Géorgie
Didgori-2
Page Précédente

Il s’agit d’un engin blindé multi-rôles présenté en 2009 par STC Delta. Il est développé sur le même schéma que le Didgori-1 et sa mission s’étend du transport d’infanterie à la réalisation de missions de reconnaissance ou de protection de convois po ...

Didgori-2

Il s’agit d’un engin blindé multi-rôles présenté en 2009 par STC Delta. Il est développé sur le même schéma que le Didgori-1 et sa mission s’étend du transport d’infanterie à la réalisation de missions de reconnaissance ou de protection de convois pour les Forces Spéciales.

Le véhicule aurait été commandé en cinquante exemplaires par la Géorgie, la République Démocratique du Congo en a commandé dix ainsi que deux modèles en version évacuation sanitaire. L’Arabie Saoudite a passé un contrat pour cent engins en plusieurs version dont l’évacuation sanitaire en 2015, dont les douze premiers, en version MEDEVAC ont été livrés en 2016

Didgori-2Description

L’engin est assemblé sur un châssis de Ford Super Duty F-550 équipé d’un moteur turbo diesel V8 avec direction assistée par hydraulique.

Cet engin atteint la vitesse de 120 à 140 km/h sur route et de 80 km/h en tout-terrain. Son accélération de 0 à 100km/h est de 22 secondes  et son autonomie à 60 km/h est de 500km. Chaque engin emporte une nourrice de 20 litres de carburant supplémentaire.

Les véhicules sont équipés de pneumatiques Hutchinson capable de parcourir 50km à 50km/h à plat.

La garde au sol est de 40cm et l’engin peut gravir des pentes de 60% avec des dévers de 40%. Le véhicule n’est pas amphibie mais peut franchir des gués d’un mètre de profondeur.

Chaque engin est équipé d’un système d’imagerie thermique et d’un système de vision nocturne FLIR installé à l’avant et à l’arrière et de chaque côté de la caisse. Les informations acquises par la caméra sont transmises à trois moniteurs, un au niveau du chauffeur, un pour le chef d’engin et le troisième pour les passagers. Un système spécial de navigation par GPS est capable de transmettre des messages courts aux utilisateurs sous la forme de SMS. Ce système est opérationnel quel que soit les conditions météorologiques à l’inverse de plusieurs systèmes GPS.

Le véhicule n’embarque pas systématiquement de moyens de communication radio mais n’importe quel système peut être installé à la demande de l’utilisateur.

L’armement standard consiste en une mitrailleuse M134 Minigun sur un affût sous tourelle ouverte. La cadence de tir est réglable de 300 à 6000 coups/min. L’arme sans ses munitions pèse 22.7kg alors qu’une capacité en munition de 1500 pièces pèse 58kg et 134kg pour 4500 pièces.

En option des mitrailleuses lourdes de 12.7mmx  108 DShK ou NSV peuvent être montées. Les dernières Didgori-2variantes d’engin sont équipées d’un module d’armement DRWS-1 télécommandé avec deux mitrailleuses de12.7mm jumelées et une mitrailleuse de 7.62mm. Un lance-grenades automatique, un lance-missile antichar ou un système de défense aérienne à basse altitude peuvent également être emportés.

La protection de l’engin est efficace contre les munitions perforantes de 7.62mm x 39 ou de 7.62mm x 54. Les compartiments du personnel et le compartiment moteur ont une double épaisseur de blindage et sont protégés contre l’effet de souffle d’une explosion de mines.

Didgori-2

Didgori-2