Russie
Danilov ASM-DT Morskoy Lev
Page Précédente

Au milieu des années soixante-dix, la marine soviétique adopte le fusil d’assaut APS pour ses nageurs de combat afin de réaliser des missions de sécurité sous-marine contre des plongeurs ennemis et des animaux marins spécialement entraînés. L’APS, ...

Danilov ASM-DT Morskoy Lev

Au milieu des années soixante-dix, la marine soviétique adopte le fusil d’assaut APS pour ses nageurs de combat afin de réaliser des missions de sécurité sous-marine contre des plongeurs ennemis et des animaux marins spécialement entraînés.

L’APS, même s’il est convenable sur son créneau très particulier, a son lot de défauts, aussi, à la fin des anénesquatre vingt dix, une version fortement modifiée apparaît à Tula sous la forme du fusil d’assaut amphibie expérimental amphibie moyen dual ASM-DT.

L’arme est développée par l’Institut Technologique du Génie Mécanique de Tula sous la direction du Dr Yuri Danilov.

La principale innovation avec l’ASM-DT est qu’il utilise un canon rayé de 5.45mm avec un rainurage peu profond, qui lui permet de tirer à la fois des munitions standards de 5.45mm x 39 de type standard 7N6 et des munitions sous-marines stabilisées hydrodynamiquement, égelement basées sur du 5.45mm x 39 mais avec un long projectile de 5.4mm de diamètre. Cette munition sous-marine est désignée MGTS

Pour cela, le logement d’introduction du chargeur est équipé d’un cran de chargeur glissant qui peut être positionné à l’arrière du compartiment d’accès pour soutenir le large chargeur pour munitions sous-marines ou au milieu du compartiment pour retenir le moins profond chargeur d’AK-74. Dans le dernier cas, la partie arrière du compartiment d’accès, inutilisée, est refermée par un cache-poussière sur ressort.ASM-DT

Le chargeur pour munitions MGTS contient vingt-six cartouches alors que celui d’AK-74 contient trente cartouches

Pour éviter les problèmes avec l’eau résiduelle à l’intérieur du canon lorsque le chargeur traditionnel est utilisé à la surface, la chambre contient des fentes spéciales qui conduisent vers l’avant depuis la chambre dans les rainurages. Lorrsqu’une cartouche de 5.45mm x 39 est employée, une petite partie des gaz de combustion part depuis les fentes sur l’avant du projectile et extrait l’eau résiduelle du canon.

Le reste du fonctionnement est similaire à celui de l’APS mais la bouche du canon est dotée d’un frein de bouche / cache-flammes de type AKS-74U.

L’arme fonctionne par gaz avec un régulateur des gaz automatique et le verrouillage s’effectue par rotation de la culasse. Le mécanisme de détente autorise le tir au coup par coup et par rafale

Les performances générales de l’ASM-DT avec les munitions sous-marines sont similaires à celles del’APS alors qu’en surface ces performances sont comparables à celles d’un AKS-74U.

Le fusil peut recevoir une baïonnette, un désignateur laser et une lampe tactique. Il dispose d’une poignée de transport en plastique et d’une crosse squelette qui se replie latéralement

L’arme peut aussi être équipée d’un lance-grenades GP-25.

Elle entre en service dans l’armée russe en 2000.

ASM-DT

Calibre : 5.45mm x 39 et 5.45mm MGTS
Approvisionnement : chargeur standard de 30 coups ou chargeur sous-marin de 26 coups
 
Performances
Cadence de tir : 600 coups/min

ASM-DT

ASM-DT