Russie
D-48, 52-P-372, 52-П-372
Page Précédente

Canon antichar de 85mm il porte initialement la désignation occidentale de canon de campagne de 100mm M1955. Suite à sa première apparition en public à Moscou en 1955. Il s’avère par la suite qu’il s’agit d’un canon antichar à hautes performances ...

D-48, 52-P-372, 52-П-372

Canon antichar de 85mm il porte initialement la désignation occidentale de canon de campagne de 100mm M1955. Suite à sa première apparition en public à Moscou en 1955.

Il s’avère par la suite qu’il s’agit d’un canon antichar à hautes performances de 85mm. Ce canon est développé par F.F. Petrov pour succéder au BS-3.

L’engin est développé à partir de 1949 avec des premiers essais comparatifs contre le canon S-6 de Grabin en 1950. Finalement le D-48 est accepté pour le service en 1953 et la construction des cinquante premiers exemplaires est confiée à l’usine N°9 en 1954, construction qu’elle va transférer à l’usine N°75 Yurga. La première série de production est réalisée en 1955

 Il est construit pour tirer une munition antichar de haute performance obtenue par réduction de la munition de 100mm. Il n’est remplacé que par le T-12 au milieu des années soixante. Huit cent dix neuf sont construits.

Les deux types de projectiles tirés sont un HVAP et au moins une munition AP. Le premier pèse 9.3kg alors que le second fait 9.7kg avec une vitesse initiale de 1000 m/sec. Si un projectile AP a une vitesse initiale de 1000 m/sec, le HVAP a une vitesse initiale de son côté de 1200 m/sec La capacité de pénétration pour le projectile AP est de 190mm alors qu’elle est de 240mm pour le HVAP sous 0° d’incidence à 1000m. Il peut aussi tirer des munitions HE-FRAG, HEAT d’une capacité de pénétration de 280mm et APHE d’une capacité de pénétration de 185mm à 1000m.

Le canon est très long et tout le système de recul est localisé au dessus de la zone de la culasse. Une petite roue à l’arrière des flèches aide à la mise en batterie et lors des déplacements la culasse est bloquée entre les deux jambes de train en forme de boîte. La culasse est directement issue de celle du BS-3D-48, 52-P-372, 52-П-372

Le tube est équipé d’un frein de bouche en forme de poivrière, il a une élévation comprise entre -6° et +35° et une capacité de débattement totale de 54°. L’engin pèse 2350kg avec une équipe de pièce de six hommes. Les mécanismes d’élévation et de débattement sont identiques à ceux du D-44.

Un viseur mécanique C71-77 est installé ainsi que des viseurs optiques SA2-77 et OP4-77 et un viseur panoramique GHG-1

Le D-48 peut être équipé d’un système de vision infrarouge de type APN 3-5 ou un système à intensification d’image.

Le canon utilise des roues de camion ZIS-5 et il peut être tracté à la vitesse de 60 km/h

Il a servi de base au canon D-70 de 85mm qui équipe l’ASU-85.

Pays utilisateurs : Roumanie, URSS, Afghanistan, Congo, Cuba, Ethiopie, Inde, Corée du Nord, Mongolie, Mozambique, Somalie, Soudan, Viêt-Nam

Variantes

D-48N, version équipée d’un système de vision infrarouge APN2-77 ou APN3-77, cent exemplaires construits

SD-48, version automouvante de 1956 avec un moteur un peu plus puissant que celui qui équipe le SD-44, elle n’entre jamais en service

SD-66, version automoteur de 1957 sur un châssis à quatre roues de GAZ-63 avec la possibilité pour la pièce de pointer sur 360°. La caisse est composée d’un cadre avec blindage à l’avant et de parois latérales rabattables sur un châssis dérivé de celui d’un camion Gaz-63. Le véhicule reçoit un moteur NAMI-030-6 de 68cv qui lui permet d’atteindre la vitesse de 65 km/h avec une autonomie  de 400km

Le poids total de l'engin est de 4800kg et il emporte avec lui trente sept munitions

Il n'est pas accepté pour le service

 D-48, 52-P-372, 52-П-372

Calibre : 85mm
 
Dimensions
Masse : 2.35 t en ordre de marche, 2100 kg en position de tir
Poids d’un obus : 9.5 kg
Dimensions en position de route : Longueur : 8.717m, Largeur : 1.585m, Hauteur : 1.89m
Axe de tir : 0.83m à 0°
Garde au sol : 350mm, voie : 1.20m
Longueur du canon : 6.49m, 6.29m sans frein de bouche, 74 calibres
Frein de bouche de type poivrière, mécanisme de culasse par cale à glissement vertical semi-automatique, affût à flèches ouvrantes, avec bouclier
 
Performances
      Site : 54° total, Elévation : -6° / +35°
      Cadence de tir : 15 coups/mn maxi, 8 à 9 coups/mn normal
      Pénétration : 165mm à 500m sous une incidence de 65°, 150mm à 1000m sous une incidence de 60°, 192mm à 1500m sous une incidence de 60°
Ce canon tire les munitions suivantes :
Type
 
HVAP
HE
Désignation
3BK7
BR-372
OF-372
Modèle de l’amorce
 
 
 
Poids du projectile
7.23 kg
9.3 kg
9.66 kg
Portée en tir indirect
 
 
11.970m
Portée en tir direct
940m
1230m
1200m
Vitesse initiale
925 m/sec
1040 m/se
1010 m/sec
Pénétration de blindage à 0°
 
240mm à 1000m
190mm à 1000m
 
Optique : Viseur infra rouge
 
Equipe de pièce : six hommes
Véhicule tracteur : AT-P, Ural 375D

D-48, 52-P-372, 52-П-372