Russie
Degtyarev RPD, 56-P-327
Page Précédente

7,62-мм ручной пулемет Дегтярева РПД Développement logique des vieilles DP (1928) et DPM (1944) elle a longtemps été la mitrailleuse standard du Pacte de Varsovie à partir de 1953. Elle a été conçue pour tirer la nouvell ...

Degtyarev RPD, 56-P-327

7,62-мм ручной пулемет Дегтярева РПД

Développement logique des vieilles DP (1928) et DPM (1944) elle a longtemps été la mitrailleuse standard du Pacte de Varsovie à partir de 1953. Elle a été conçue pour tirer la nouvelle cartouche de 7.62mm x 39.

RPD signifie Ruchnoy Pulemet Degtyarova pour mitrailleuse Degtyarev légère, sa désignation GAU est 56-P-327

Les travaux ont débuté en 1943 pour permettre l’utilisation de la toute nouvelle munition de 7.62mm x 39. cependant les besoins de guerre toujours plus urgent en mitrailleuse Degtyarev en l’ancien calibre ont retardé la construction et ce n’est qu’après guerre que l’arme est sortie. C’est la toute première mitrailleuse utilisant cette munition.

La RPD a été construite en très grandes quantités et elle forme la mitrailleuse d'escouade standard de l'armée russe et de ses satellites.

Cette arme a été construite sous licence en Chine, Type 56 et Type 56- ainsi qu'en Corée du Nord, Type 62. Sur le Type 56-1 le cache poussière au dessus du chemin de bande peut être positionné de façon à servir de soutien à la bande de munition

Des armes nord coréennes sont en service à Malte.

Elle est désormais obsolète dans les pays de l'ancien Pacte de Varsovie mais elle peut toujours être trouvée en Asie et en Afrique.

Elle a été remplacée par le RPK ce qui n'a pas toujours été admis comme étant une bonne solution

DescriptionRPD

Le RPD est approvisionné par bande, fonctionne par gaz avec un système de verrouillage qui est normalement identique à celui du DP. La bande est continue et métallique

L'arme tire seulement en mode automatique et utilise un piston des gaz à longueu course avec un régulateur des gaz placés sous le canon.

Un chargeur tambour peut également être installé sous la carcasse, il peut recevoir une bande de cent coups. Une bande libre peut également être employée.Chaque chargeur tambour possède sa propre poignée de transport mais habituellement chaque chargeur est emporté dans des poches spéciales.

Chaque bande de cinquante coups peut être accrochée à la suivante avec une cartouche qui sert de joint au point de jonction des deux bandes. La bande est systématiquement engagée par la gauche. Le support se verrouille pour soutenir la bande.

A la différence des premiers modèles Degtyarev, le ressort de recul est placé à l'intérieur de la crosse.

Même si le canon lourd ne eut pas être changé rapidement le RPD peut fournir un tir appuyé jusqu'à 800m.

Son manuel d’utilisation précise qu’il faut attendre 10 secondes de refroidissement tous les 100 coups en moins d’une minute. L'arme dispose d’un régulateur de tir à trois positions notées de 1 à 3.Le régulateur est monté sous le port des gaz et il est ajusté en pressant le verrou sur le côté gauche vers la droite et ajusté en alignant les crans. le verrou est ensuite oussé vers la gauche pour bloquer la sélection

L'équipement de visée arrière est ajustable, de 100m à 900 sous forme de hausse tangentielle à curseur, en portée et l'équipement avant est composé d'un guidon à tunnel. Un bipied pliant intégré est emporté sous le canon.

Chaque RPD est équipé d'une sangle et peut être tiré de la hanche. Le canon est fixe et ne peut être changé, la crosse a une forme particulière et ressemble à un hachoir. le garde-main est petit et entoure le cylindre du piston ds gaz et le canon.

Un levier de sécurité est placé du côté droit de la carcasse au niveau de la détente. Vers l'arrière il autorise le tir et vers l'avant il bloque l'ensemble et le mécanisme de détente. L'arme n'a aucun sélecteur de tir

 

Elle a été améliorée en cinq versions successives dans son existence, le principal problème jamais réglé étant l’absence de canon à changement rapide.

Première version : piston des gaz femelle au-dessus du crochet de gaz mâle, pas de volet obturateur avant installation sur les armes modernisées plus tard, levier d'armement solidaire de l'ensemble mobile, cran de réglage en site sur le côté droit de la visée

RPD première version

      Deuxième version : piston des gaz mâle à l'intérieur d'un cylindre femelle, pas de cache-poussière avant installation sur les armes modernisées plus tard, levier d'armement solidaire de l'ensemble mobile, cran de réglage en site sur le côté gauche de la visée

RPD deuxième version

      Troisième version : piston des gaz mâle, cylindre femelle, volet d'obturation contre l'encrassement du mécanisme d'alimentation et d'obturation de la fente de manœuvre du levier d'armement, le levier d'armement est repliable et indépendant de la culasse similaire au Type 56 chinois