degtyarov – Shpagin Krupnokalibernyj. Sa désignation GRAU est 56-P-542. Au cours des six premiers mois de la guerre mille quatre cents mitrailleuses ont été produites, suivies par sept mille quatre cent en 1942, quatorze mille quatre cents en 1943 et quatorze mille huit cents en 1944 et sept mille trois cents pour le premier semestre de 1945. Initialement installée sur char léger T-40 et T-40S et à partir d e1942 sur les automitrailleuse BA-64, à la fin de la guerre, elle est principalement utilisée comme armement antiaérien des chars soviétiques ainsi que sur affût quadruple sur les bâtiments les plus élevés des villes en position antiaérienne.

L'arme a été surnommée Dushka par ses utilisateurs et elle ne sera remplacée que par le modèle Utes.

Le système d'alimentation de Shpagin est du type rotatif dans lequel la munition dans la bande est retirée avec succès de son lien puis introduite sur une plaque d'alimentation et entraînée par la culasse lors de son mouvement vers l'avant.

C'est un processus compliqué qui demande un certain niveau d'entraînement si des engorgements veulent être évités.

Cette arme a été utilisée de façon intensive par les pays asiatiques et d'Europe orientale d'obédience communiste, à la fois comme arme d'infanterie lourde et comme arme antiaérienne sur véhicules.

La version chinoise est connue sous le nom Type 54 et Type 77 et les tchèques en ont réalisé un montage sur affût quadruple. Elle n’est remplacée dans l’armée soviétique que par le NSV

L’Iran construit cette mitrailleuse sous licence sous la désignation MGD.

Les allemands utilisent les modèles capturés sous la désignation s.MG.286(r)

Description

Le DShK fonctionne par gaz, est alimentée par bande, refroidie par air et tire à culasse ouverte en mode automatique uniquement.

Le piston des gaz et la chambre sont placés en-dessous du canon et le piston des gaz est du type à longue course et il est attaché au support de culasse.

La chambre des gaz est équipée d'un régulateur des gaz qui requiert une clef spéciale pour l'ajustement.

DShK obr.1938La culases est de section rectangulaire et se verrouille dans la carcase par deux clapets pivotants externes. ces clapets sont dentraînés par le percuteur qui est lui-même entraîné verticalement par le support de culasse.

L'arrière de la carcasse contient deux tampons montés sur ressort, un pour la culasse et l'autre pour le support de culasse

Le canon lourd est strié de fines ailettes pour améliorer son refroidissement et il est terminé par un important frein de bouche. Même s'il peut être retiré de la carcasse, cette action ne peut être qualifiée de rapide. Il est vissé sur la carcasse et également retenu par un boulon

La bande d'alimentation est métallique et continue et contient cinquante coups. Le déplacement des cartouches est facilité si la bande se trouve dans un coffre. Le cran de fermeture de la DShK-38 est placé à l'arrière du capot et il permet à celui-ci de pivoter sur une charnière à l'avant

La bande est introduite par la gauche avec le premier crochet introduit sous le cran d'alimentation et la première cartouche dans le compartiment supérieur du cylindre d'alimentation rotatif. Le cylindre avec la munition tourne alors sur 120° sans qu'il soit nécéssaire que le capot du système soit fermé. Le levier d'armement entre les deux poignées de contrôle est alors tiré et la glissière retenue sur l'arrière sur la gâchette. La première cartouche est alors introduite par le plateau d'armement de la culasse.

Surla DShKM le système d'alimentation est simplifié pour ressembler à celui de la RP-46.

Les étuis vides sont éjectés vers le bas au travers d'une ouverture dans la carcasse et le support de culasse.

L'arme est normalement équipée de deux poignées de contrôle à l'arrière avec une double détente. Le levier d'armement se présente également sous la forme d'une poignée et il est installé horizontalement sous et entre les deux poignées de contrôle.

L'équipement de visée standard est mécanique et ajustable en portée jusqu'à 3500m par tranche de 100m. Il est également ajustable en azimut.

Pour le tir antiaérien un équipement de tir spécial est disponible.

L'affut standard est un modèle universel développé par Kolesnikov et il consiste en un axe de roues détachable et trois jambes pliantes qui forment le support pour le tir terrestre et sont étendues pour le tir antiaérien.

L'affût Kolesnikov est normalement livré avec un bouclier mais celui-ci est souvent retiré par l'équipe d epièce pour alléger l'arme et la rendre moins facilement repérable. En mode antiaérien, aussi bien le bouclier que les roues sont retirés et une crosse d'épaule peut être installée en option

VariantesDShK obr.1938

Même si le DShK-38 se révèle être une arme satisfaisante avec une puissanc raisonnable au moins contre des appareils volants à basse vitesse et contre des engins blindés légers elle possède certaine propriété, comme par exemple l'affût à roue universel très lourd qui malgré son poids n'offre pas une assez grande stabilité pour le tir à longue portée.

Aussi dans l'immédiat après-guerre, le DShK subit quelques modifications qui va lui permettre d'entreprendre une très longue carrière en Union Soviétique mais également dans plusieurs pays amis en Asie et en Afrique. Des copies sont produites en Tchécoslovaquie, en Iran, en Chine, et au Pakistan

En 1946, le système tournant de Shpagin est remplacé par un système d’approvisionnement plus conventionnel similaire à celui du RP-46. Cette version modernisée prend la désignation DShKM ou DShK-38/46. La différence entre les deux modèles réside à ce niveau et a pour trace externe un grand couvercle sous forme de tambour pour le DShK-38 alors que le DShK-38/46 à un couvercle plat et rectangulaire. Les pièces des deux engins ne sont pas interchangeables.

Une autre différence entre le modèle DShKM-38/46 et la version initiale DShK-38 est que l'ultime version peut être approvisionnée des deux cotés, en changeant rapidement quelques pièces et que le canon peut être changé alors que le modèle initial est approvisionné par la gauche uniquement avec un canon fixe. L’arme est en plus dotée d’un régulateur de tir à trois positions.

Le DShK-38/46 peut être regardé comme une version à plus grande échelle de la RP-46

 

DShK obr.1938

Désignation : Stankovyi Pulemyot DShK  obr 1938/46g, Degtyaryova,  Shpagina Krupnokalibernyi obr 1938
 
Munitions: 12.7mm x 108 patron obr 1934g
Fonctionnement : automatique, à gaz
Approvisionnement : par bande de 50 cartouches
 
Dimensions
Masse à vide : 35.7 kg, 157kg sur montage à roues
Masse du canon : 12.7 kg
Longueur totale : 1588 mm
Longueur du canon : 1070 mm, 4 rayures à droite
 
Performances
Vitesse initiale : 860 m/sec
Cadence de tir : cyclique de 575 coups / mn, pratique de 80 coups/min
Portée effective : 1500 m en tir terrestre et 1000 m en tir antiaérien, portée maximale 7000m
Elévation de –45° à +82° , azimut : 360°
 
Constructeur :   Manufacture d'Etat
                            Zavod imeni V.A. Degytarev (ZiD), Kovrov, Russia
                            Femaru és Szerszamgepyar, Budapest
             Fegyver és Gazkeszulekgyar, (FÉG), Budapest
             Romarm, Bucharest, Roumanie
             North China Industries Corp (NORINCO), Beijing, Chine
             Pakistan Ordnance Factories (POF), Wah, Pakistan
Mise en service : 1938 (DShK) – 1946 (DShKM)
Pays utilisateurs : Afghanistan (DShK-38/46), Albanie (DShK-38/46, dont une copie locale sur la base d'un modèle chinois), Algérie (DShKM), Allemagne de l’Est (DShK-38/46), Angola (DShK-38/46), Arabie Saoudite, Arménie, Azerbaïdjan, Bangladesh (DShKM), Bielorussie, Bulgarie (DShK-38/46), Burkina Fasso, Burundi, Cambodge, Cameroun, Cap Vert, République Centrafricaine (DShK-38/46), Chili, Chine, Chypre (DShKM), Congo, Corée du Nord (DShK-38/46), Cuba (DShK-38 et DShK-38/46), Egypte (DShKM et DShK-38), Erythrée, Ethiopie (DShK-38/46), Finlande (DShK-38/46), Géorgie, Ghana (DShKM), Grenade, Guinée (DShK-38/46), Guinée Bissau( DShK-38/46), Guinée Equatoriale (DShK-38/46), Hongrie (DShKM et DShK-38), Inde (DShKM), Indonésie (DShK-38-46), Irak (DShK-38/46), Iran, Israël, Kazakstan, Kenya, Kosovo, Kyrgyzstan, Laos, Liban (DShKM), Libye (DShKM), Macédoine, Madagascar, Mali (DShKM), Malte, Maroc (DShK-38 et DShKM), Mongolie, Mozambique (DShKM), Nicaragua (DShKM), Niger, Nigéria (DShKM), Ouganda, Pakistan (Type 54), Pérou (DShKM), PLO (DShK-38 et DShKM), Pologne (DShKM), Roumanie (DShKM), Rwanda, Seychelles (DShKM), Slovénie (DShKM), Serbie (Teški Mitraljez, 12.7mm, DŠK-38/46), Seychelles, Sierra Leone, Slovaquie, Somalie dont Puntland et Somaliland, Soudan, Sud Soudan, Syrie, Tanzanie (DShKM), Tchad (DShK-38/46), République Tchèque (DShKM = DSK vz-54)), Togo (DShKM), Tunisie (DShKM), Turkmenistan, Ukraine, Vietnam (DShKM), Yémen (DShKM), Yougoslavie, Zaïre (DShK-38, DShKM), Zambie (DShKM), Zimbabwe (DShKM)

DShK obr.1938

DShK obr.1938

DShK obr.1938